jump to navigation

Actualités en bref 11 janvier 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Rolls Royce optimise ses achats indirects. Le groupe d’ingénierie (moteurs d’avions, systèmes de propulsion maritime, équipement de générateur d’énergie) a choisi de s’équiper de la solution source-to-pay de Coupa pour optimiser la gestion de ses achats indirects. Cette solution, déployée pour consolider et standardiser les processus à l’échelle internationale, tout en simplifiant les opérations, propose une interface homogène pour les modules de gestion des fournisseurs, de pilotage des achats et de facturation, ainsi qu’un modèle de données commun aligné sur les bases de l’ERP. En plus d’améliorer l’expérience utilisateur, Rolls-Royce en attend une plus grande transparence sur ses dépenses et une réduction de ses coûts.

Zycus se renforce sur le procure-to-pay. Historiquement positionné sur le décisionnel achats (classification, analyse des dépenses, détection d’opportunités, etc.), puis sur l’ensemble du source-to-contract, l’éditeur indien consacre désormais d’importantes ressources au développement de fonctionnalités procure-to-pay sur sa plate-forme. Disponible dans une quinzaine de langues, dont les principales d’Europe, elle offrira ainsi une gestion intégrée de la totalité du processus métier, en lien avec une plate-forme d’intermédiation à laquelle les fournisseurs peuvent se connecter gratuitement. Dans le Magic Quadrant des suites de « strategic sourcing » de Gartner, Zycus figure parmi les « Leaders » aux côtés de BravoSolution, SAP (offre Ariba) et, avec une capacité d’exécution moindre, Ivalua. Source : Acxias

Mercateo ouvre sa plate-forme en Suisse. L’opérateur allemand, qui propose déjà ses services dans 13 pays européens dont la France depuis 2012, annonce le lancement de sa plate-forme d’approvisionnement en Suisse. La solution réunit une place de marché pour les achats indirects et des fonctionnalités d’e-procurement et de gestion de la facturation. En particulier, Mercateo peut héberger les catalogues issus des contrats cadres de ses clients et couvre le reste des besoins à travers sa base de quelque 3,5 millions de produits référencés. En Suisse, les fournisseurs de Mercateo sont des acteurs locaux dans les domaines de l’informatique, mobilier de bureau, équipements industriels, fournitures BTP, outillage, électronique et agriculture. Source : Acxias

La ville de New York retient Ivalua. New York a retenu Ivalua pour le déploiement d’une solution source-to-pay dans les 40 départements et agences de la ville, pour gérer plus de 15 milliards de dollars d’achats. L’éditeur français a par ailleurs annoncé une nouvelle mise à jour majeure de sa plate-forme, la troisième cette année. Les innovations de cet « Update 152 », qui reposeraient à plus de 60 % sur les retours clients et prospects, se situent à cinq niveaux : le déploiement (configuration simplifiée), l’interface utilisateur (adaptation aux appareils mobiles), la conformité et la gestion des risques fournisseurs (possibilité de définir des « informations obligatoires »), la gestion des processus d’achat complexes et le procure-to-pay. Source : Acxias

Publicités

ACTU – Acxias chez les Helvètes 15 juin 2014

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités.
Tags: , , ,
add a comment

Le cabinet de conseil Acxias, spécialisé dans l’optimisation du système d’information de la fonction achats, a choisi la Suisse pour sa première implantation hors de France.

Le plus souvent, les acteurs qui démarrent leur déploiement à l’international par les pays francophones, optent en priorité pour la Belgique ou le Luxembourg. Acxias, lui, a préféré Bertrand Gabriel, Acxias - 06-2014 -redimensionnée2commencer par la Suisse, en ouvrant une succursale dans le canton de Fribourg. « Nous avons cette destination dans le radar depuis la création de la société, en 2007, assure Bertrand Gabriel, son fondateur et directeur associé (photo ci-contre), détenteur de la double nationalité. Les entreprises suisses, reconnues pour leurs performances économiques, techniques et financières, structurent leur direction des achats. Nous pensons qu’en créant une présence de proximité, il sera plus facile de mettre à leur disposition notre expérience pour les aider à devenir encore plus performantes ».

Longtemps retardée, la décision de franchir le pas a été prise à la suite de la signature d’un premier contrat, l’an dernier, avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). « L’établissement nous a contactés pour mettre en place son système d’information achats après nous avoir identifiés par le biais d’Internet, raconte le responsable. Dans les mois qui ont suivi, nous avons tenu de nombreuses réunions, puis animé des ateliers avec l’équipe des achats pour clarifier les processus et définir le dispositif cible, dans un environnement complexe ».

(suite…)