jump to navigation

Actualités en bref 10 janvier 2020

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Cinq leaders en Source-to-contract. Dans la foulée de celui consacré au Procure-to-Pay, Forrester vient de livrer la première mouture de son radar des plates-formes Source-to-contract dans lequel Coupa et Ivalua figurent encore dans le trio de tête. Sur ce marché, ils sont toutefois devancés par Zycus, historiquement présent et performant sur le segment de l’analyse des dépenses et sur l’ensemble de la chaîne couvant le référencement des fournisseurs, les consultations et la contractualisation. Dans la catégorie des « Leaders », le cabinet d’études a également positionné GEP et SAP Ariba. Suivent Determine et Synertrade, comme « Strong performers », aux côtés de Jaggaer, davantage à la peine. Comme dans le radar du Procure-to-pay, Oracle parvient à tirer son épingle du jeu, toujours avec sa suite Oracle Procurement Cloud.

Coupa met la main sur Yapta. La société américaine annonce le rachat de son compatriote Yapta, éditeur d’une solution de gestion des voyages et des frais professionnels (Travel & Expense), pour un montant non communiqué. Fondée en 2007 et basée à Seattle, Yapta assure plus précisément une comparaison des prix des billets d’avion et des hôtels en temps réel, envoyant des alertes en cas de baisse. Cette fonctionnalité, intégrée dans la suite BSM (Business spend management) de Coupa, permettrait aux entreprises utilisatrices de réaliser une économie moyenne de 2 à 4 % sur leurs dépenses de déplacements. Approchant de la vingtaine d’acquisitions depuis sa création, Coupa poursuit avec cette nouvelle opération sa stratégie de développement par croissance externe, qui lui permet de figurer aujourd’hui parmi les leaders du marché mondial des solutions digitales achats.

Pression des ERP sur les solutions achats. Historiquement positionnés sur la chaîne Procure-to-pay, pour gérer les transactions allant des commandes à la facturation-paiement, les ERP tentent pour beaucoup de remonter sur l’amont du processus achats-approvisionnements-comptabilité fournisseurs. Ils deviennent ainsi des concurrents de plus en plus directs des solutions spécialisées qui gardent néanmoins une longueur d’avance sur le Source-to-contact (sourcing, consultations, contractualisation) et le pilotage, au cœur du métier, et se renforcent avec les dernières technologies d’intelligence artificielle ou de robotisation. Le dernier Top 10 de Panorama Consulting Group positionne SAP, Oracle, Microsoft, Infor et IFS en tête du marché des ERP. Suit Workday, à la faveur des fonctionnalités financières venues compléter la couche RH, puis Epicor, Abas, Deltek et Sage.

La RPA plébiscitée par les entreprises. Près de deux tiers (64 %) des entreprises françaises considèrent l’automatisation robotisée des processus (Robotic process automation, RPA) comme un sujet important voire prioritaire, selon une enquête du cabinet IDC, menée en collaboration avec UiPath auprès de 171 décideurs informatiques ou métiers d’organisations publiques et privées de plus de 500 personnes, notamment aux achats. Parmi les bénéfices attendus, l’automatisation des opérations répétitives libérerait d’abord du temps pour permettre aux collaborateurs de se concentrer sur les tâches à plus forte valeur ajoutée. Suivent la diminution des erreurs humaines et la réalisation d’économies. Les directions métiers en attendent aussi une augmentation de l’efficacité des collaborateurs. Malgré l’enthousiasme, plus de la moitié des répondants reconnaissent toutefois que la marge de progrès reste importante, une minorité d’entreprises ayant franchi l’étape de la réflexion.

Actualités en bref 11 octobre 2019

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets.
Tags: , , , , , , , , , , ,
add a comment

Altares propose la commande de documents officiels. Le fournisseur d’informations Altares annonce le lancement d’inDoc, une plate-forme bilingue dédiée à la commande de documents officiels sur les entreprises de 220 pays. Destinée notamment aux directions achats, juridiques ou financières, elle délivre notamment les rapports annuels, les Kbis, les différents actes et statuts, les certificats de conformité, les déclarations annuelles concernant les actionnaires, administrateurs et dirigeants, etc., issus de sources officielles et fournis sous garantie de 7 types de certifications. En proposant la commande via un guichet unique, avec une réponse par mail en moins d’une heure pour la plupart des documents, Altares entend faire gagner énormément de temps aux utilisateurs.

