jump to navigation

Actualités en bref 20 juillet 2018

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Ressources.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

OVH déploie une solution source-to-pay. Pour optimiser ses coûts et ses processus, tout en garantissant la traçabilité et la transparence des opérations, la société d’hébergement internet a choisi de s’équiper d’une solution de gestion des achats, des fournisseurs et des contrats. Après une étude de marché, elle a opté pour la plate-forme source-to-pay de Determine, notamment pour sa facilité à implémenter, son intuitivité, ainsi que sa capacité à répondre aux conditions de sécurité requises par l’activité. La solution satisfait aussi aux exigences du contrôle de gestion et de la comptabilité pour la gestion des budgets, la réconciliation facture, etc. D’abord mis en œuvre en France, le projet concernera à terme une vingtaine de pays.

Le groupe Archiveco avale Locarchives. Surfant sur la vague de la dématérialisation et de la transformation digitale des organisations, Archiveco annonce l’acquisition du groupe Plus SA et de sa filiale Locarchives pour se positionner parmi les acteurs leaders sur le marché du traitement des documents et des archives électroniques et physiques. Dans le domaine des achats-approvisionnements, le nouveau groupe propose des services pour aider les entreprises à gérer leurs appels d’offres, contrats, commandes ou les flux documentaires associés à la logistique (accusés de réception, avis d’expédition, bordereaux, etc.). Envisageant d’autres acquisitions, Archiveco entend réaliser 50 % de ses revenus dans le numérique d’ici 5 ans.

EDF automatise ses réponses aux fournisseurs. Dans le cadre de son programme d’intégration des technologies d’Intelligence artificielle, qui totalise actuellement 21 projets, le producteur d’électricité mène un « pilote opérationnel » autour d’un système visant à automatiser le traitement des 60 000 demandes reçues chaque année par mail de ses 24 000 fournisseurs. Basé sur la solution Owi.Mail, le dispositif doit permettre de qualifier les demandes selon leur complexité puis de mettre en place les réponses adéquates, en se basant sur l’expérience des comptables et l’historique des cas traités. Avec ce projet, baptisé Agate, EDF espère à terme automatiser 60 % des réponses et délester les équipes d’une partie de ce travail fastidieux.

Deux guides sur la dématérialisation des marchés publics. Dans la perspective du 1er octobre 2018, la Direction des affaires juridiques (DAJ) du ministère de l’Economie et des Finances vient de mettre en ligne, sous forme de foire aux questions, deux guides « très pratiques » sur la dématérialisation des marchés publics : l’un, à destination des opérateurs économiques (fournisseurs), l’autre, des acheteurs. Chaque acteur dispose, dans quatre grandes rubriques, des informations essentielles pour faire face à l’échéance : le profil d’acheteur (rôle, outils, données, etc.), les échanges dématérialisés (documents de consultation, gestion des candidatures et des offres, sauvegarde, etc.), la signature électronique et le document unique de marché européen (Dume). Source : Acxias

Publicités

Actualités en bref 23 février 2018

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Le collaboratif envahit les outils métiers. Si l’e-mail reste l’outil de collaboration dominant (66 %), malgré un ratio en baisse régulière, 20 % des salariés s’appuient sur des solutions plus matures pour la gestion de projets, le partage de documents, la communication, etc. Selon l’étude du cabinet de conseil spécialisé Lecko, Microsoft et Google restent les deux acteurs dominants sur les fonctions de collaboration standards. Mais de nombreux acteurs ne cessent d’émerger, dont la plupart choisissent la voie de la spécialisation, pour tenir compte des processus et des enjeux métiers. Parallèlement, les solutions dédiées à des fonctions spécifiques, notamment aux achats, prennent le pari de socialiser leur plate-forme via des « add-on » collaboratifs. Source : Acxias

Amazon Business débarque en France. Après les Etats-Unis en 2015 puis l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Japon et l’Inde, la place de marché d’Amazon dédiée aux acheteurs en entreprise a ouvert en France mercredi 7 février. Par rapport à la version grand public, Amazon Business propose des fonctionnalités supplémentaires telles que l’affichage des prix hors taxe, le paiement sur facture à 30 jours, la création de comptes multi-utilisateurs, le support des flux d’approbation ainsi que des options de livraison. Un outil de reporting permet aussi d’analyser les achats et leur fréquence. Pour le géant du commerce en ligne, l’objectif est de couvrir un maximum de catégories non stratégiques, avec déjà plus de 250 millions de références. Source : Acxias

