jump to navigation

Actualités en bref 10 mai 2017

Posted by thparisot in Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Agoply, nouvelle plate-forme d’achats professionnels. Contraction des mots « agora » et « supply », Agoply propose aux entreprises, collectivités, administrations, associations et professionnels indépendants de centraliser leurs achats hors production sur une plate-forme unique répertoriant 600 000 produits dans plus de 4 000 catégories : fournitures de bureau, outillage, multimédia, matériel médical, etc. En plus de pouvoir comparer et acheter aux meilleures conditions, grâce à une mise en concurrence et à une sélection des fournisseurs (prix, disponibilité des produits, respect des délais, etc.), l’outil simplifie les traitements par une facturation centralisée. La « gratuité » des livraisons serait aussi à l’étude à travers un système d’abonnement. Source : Acxias

Bonnes perspectives pour l’édition de logiciels. A l’occasion de sa dernière conférence semestrielle, fin mars, Syntec numérique a légèrement révisé à la baisse la croissance 2016 du marché français de l’édition de logiciels, à 3,4 %. En revanche, l’accélération devrait être plus marquée que prévu cette année, avec une hausse de 4,2 % contre 4 % anticipés initialement, pour un chiffre d’affaires qui avoisinerait alors les 12 milliards d’euros. Près de huit éditeurs sur dix attendent une progression de leurs ventes, tirées notamment par les projets SaaS et à l’international. Au-delà de ses prévisions, le syndicat professionnel a profité de sa conférence pour évoquer la trop faible place accordée au numérique dans la campagne présidentielle en cours. Source : Acxias

La ville de Marseille automatise ses processus. Pour rationaliser et moderniser les processus achats et approvisionnements gérés par son service de logistique opérationnelle, Marseille a fait appel à Kimoce. Alors que tous les dossiers sont traités dans le cadre d’appels d’offres encadrés par le code des marchés publics, avec des procédures et des délais plus ou moins longs, la solution Kimoce Achats a permis d’automatiser les opérations, de la gestion de la demande à la sortie de stock, et de supprimer les tâches administratives chronophages. Elle offre également la possibilité de lisser les achats et de rationaliser le budget alloué, en le modulant toute l’année, ou encore d’effectuer des reporting, via Crystal Report, pour suivre l’évolution des besoins. Source : Acxias

Naos encadre et fluidifie ses flux achats. Pour accélérer la professionnalisation de la fonction achats, dans un contexte de forte croissance de son activité, l’entreprise française spécialisée dans la cosmétique a décidé de se doter d’un système intégré couvrant la gestion de la relation fournisseurs, du sourcing et des approvisionnements. En optant pour la solution d’Oxalys Technologies, interfacée à l’ERP SAP dont le déploiement a été effectué en simultané, Naos entend réduire ses coûts par un meilleur respect de la politique achats et augmenter la qualité de service délivré par la fonction en fluidifiant et sécurisant les flux. Après un déploiement auprès de 100 premiers utilisateurs, le système en touchera à terme environ le double. Source : Acxias

Publicités

Actualités en bref 16 décembre 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

Le marché des logiciels accélère. Après les +3,5 % attendus pour 2016, en légère hausse sur douze mois, la croissance du marché français de l’édition de logiciels devrait s’accélérer l’an prochain. Selon les dernières prévisions de Syntec numérique, elle devrait s’établir à 4 %, pour un chiffre d’affaires cumulé qui approcherait alors les 12 milliards d’euros. Pour plus de la moitié (53 %) des éditeurs, les carnets de commandes progressent, les secteurs de l’industrie et de la banque-assurance-finance contribuant le plus à la dynamique générale. En termes de technologies, la proportion des « Smacs » (social, mobilité, analytics, cloud, sécurité) continue de croître : elles devraient totaliser 30 % des ventes l’an prochain. Source : Acxias

Un réseau social pour les acheteurs de l’Etat. Pour favoriser la collaboration transverse et la mobilité des intéressés, la Direction des achats de l’Etat (DAE) a mis en place un réseau social professionnel à destination des acteurs de la fonction, en central ainsi que dans les services décentralisés des ministères et les établissements publics rattachés. A sa création, au printemps 2016, la DAE comptait 85 agents. Elle a en charge la définition et la mise en œuvre de la politique des achats de l’Etat, avec comme principal objectif d’augmenter le niveau des économies grâce notamment à des « mutualisations pertinentes ». Parmi ses missions figurent aussi le développement des achats responsables, de l’accès des PME à l’achat public et de l’innovation. Source : Acxias

