jump to navigation

Les outils, un incontournable pour les achats 29 janvier 2018

Posted by thparisot in Actualités, Enquêtes, Tendances.
Tags: , ,
add a comment

En même temps que la fonction se professionnalise et gagne en maturité, au-delà des seules grandes entreprises, les systèmes d’information achats montent en puissance. La majorité des opérationnels et des décideurs achats ne pourraient plus s’en passer.

Aujourd’hui, la fonction achats ne peut plus faire l’impasse sur les outils informatiques. C’est en tout cas l’avis de l’immense majorité des répondants à l’enquête « Révélations UX Achats 2017 », réalisée par Décision Achats / Salon eAchats durant l’été dernier, puisque près de neuf sur dix les jugent « absolument » (54 %) ou « occasionnellement » (32 %) indispensables. Leur utilisation serait devenue si cruciale que 54 % des personnes du panel (acheteurs/responsables achats, DSI/responsables de SI achats, dirigeants/directeurs achats) s’estiment insuffisamment outillées pour accroître leur efficacité. Pourquoi cet engouement ? Comme principaux bénéfices, les outils permettent de respecter les procédures internes, d’assurer un bon niveau de productivité et de garantir l’atteinte des résultats attendus. Ils favorisent aussi le partage de l’information et la collaboration interne/externe, la conformité des procédures (règles juridiques, normes diverses, etc.) et la traçabilité, ainsi que les prises de décisions et les prévisions.

Dans le détail des pratiques, la moitié des répondants déclarent utiliser quotidiennement au moins un outil e-achat, contre 15 % au rythme de deux à quatre fois par semaine, et 18 % une seule fois par mois en moyenne. Mais quels outils, précisément ? Parmi les plus répandus, et au-delà des référentiels qui constituent l’indispensable socle informationnel, figurent la gestion des catalogues et des commandes, des contrats et des consultations (voir schéma ci-dessus). Ce sont aussi les plus anciens. Si la dématérialisation des factures tire son épingle du jeu, après une belle progression au cours des dernières années, d’autres solutions marquent le pas, telles que les enchères inversées, les outils de gestion des plans d’actions ou de progrès, ou encore les solutions de paiement (cartes d’achat, etc.). « La gestion des projets achats, pourtant clé dans le pilotage des dossiers, tardent aussi à percer », complète Philippe Grange, de l’agence Media Dell’arte, en charge de l’étude. A noter enfin le bon résultat des solutions spécifiques (achats de voyages, de prestations intellectuelles, etc.), citées par près d’un quart de l’échantillon.

Si les outils e-achats sont globalement plébiscités, ce n’est pas pour autant que les utilisateurs ne trouvent rien à redire. Certes, deux points forts sont unanimement soulignés : leur sureté et sécurité, d’une part, leur complétude et pertinence fonctionnelle, d’autre part. De même que, dans une moindre mesure, leur puissance technique et capacité de traitement, ainsi que leur aptitude à favoriser le partage des données entre les parties prenantes. Mais les répondants à l’enquête estiment qu’il demeure de nombreuses lacunes en termes d’ergonomie, pour une première prise en main, de mobilité, pour une utilisation sur différents types d’équipements, et de gestion du travail collaboratif (groupe, communauté, équipe projet, etc.). « Ce qu’il faut sans doute entendre, c’est l’appel de l’utilisateur à la personnalisation et à l’intégration de l’outil dans son environnement de travail au quotidien, sans devoir se plier à une configuration et à des modes de fonctionnement standard », analyse Philippe Grange. Autant de pistes de travail, ou au moins de réflexion, pour les éditeurs.

Publicités

Dossier TOP 200 – Outils : Les grandes manoeuvres 30 novembre 2011

Posted by thparisot in Enquêtes.
Tags: , , , , ,
add a comment

CouvMise en place de modules manquants, renouvellement de solutions obsolètes, déploiement d’un système d’information complet… Relancés l’an dernier après le creux observé entre fin 2008 et mi-2010, les chantiers informatiques battent leur plein dans les directions des achats, pour automatiser l’ensemble du processus.

Fini l’à-peu-près ! Dans le prolongement de la dynamique enclenchée l’an dernier pour accélérer l’informatisation de la fonction, l’heure est désormais à la professionnalisation des outils. (…)

L’e-facturation devient stratégique

Pénétration de l’e-achat (schéma)

Nature des outils (schéma)

LDA n°200

Dossier E-ACHAT – Un marché ravivé mais sous pression 30 septembre 2011

Posted by thparisot in Enquêtes.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

Illustration (e-achat) - redimensionnéAprès une période de transition, qui a d’abord vu le redémarrage des projets suspendus pendant la crise, le marché de l’e-achat confirme son redressement. Depuis douze mois, les carnets de commandes des éditeurs ne cessent de grossir. Mais, désormais, l’approche est pragmatique et structurée, autour de solutions complètes et performantes. S’ils ont su adapter leur offre à ces nouvelles exigences, sur les plans fonctionnel et technique, les éditeurs interrogés ans notre 13ème étude se trouvent aujourd’hui confrontés à des cycles de décisions plus longs et à une concurrence exacerbée. Le tout, dans un marché qui continue de s’organiser autour des acteurs historiques.

Zoom > Offre : Couverture maximale pour réponse optimale

Zoom > Projets : Des chantiers ambitieux mais mesurés

Tableaux des fonctionnalités (décisionnel, e-sourcing, e-procurement)

LDA n°198

Dossier E-ACHAT – Des projets relancés mais plus ciblés 30 septembre 2010

Posted by thparisot in Enquêtes.
Tags: , , , , ,
add a comment

Que ce soit en termes de projets menés par les entreprises ou d’activité des éditeurs du marché, analysés respectivement au travers de notre Top 200 et de notre enquête sur les outils, l’e-achat redresse la tête après avoir subi le contrecoup de la crise. Mais sans emballement. Si les systèmes continuent de s’enrichir, dans une logique d’intégration maximale, les modules au coeur des processus restent prioritaires. La reprise des investissements suffit toutefois au bonheur des éditeurs qui retrouvent des couleurs. Et multiplient les efforts pour se démarquer de leurs concurrents historiques ou nouveaux venus sur le marché.

Editeurs : Comme un air de reprise

Zoom > Toujours plus d’intégration

LDA n°187

Dossier TOP 200 – Outils : Coup de frein ! 31 août 2009

Posted by thparisot in Enquêtes, Gestion de projet.
Tags: , , ,
add a comment

CouvDans la course à l’équipement informatique, la crise a nettement stoppé l’élan des directions des achats. Seuls les projets en cours restent sur la feuille de route, avec un périmètre parfois revu à la baisse ou des phases pilotes prolongées. Les efforts se limitent aussi aux fondamentaux, sourcing en tête.

Figurant depuis deux ans au sixième rang des priorités des directions des achats de notre panel, les outils informatiques sont aujourd’hui relégués parmi les sujets qui peuvent attendre. (…)

Des systèmes à géométrie variable

Taux d’utilisation des outils (schéma)

Nature des outils (schéma)

LDA n°175