Roadmap de la dématérialisation des marchés publics. Mis en consultation en 2015 et finalisé l’an dernier, le Plan de transformation numérique de la commande publique (PTNCP) vient d’être publié sur le site de la Direction des affaires juridiques (DAJ) de Bercy. D’une quarantaine de pages, le document fixe le cap pour la période 2017-2022, en déclinant le plan selon 5 axes d’intervention : gouvernance (gouvernance lisible et accompagnement des acteurs), simplification (simplification des usages et diminution de la charge administrative), interopérabilité (échanges et traitement des données), transparence de la commande publique et archivage électronique. Dans ce cadre, 19 actions ont été définies, dont sept jugées prioritaires. Source : Acxias

Toucan Toco donne vie aux donnée achats. La start-up parisienne propose une solution de « data storytelling » pour offrir aux directions métiers, en particulier aux achats, une vision globale sur leurs données en dépassant la « data visualisation » classique. Si les graphiques et tableaux de bord facilitent la compréhension d’informations complexes, le data storytelling va plus loin en reprenant les codes du journalisme (hiérarchisation, choix d’un angle, mise en exergue, etc.) pour raconter une histoire en phase avec les attentes de l’audience visée. Les données peuvent être injectées dans la solution, qui se présente comme une surcouche aux outils métiers, ou être directement extraites des bases de l’entreprise via l’un des connecteurs disponibles. Source : Acxias

Actualités en bref 19 janvier 2018

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

Okaveo prend de l’envergure. La solution de pilotage des achats lancée en 2016 par Crop and co, à partir de sa gamme de logiciels initialement proposée sous la marque Loda, monte en puissance. Sur le plan fonctionnel, les interfaces de pilotage (tableau de bord et reporting) et le module de gestion des contrats et des marchés ont été enrichis. Les développements prévus en 2018 concerneront notamment le collaboratif et la mobilité. Crop and co est également en train de conclure des partenariats avec des éditeurs de solutions connexes, en particulier autour des fonctionnalités de sourcing, de rédaction et suivi des marchés, de gestion des catalogues et des approvisionnements. Un test avec Silex a notamment démarré. Enfin, des accords de distribution se mettent en place, en France et à l’étranger : Maroc, Belgique, Pays-Bas, Suisse.

Culligan optimise sa comptabilité fournisseurs. La filiale française du groupe spécialisé dans les solutions de filtration de l’eau a choisi de passer à la dématérialisation de ses factures fournisseurs pour sécuriser et accélérer leur traitement. Jusqu’alors, les 20 000 factures de frais généraux annuelles étaient gérées manuellement par le service comptabilité fournisseurs, composé de 5 personnes, avec de nombreux allers-retours entre le siège et les trente sites éparpillés sur l’ensemble du territoire, occasionnant de multiples dysfonctionnements : pertes de documents, relances fréquentes, manque de transparence, etc. Avec le dispositif mis en place, basé sur la solution d’Esker faisant notamment appel au Deap learning, les factures dématérialisées arrivent directement au siège où elles sont injectées dans l’ERP Sage X3 puis envoyées en validation auprès des 80 approbateurs du groupe.

Nouvelle obligation de vigilance. Depuis ce 1er janvier 2018, la loi sur le devoir de vigilance, votée en mars dernier, oblige les grands groupes à recenser tous les risques sociaux et environnementaux encourus, en interne mais également auprès de leurs sous-traitants ou fournisseurs. Cette loi, qui concerne les entreprises de plus de 5 000 employés en France ou 10 000 dans le monde, introduit l’obligation d’élaborer, de rendre public et de mettre en œuvre un plan comportant des mesures propres à identifier ces risques et à prévenir les atteintes aux droits humains et aux libertés fondamentales, à la santé et à la sécurité des personnes, ainsi qu’à l’environnement. Vis-à-vis des sous-traitants et des fournisseurs, les éditeurs de solutions e-achats et les prestataires spécialisés peuvent accompagner et faciliter la mise en place de ce dispositif. Source : Acxias

Perfect Commerce lance une offre secteur public. Dans la foulée de son rachat par le groupe anglais Proactis, à l’automne, Perfect Commerce a annoncé le lancement d’une solution dédiée aux achats du secteur public, Webprocure. Conforme à la règlementation des marchés publics français et européens, cette solution profite de l’expérience de l’éditeur dans le secteur hospitalier en France et des projet menés dans plusieurs organismes publics à l’étranger. Webprocure, disponible sous forme d’abonnement et hébergée en France, vise à couvrir le cycle complet de l’achat depuis l’appel d’offres jusqu’à la liquidation des factures, en s’appuyant notamment sur une plate-forme d’échange avec les fournisseurs et une connexion à Chorus. Source : Acxias