Mercateo évolue vers l’intermédiation. A l’occasion de la publication de ses résultats 2015, avec un chiffre d’affaires de 200,2 millions d’euros, en hausse de 25 %, l’opérateur allemand de la plate-forme d’achats indirects Mercateo a annoncé la mise en œuvre d’un nouvel outil à destination des fournisseurs, Business Shop. D’ores et déjà disponible en Allemagne, il leur permet de proposer des produits dans un « shop » sur la plate-forme, auquel peuvent se connecter leurs clients. Selon Mercateo, cette fonctionnalité d’intermédiation est amenée à se développer, pour faciliter les relations directes entre acheteurs et vendeurs, contribuant ainsi à la digitalisation de l’écosystème et à l’automatisation des transactions commerciales. Source : Acxias

Les facteurs de succès du purchase-to-pay. Dans sa dernière étude sur le purchase-to-pay, The Hackett Group cite les catalogues, la facturation électronique et l’analyse des dépenses parmi les principaux leviers d’optimisation. Réalisée en 2005 auprès d’un panel d’entreprises matures, en partenariat avec Zycus, cette étude insiste également sur l’importance de la gestion de l’information fournisseurs, en renforçant la mise en qualité des données, et du pilotage des risques. Au-delà de ces recommandations, Acxias préconise un co-sponsorship fort du projet par les directions achats et financière, voire la direction générale, et d’investir sur la conduite du changement à un niveau équivalent aux investissements technologiques. Source : Acxias

Actualités en bref 7 novembre 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Tendances.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

GT Logistics offre un simulateur aux achats. Le prestataire logistique lance un configurateur permettant aux directions des achats de simuler gratuitement, en ligne, le coût d’une démarche d’externalisation. Après identification et accès à un espace privatif sécurisé, l’utilisateur doit préciser sa situation, ses spécificités, ses souhaits et saisir différentes informations de dimensionnement : volumes concernés, ressources actuelles, etc. Il se voit alors proposer une évaluation budgétaire, qui pourra être suivie d’une étude approfondie conduite par les chefs de projet de GT Logistics pour mesurer les pistes d’optimisation et proposer une offre. Des tutoriels ont été prévus pour faciliter l’utilisation du configurateur et apporter des précisions. Source : Acxias

Nouveau bureau pour SynerTrade à Francfort. Après Munich et Berlin, l’éditeur de solutions e-achats du groupe Econocom annonce l’ouverture d’un troisième bureau en Allemagne, à Francfort. Ces trois sites complètent les bureaux déjà opérationnels ailleurs en Europe (France, Espagne, Italie, Pays-Bas, Roumanie, Royaume-Uni, Suède), aux Etats-Unis, en Chine, au Brésil, à Dubaï et en Inde. Francfort étant une plateforme logistique importante ainsi qu’une place financière de premier plan, SynerTrade a jugé qu’il était important de s’y implanter, en profitant du siège allemand de sa maison mère, pour être au plus près de ses clients actuels et potentiels. Actuellement, l’éditeur emploie environ 200 collaborateurs à travers le monde. Source : Acxias

Les éditeurs français au top. Le dernier Top 250 des éditeurs de logiciels français de Syntec numérique, où figurent plusieurs spécialistes e-achats (Ivalua, Ach@t Solutions, SynerTrade, Per Angusta) et quelques acteurs de la dématérialisation (Esker, Itesoft), évalue le chiffre d’affaires global du secteur à 12,4 milliards d’euros en 2015, en hausse de 15 %. Le SaaS, qui représente 25 % du chiffre d’affaires contre 22 % en 2014, arrive en tête des priorités de développement devant la mobilité, le Big Data et la sécurité. Enfin, la part des ventes à l’international, qui oscille entre 16 % en moyenne pour les petits éditeurs et 64 % pour les grands, démontre la nécessité de sortir des frontières françaises pour croître et atteindre une taille critique. Source : Acxias

Rachat de JCatalog par OpusCapita. L’éditeur norvégien, spécialisé dans les traitements financiers et la facturation électronique, finalise l’acquisition de l’Allemand JCatalog annoncée début 2016. L’opération, dont le montant n’a pas été communiqué, lui permet de compléter sa gamme de solutions, en intégrant des fonctionnalités d’e-procurement, de gestion des catalogues et des approvisionnements, et de développer sa présence géographique désormais étendue aux pays nordiques, à l’Allemagne et à la Pologne. Le nouvel ensemble emploie plus de 2100 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 267 millions d’euros en 2015, avec environ 8 000 clients dans une cinquantaine de pays. Source : Acxias