Nouveau Country leader pour Oracle France. Oracle annonce la nomination de Karine Picard (48 ans, diplôme en finance et droit des entreprises à ESLSCA Business School Paris) à la tête de sa filiale française, en remplacement de Fabio Spoletini, qui assurait la fonction depuis plus d’un an suite au départ de Gérald Karsenti chez SAP. Entrée dans le groupe en 2008, Karine Picard occupait depuis deux ans le poste de vice président EMEA Applications strategy & Sales development, qu’elle conserve au-delà de ses nouvelles responsabilités de Country leader. Avant de rejoindre Oracle, elle a travaillé chez plusieurs éditeurs, notamment Hyperion absorbé par Oracle en 2007, Outlooksoft et SAP, ainsi que dans le domaine du conseil, chez Visea Consulting et Deloitte.

Six éditeurs font stand commun. Face aux mastodontes du marché des solutions digitales achats, six éditeurs spécialisés ou de taille modeste avaient choisi de se regrouper sur un espace commun lors des Salons Solutions, qui se sont tenus du 1er au 3 octobre à Paris. Sur ce stand mutualisé, baptisé Village « solutions achats nouvelle génération », se côtoyaient EasyPics (Spend analysis), ECDY OpenLab (Innovation management), Per Angusta (Performance management), Orgasoftware (Supplier relationship management), Market Dojo (e-Sourcing), Silex (Supplier sourcing). En arrivant sur un marché qui a fortement évolué au cours des dernières années, ces nouveaux acteurs considèrent qu’ils « bousculent les codes traditionnels ».

Norauto passe à la facture électronique. Engagé depuis un an et demi dans la digitalisation de son processus Procure-to-pay, le groupe spécialisé dans l’entretien et l’équipement automobile étend son projet au traitement des factures. Visant à améliorer la fluidité-traçabilité des flux et à répondre aux exigences de contrôle interne, l’activation du module dédié dans la plate-forme de Corcentric-Determine doit notamment permettre de garantir une meilleure application des procédures, de sécuriser le paiement, d’automatiser le contrôle des factures et la génération des provisions. Plus de 25 % des factures seraint d’ores et déjà gérées dans la plate-forme qui compte au total 780 utilisateurs allant du service achats aux chefs de centres et ateliers, en passant par la comptabilité et le contrôle de gestion.

Actualités en bref 6 octobre 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Autres, Offre, Projets.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Gérard Dahan rejoint Determine. Deux ans après avoir pris son nouveau nom, suite au rachat de B-pack, l’éditeur américain annonce l’arrivée de Gérard Dahan (60 ans, Bachelor en marketing de l’université de Paris X Nanterre) en tant que directeur marketing monde et senior-vice-président EMEA. Jusqu’alors directeur général EMEA chez Ivalua, qu’il avait rejoint en 2010, il aura pour rôle d’évangéliser le marché et d’asseoir davantage la marque, en travaillant notamment de façon plus rapprochée avec les grands cabinets d’études et les entreprises utilisatrices. Auparavant, Gérard Dahan, qui a également fait de la télévision et pratiqué le sport de haut niveau (handball), a travaillé pour Intel avant de bifurquer vers le monde de l’e-achat, chez Ariba puis BravoSolution.

Tableau fait l’acquisition de ClearGraph. L’éditeur américain Tableau Software, dont l’outil d’analyse visuelle est proposé dans le module décisionnel de différentes solutions e-achats, annonce l’acquisition de ClearGraph, une start-up spécialisée dans le traitement du langage. En intégrant cette technologie, Tableau permettra aux utilisateurs d’interroger les sources de données de la façon la plus naturelle possible, comparable à une expérience consommateur. Avant l’été, Tableau avait lancé la version 10.3 de sa solution, déjà enrichie de fonctionnalités mettant en œuvre l’intelligence artificielle, notamment le machine learning (apprentissage automatique). Cette nouvelle version propose par exemple des alertes guidées par les données et des recommandations.

Nouveau patron pour Oracle France. Oracle annonce la nomination de Gérald Karsenti (55 ans, Sciences Po et HEC Paris, université d’Oxford) à la tête de sa filiale française, au poste de Country leader. Sa principale mission sera d’accompagner les clients dans leur transition vers le cloud, un marché sur lequel l’éditeur américain revendique une croissance de 51 % de ses résultats au premier trimestre, et de dynamiser l’activité dans l’Hexagone. Pour se développer, Oracle entend mettre l’accent sur l’innovation et l’intégration de technologies de pointe comme l’intelligence artificielle, y compris dans le domaine de la gestion des achats autour de sa suite Advanced Procurement. Auparavant, Gérald Karsenti a travaillé chez HP, Capgemini ou encore IBM.

