jump to navigation

Actualités en bref 23 février 2018

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Le collaboratif envahit les outils métiers. Si l’e-mail reste l’outil de collaboration dominant (66 %), malgré un ratio en baisse régulière, 20 % des salariés s’appuient sur des solutions plus matures pour la gestion de projets, le partage de documents, la communication, etc. Selon l’étude du cabinet de conseil spécialisé Lecko, Microsoft et Google restent les deux acteurs dominants sur les fonctions de collaboration standards. Mais de nombreux acteurs ne cessent d’émerger, dont la plupart choisissent la voie de la spécialisation, pour tenir compte des processus et des enjeux métiers. Parallèlement, les solutions dédiées à des fonctions spécifiques, notamment aux achats, prennent le pari de socialiser leur plate-forme via des « add-on » collaboratifs. Source : Acxias

Amazon Business débarque en France. Après les Etats-Unis en 2015 puis l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Japon et l’Inde, la place de marché d’Amazon dédiée aux acheteurs en entreprise a ouvert en France mercredi 7 février. Par rapport à la version grand public, Amazon Business propose des fonctionnalités supplémentaires telles que l’affichage des prix hors taxe, le paiement sur facture à 30 jours, la création de comptes multi-utilisateurs, le support des flux d’approbation ainsi que des options de livraison. Un outil de reporting permet aussi d’analyser les achats et leur fréquence. Pour le géant du commerce en ligne, l’objectif est de couvrir un maximum de catégories non stratégiques, avec déjà plus de 250 millions de références. Source : Acxias

Roadmap de la dématérialisation des marchés publics. Mis en consultation en 2015 et finalisé l’an dernier, le Plan de transformation numérique de la commande publique (PTNCP) vient d’être publié sur le site de la Direction des affaires juridiques (DAJ) de Bercy. D’une quarantaine de pages, le document fixe le cap pour la période 2017-2022, en déclinant le plan selon 5 axes d’intervention : gouvernance (gouvernance lisible et accompagnement des acteurs), simplification (simplification des usages et diminution de la charge administrative), interopérabilité (échanges et traitement des données), transparence de la commande publique et archivage électronique. Dans ce cadre, 19 actions ont été définies, dont sept jugées prioritaires. Source : Acxias

Toucan Toco donne vie aux données achats. La start-up parisienne propose une solution de « data storytelling » pour offrir aux directions métiers, en particulier aux achats, une vision globale sur leurs données en dépassant la « data visualisation » classique. Si les graphiques et tableaux de bord facilitent la compréhension d’informations complexes, le data storytelling va plus loin en reprenant les codes du journalisme (hiérarchisation, choix d’un angle, mise en exergue, etc.) pour raconter une histoire en phase avec les attentes de l’audience visée. Les données peuvent être injectées dans la solution, qui se présente comme une surcouche aux outils métiers, ou être directement extraites des bases de l’entreprise via l’un des connecteurs disponibles. Source : Acxias

Toucan Toco donne vie aux données métiers 15 janvier 2018

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Employant aujourd’hui une quarantaine de collaborateurs, la start-up parisienne fondée en 2014 propose une solution de data storytelling pour dépasser les « simples » graphiques et tableaux de bord. L’enjeu : raconter une histoire pour faciliter l’analyse des informations par les directions métiers.

On connaissait le « dernier kilomètre » télécoms. Toucan Toco reprend le concept dans le domaine du traitement des données. Concrètement ? Depuis sa création, au printemps 2014, la start-up propose une solution pour offrir aux directions métiers une « vision globale » sur leurs données, de façon attrayante et immédiatement compréhensible, au-delà des étapes techniques d’acquisition, d’exploitation et de stockage. « Le lancement de notre offre est parti du constat qu’une majorité écrasante des décideurs s’appuient encore sur Excel pour leur reporting, avec une proportion pouvant par exemple atteindre 80% dans les directions achats », expliquait ainsi Émilie Ribo, business developper au sein de la société, lors d’une récente conférence du Club des acheteurs de prestations intellectuelles.

Pendant les mois qui ont précédé la création de la start-up, Charles Miglietti, son président, et Kilian Bazin, son directeur général, des amis d’enfance aux parcours identiques depuis le secondaire à Caen jusqu’à l’École polytechnique de Versailles, ont pris le temps de clarifier et valider leur idée. « Après nos premières expériences respectives, dans une agence faisant de la data visualisation pour Kilian et une start-up proposant des “résumés collaboratifs” en ligne pour ce qui me concerne, nous avions envie de monter notre entreprise et de lancer un produit alliant nos trois passions : la pédagogie, le design et l’analytique », raconte Charles Miglietti. Avec la signature du premier client, le groupe Les Échos en février 2014, tout s’accélère. David Nowinsky (directeur technique) rejoint l’aventure à l’automne, en même temps que la version commerciale est lancée, rapidement suivi par l’arrivée de Baptiste Jourdan (directeur du développement).

(…)

Article intégral publié dans IT for Business, décembre 2017