Actualités en bref 30 juin 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre.
Tags: , , , ,
add a comment

Syntec numérique renouvelle son bureauGodefroy de Bentzmann, co-président de Devoteam, succède à Guy Mamou-Mani à la tête du syndicat professionnel des entreprises du numérique, qui compte 1 500 adhérents représentant environ 80 % du chiffre d’affaires du secteur. A l’occasion de l’assemblée générale ordinaire, début juin, neuf administrateurs avaient été nommés au sein des trois collèges (entreprises de services du numérique, éditeurs de logiciels, sociétés de conseil en technologies) du conseil d’administration. Pour le collège des éditeurs (700 adhérents), qui couvre notamment le marché des solutions e-achats, il s’agit de Muriel Barnéoud (Docapost), Marc Genevois (SAP) et Gilles Mezari (Saaswedo). Source : Acxias

Tradeshift lève 75 millions de dollars. L’éditeur annonce une levée de fonds de 75 millions de dollars auprès de ses investisseurs historiques et de nouveaux entrants dont Data Collective, HSBC, American Express Ventures, Notion Capital, CreditEase Fintech Investment Fund et Pavillon Capital. En plus de renforcer le dispositif commercial et R&D, ces nouvelles ressources doivent être consacrées au lancement d’outils permettant aux entreprises d’optimiser leurs délais de paiement et leur trésorerie. La plate-forme Tradeshift de gestion des échanges acheteurs-fournisseurs, dont l’activité aurait progressé de 250 % entre 2014 et 2015 pour atteindre plusieurs milliards de dollars de flux, totaliserait 800 000 utilisateurs dans 190 pays. Source : Acxias

Forte croissance de Generix dans le Saas. Generix Group, dont les solutions couvrent en partie les achats, annonce un chiffre d’affaires de 53,7 millions d’euros pour son exercice 2015 (clos le 31 mars), en hausse de 9 %. Cette croissance repose principalement sur le succès des offres en mode Saas qui s’est confirmée sur les douze derniers mois, avec une augmentation de 19 % des revenus associés. Avec les 12 millions d’euros de nouveaux contrats Saas signés depuis avril et le début du nouvel exercice, l’éditeur ambitionne de rester dans cette dynamique de croissance, d’autant que la récente acquisition de GMI Connectivity renforce son expertise dans la digitalisation des flux inter-entreprises et sa capacité à lancer de nouveaux services. Source : Acxias

Lancement d’Ivalua Academy. Annoncé lors de la dernière édition d’Ivalua On Air, en octobre 2015 à Paris, le centre d’e-learning Ivalua Academy est aujourd’hui opérationnel, pour l’ensemble des modules et fonctionnalités de la suite. Les tutoriels multimédias et les sessions de formation proposées s’adressent à tous les profils d’utilisateurs, qu’ils soient débutants ou expérimentés, occasionnels ou réguliers, ainsi qu’aux administrateurs de la plate-forme chez les clients. L’éditeur met également Ivalua Academy à disposition de son réseau de partenaires intégrateurs à travers le monde, pour leur permettre d’acquérir les connaissances nécessaires au déploiement des solutions, et ainsi opérer en totale autonomie. Source : Acxias

Actualités en bref 9 décembre 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Tendances.
Tags: , , , , ,
add a comment

L’édition de logiciels en bonne forme. En 2016, après une progression confirmée de +3,4 % en 2015, le marché français de l’édition de logiciels devrait poursuivre sa croissance, à un taux de l’ordre de 3,6 % selon les dernières prévisions de Syntec numérique. Le chiffre d’affaires cumulé des éditeurs dépasserait alors les 11 milliards d’euros, avec une proportion toujours plus importante des technologies « Smacs » : social, mobilité, analytics, cloud, sécurité. En termes de projets, de plus en plus portés par les métiers, le syndicat professionnel des entreprises du numérique souligne une dynamique particulièrement marquée dans le secteur public-santé, le commerce-distribution et les services non financiers. Source : Acxias

Partenariat d’Ivalua avec MyProcurement. L’éditeur français annonce un accord de partenariat avec MyProcurement, la plate-forme de collecte et de contrôle des documents légaux obligatoires des entreprises, pour accompagner ses clients dans leur politique de maîtrise des risques. MyProcurement prend en charge le contact avec les fournisseurs, la relance en cas d’absence ou d’expiration des documents, ainsi que le contrôle de leur conformité. En matière de gestion de l’information fournisseurs, Ivalua proposait déjà des contenus via un ensemble de partenaires : Altares (Dun & Bradstreet), Bureau van Dijk et Coface autour des aspects financiers et juridiques, Ecovadis et Vigeo autour des enjeux de développement durable. Source : Acxias