Swissport standardise son système source-to-pay. Souhaitant optimiser son système d’information achats pour améliorer les performances de la fonction, le fournisseur de services pour les compagnies aériennes et les aéroports a choisi de déployer la suite d’Ivalua, à l’échelle mondiale. Plus précisément, le projet a pour objectif de rendre plus efficace la gestion des dossiers aux différentes étapes du processus, à travers un outil unique et collaboratif. Il permettra d’automatiser l’ensemble des opérations autour de processus source-to-pay standard, en visant un meilleur alignement des pratiques sur la stratégie achats, un renforcement de la gestion de la relation fournisseurs et des contrats, ou encore une réduction des écarts entre les factures et les commandes.

Actualités en bref 6 septembre 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets.
Tags: , , , , , , , , , , ,
add a comment

Coupa engrange les contrats internationaux. Après celui avec Hensoldt, spin-off d’Airbus, Coupa vient d’annoncer la signature de plusieurs nouveaux contrats lors des derniers mois, à travers le monde. Successivement, Jabil, Emirates Flight Catering, KMG Rompetrol et JD Sports ont en effet porté leur choix sur la solution de l’éditeur américain pour digitaliser tout ou partie de leur processus achats. Si les projets couvrent des périmètres fonctionnels et géographiques différents, tous visent en premier lieu à améliorer la visibilité sur les dépenses, à sécuriser les opérations et à renforcer la collaboration avec les fournisseurs. Il s’agit aussi, pour certains, d’automatiser certaines tâches répétitives et chronophages, en particulier sur la chaîne de facturation.

Proactis et Perfect Commerce se rapprochent. L’éditeur e-achat anglais annonce son intention de racheter Perfect Commerce pour 132,5 millions de dollars, soit environ 115 millions d’euros. Soumise à l’approbation des actionnaires et des organes de régulation, l’opération donnerait naissance à un groupe d’environ 450 collaborateurs, basé à Londres, au service de plus de 1 000 entreprises dans une centaine de pays. Son offre couvrirait l’ensemble du spectre des achats, avec une solution complète source-to-pay adossée à un business network de plus de 2 millions de fournisseurs. Initialement focalisé sur le marché britannique, Proactis, qui conservera son nom, entend ainsi développer ses activités en Amérique du Nord, en Asie et à travers toute l’Europe. Source : Acxias

Arrivée d’Alex Saric chez Ivalua. Alors que Gérard Dahan, son directeur général EMEA, devrait partir à la fin du mois, l’éditeur français vient d’annoncer l’arrivée d’Alex Saric au poste de directeur marketing groupe avec pour mission de « poursuivre le développement international et d’en accélérer la croissance ». Avec plus de quinze années d’expérience sur le marché des solutions e-achats, il a notamment occupé différents postes à responsabilité chez Ariba, puis SAP Ariba. Dans le même temps, pour renforcer l’accompagnement et la fidélisation de ses clients, Ivalua a promu Paul Noël, jusqu’ici vice-président Procurement solutions, au nouveau poste de Chief Customer Officer (CCO). Enfin, en termes de couverture géographique, l’éditeur a officialisé l’ouverture d’un bureau à Londres.

Alerte du Cigref auprès d’Oracle. Le Cigref, réseau de grandes entreprises, et son homologue européen EuroCIO ont interpellé Oracle au début de l’été, après avoir constaté une dégradation de la qualité des échanges et des services vis-à-vis de ses entreprises clientes, en France et en Europe. Devant l’absence de dialogue, les deux organisations ont rappelé quelques résultats d’une récente étude auprès de 100 DSI : 80 % considèrent que les contrats ne sont pas suffisamment flexibles, 60 % préféreraient travailler avec un autre éditeur. Dans ce contexte, le Cigref s’est engagé à accompagner ses membres qui le souhaitent à étudier les stratégies de sortie des contrats. La réactualisation du livre blanc sur les pratiques commerciales d’Oracle, déjà entamée, a par ailleurs été abandonnée.