Market Dojo lorgne sur le France. Souhaitant renforcer sa présence à l’international, l’éditeur e-achat anglais créé mi-2010 s’est mis en quête de partenaires sur le marché français. Son offre comprend trois solutions principales : Market Dojo pour les traitements d’e-sourcing  (demandes d’informations, appels d’offres, enchères, etc.), Category Dojo pour le pilotage des dépenses (identification et sélection de pistes d’économies), Innovation Dojo pour la gestion de la collaboration avec les fournisseurs. S’y ajoute SIM Dojo, un outil regroupant les procédures d’enregistrement et de qualification des fournisseurs, avec un suivi des informations. Un premier partenariat a déjà été initié l’an dernier avec l’éditeur lyonnais Per Angusta. Source : Acxias

STX France passe à l’e-facturation. Le groupe de construction navale entend accélérer le traitement de ses 50 000 factures fournisseurs annuelles en s’appuyant sur la technologie de dématérialisation d’Esker. Le projet a été lancé suite à un double constat, renforcé par l’accroissement d’activité lié à la construction du plus grand navire de passagers au monde : d’une part, un grand nombre de fournisseurs répartis dans le monde entier, d’autre part, plus de 500 responsables de la validation des factures souvent en situation de mobilité. Intégrée au système comptable et financier, la solution permet une quasi-suppression des interventions manuelles et un rapprochement automatique des factures avec les commandes saisies dans SAP. Source : Acxias

Actualités en bref 15 avril 2015

Posted by thparisot in Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , ,
1 comment so far

Le marché du numérique repart. En 2015, après une progression légèrement revue à la hausse pour 2014 (+0,9 %), le marché français des logiciels et services devrait poursuivre sa croissance, de l’ordre de 1,8 % selon les dernières prévisions de Syntec numérique. Le chiffre d’affaires cumulé des éditeurs de logiciels (+3,4 % attendus), des entreprises de services du numérique (+1,7 %) et des sociétés de conseil en technologies (stable) s’élèverait alors à environ 50,4 milliards d’euros. Le syndicat professionnel rappelle en outre que l’implication des métiers – les achats, notamment -se confirme, et devrait même progresser de 4 % à l’horizon 2018 en considérant le poids de projets où ils interviennent dans la prise de décision.

AGCO s’équipe de SynerTrade. Pour optimiser l’efficacité de sa direction des achats, qui a adopté une organisation mondiale, le groupe américain spécialisé dans la conception, la fabrication et la distribution de machines agricoles (Challenger, Fendt, Massey Ferguson, Valtra) a opté pour SynerTrade. La solution de l’éditeur d’origine franco-allemande renforcera notamment l’intégration du réseau fournisseurs en améliorant la collaboration et en favorisant le partage d’innovation et la compétitivité, dans un cadre standardisé. AGCO en attend davantage de transparence et une meilleure compréhension par tous, réduisant les cycles d’achats et donc les délais de commercialisation. Source : Acxias

Qualiac facilite les achats des établissements publics. L’éditeur annonce la disponibilité d’un connecteur punch-out pour raccorder son module d’e-procurement à la plate-forme de l’Ugap, l’Union des groupements d’achat public. Grâce à cette connexion, les Epic (Etablissements publics à caractère industriel et commercial), directement concernés par la réforme GBCP (Gestion budgétaire et comptable publique), pourront passer leurs commandes sur la plate-forme de la principale centrale d’achats du secteur, en complément des nombreux catalogues (Lyreco, Office Dépôt, OfficeXpress, etc.) déjà disponibles sur Qualiac Achats. Ils gagneront ainsi en temps et en efficacité, tout en respectant les nouvelles règles de procédure. Source : Acxias

En décisionnel, l’analyse prime sur le décisionnel. Dans son dernier rapport annuel sur le marché des solutions de « Business Intelligence & Analytics », Gartner a positionné neuf éditeurs dans la catégorie des leaders, parmi lesquels SAS, SAP et IBM en tête sur l’axe représentant la « vision », et Tableau largement devant sur l’axe des « capacités d’exécution ». En termes de tendances, le cabinet explique que les entreprises attendent des solutions faciles à aborder, s’intégrant sans difficultés aux systèmes existants et adaptées à tous les profils d’utilisateurs. Sur le plan plus fonctionnel, le marché privilégiera l’analyse à la création de rapports, la gouvernance de l’exploration des données devenant le principal critère de différenciation. Source : Acxias

Actualités en bref 20 février 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Tendances.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Perfect Commerce en forte croissance. Toujours discret sur son niveau d’activité, l’opérateur américain de plate-forme e-achat annonce une croissance supérieure à 20 % de son chiffre d’affaires au niveau mondial en 2014. En France, la progression de plus de 25 % s’expliquerait par la signature de projets internationaux comme ceux de Sodexo et Saint-Gobain, ou encore par le déploiement de catalogues électroniques chez Geodis et d’un « cloud procurement » chez Schneider Electric. Pour continuer à grandir, le groupe envisage désormais des acquisitions. Source : Acxias

MFG.com intègre UPS Shipping. Un an après avoir conclu un accord de partenariat avec le groupe de transport express, l’éditeur américain MFG.com intègre la technologie UPS Shipping à sa plate-forme d’e-commerce collaboratif. Dans le cadre du processus d’approvisionnement, les donneurs d’ordres et leurs fournisseurs vont disposer de fonctionnalités avancées pour gérer et suivre les envois, permettant d’être informés et de réagir plus rapidement en cas d’incident. Le module permet également d’estimer les coûts, qui, dans le prolongement du processus achats, peuvent être pris en compte plus tôt dans le système financier.

L’analytique et le collaboratif, tendances 2015. Plusieurs éditeurs (BravoSolution, Coupa, Zycus, etc.) ont profité de la période des vœux pour présenter leur vision du marché de l’e-achat en 2015. Il en ressort deux tendances phares : une sophistication des outils de pilotage, en particulier pour les dépenses autour des technologies big data et d’analyse prédictive, et un renforcement de la collaboration avec les fournisseurs et les fonctions périphériques. La mobilité reste aussi un axe de développement alors que les applications et le travail nomade se démocratisent, en particulier dans les organisations distribuées. Source : Acxias

Nouvelle tête au Collège éditeurs de Syntec Numérique. Muriel Barnéoud (48 ans, IEP Paris et ENSPTT, DESS de gestion financière et fiscalité) vient d’être élue présidente du Collège éditeurs du syndicat professionnel du secteur, en remplacement de Bruno Vanryb, qui a choisi de se retirer après avoir occupé la fonction pendant quatre ans. PDG de Docapost depuis 2010, après avoir rejoint le Groupe La Poste en 1994, elle a débuté sa carrière chez Arthur Andersen. Ses objectifs : recruter de nouveaux membres, poursuivre les efforts pour faire face aux nouvelles approches économiques et technologiques.

Actualités en bref 14 octobre 2014

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Les éditeurs d’e-achat au top. Plusieurs spécialistes de l’e-achat figurent au Top 250 des éditeurs de logiciels français réalisé par Syntec numérique, en partenariat avec le cabinet EY, sur la base du chiffre d’affaires 2012. Derrière Hubwoo, qui pointe à la 37ème place, viennent SynerTrade (120) et Ivalua (138). Selon ce panorama, les ventes ont progressé de 12 % en un an, à plus de 8 milliards d’euros, dont 350 millions d’euros pour les versions en mode SaaS.

B-pack change de génération. L’éditeur français vient de lancer la nouvelle génération de sa solution d’e-achat en proposant une interface utilisateur refondue, pour postes fixes et mobiles (tablette, smartphone), ainsi que des innovations pour la gestion des processus complexes d’achats et des dépenses dans un contexte international. Un nouveau panier « EZ Cart », comparable à ceux des sites d’e-commerce, permet par ailleurs de récupérer des informations de catalogues punch-out ou en ligne.

Larry Ellison prend du recul. Le charismatique PDG d’Oracle a décidé de quitter son poste et de confier les rênes du groupe qu’il a fondé en 1977 à deux co-CEO : Safra Catz (production, finance, juridique) et Mark Hurd (commercial, services, industries verticales). Larry Elisson conservera néanmoins la main sur la conception des produits et sur la stratégie et le développement technologique, en particulier dans le domaine de la gestion des achats.

Aéroports de Paris rationalise ses outils. Pour le piloter ses achats dans le respect du cadre réglementaire, notamment la directive européenne 2004/17 de mars dernier, le groupe au statut d’établissement semi-public s’est doté d’une plate-forme collaborative basée sur la solution Ivalua Buyer. Il exploitait jusqu’ici un ensemble d’outils disparates. A ce jour, 650 personnes, de tous profils (acheteurs, prescripteurs, contrôleurs de gestion, juristes, etc.), utilisent l’application déployée avec l’appui d’Axys Consultants.