Actualités en bref 26 septembre 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

Partenariat entre Ivalua et Flucticiel. L’éditeur e-achat français annonce un partenariat avec l’intégrateur Flucticiel, spécialisé dans l’automatisation et l’optimisation des processus procure-to-pay. Déjà partenaire de Basware, Dimo Software, Kofax, Qlik et Readsoft, Flucticiel apporte son expertise pour permettre aux deux sociétés de proposer une offre associant un outil global de gestion des achats et une méthodologie de déploiement. Dans le cadre du programme value-added reseller de l’éditeur, il se positionne comme distributeur-intégrateur sur les marchés français et canadien, avec comme objectif d’accélérer la livraison et le retour sur investissement des projets des entreprises ayant fait le choix des solutions Ivalua.

Coupa prépare son entrée en bourse. L’éditeur e-achat annonce avoir déposé une déclaration d’enregistrement en prévision d’une introduction au Nasdaq, le marché boursier des entreprises innovantes aux Etats-Unis, avec comme ambition de lever 75 millions de dollars. Selon son dossier, Coupa, qui compte plus de 500 collaborateurs à travers le monde, a réalisé un chiffre d’affaires de 83,7 millions de dollars sur l’année 2015 (+65 %), pour une perte de 46 millions. La société vient par ailleurs de nommer Steve Winter au poste de Chief Revenue Officer, en charge de superviser et d’optimiser « l’intégration et l’alignement de l’ensemble des activités liées au revenu » telles que les ventes et le marketing. Source : Acxias

Groupe Carso vise la facturation sans papier. Le groupe d’analyses dans le domaine de la santé, de l’environnement et de l’agroalimentaire a choisi la dématérialisation pour accélérer le traitement de ses factures fournisseurs, dont le volume a triplé en dix ans. Désormais, elles sont envoyées directement par e-mail ou courrier à Esker, qui extrait les données pour les comptabiliser dans l’ERP Sage, permettant de rapprocher les factures des bons de commande puis de déclencher le processus de validation. Déployée progressivement depuis 2015, la solution est opérationnelle dans 11 des 18 sociétés du Centre de services partagés (CSP) qui gère 40 000 factures par an avec 2 000 fournisseurs, soit 80 % du volume. Prochain objectif : le zéro papier. Source : Acxias

Rachat de Netsuite par Oracle. Oracle a annoncé son intention d’acquérir Netsuite, spécialiste de l’ERP en mode Cloud, pour un montant évalué à 9,3 milliards de dollars. Soumise à approbation des organes de régulation et conditionnée par différentes modalités, comme la cession par les petits porteurs de Netsuite d’une majorité d’actions, la transaction ne devrait pas être finalisée avant fin 2016. Dans le domaine des achats, l’impact serait modeste puisqu’avec Oracle Procurement Cloud, l’éditeur californien dispose déjà d’une solution adressant la fonction. Incluse dans l’offre ERP Cloud, cette solution peut s’implémenter en complément des modules de gestion de production, des stocks, des finances, etc. Source : Acxias

Actualités en bref 7 août 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Ressources.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

Econocom muscle ses capacités analytiques. Le groupe informatique, qui a acquis SynerTrade l’an dernier via sa filiale Digital Dimension, s’est associé à Tibco Software pour développer une offre globale de gestion des données, depuis leur stockage jusqu’à leur analyse, autour des solutions Spotfire. Cette offre intègre l’approvisionnement et l’installation de la plate-forme, la formation (paramétrage, administration, utilisation, etc.) ainsi que la mise en place de financements adaptés à ce type de projet. Pour valoriser les données, notamment dans le domaine des achats, Spotfire propose un éventail de fonctionnalités incluant l’exploration, la data visualisation, la cartographie, l’analyse prédictive, la création et la diffusion de rapports, etc. Source : Acxias

L’UCPA ausculte ses dépenses avec Easypics. L’Union nationale des centres sportifs de plein air, association à but non lucratif, s’est dotée d’une solution décisionnelle pour améliorer la visibilité sur ses 110 millions d’euros d’achats annuels et mettre en place des plans d’optimisation. Basée sur un partenariat avec le prestataire Easypics, pour le nettoyage des données et la restitution de tableaux de bord, la solution a notamment amélioré la maîtrise du panel fournisseurs, la diffusion des contrats cadres et l’identification de synergies entre les entités du groupe. Elle a permis au service achats, en confirmant ses choix stratégiques, de gagner tant en crédibilité qu’en efficacité, et de franchir une étape supplémentaire dans son développement. Source : Acxias

Intégration d’Esker à Oracle E-Business Suite. L’éditeur lyonnais spécialisé en dématérialisation de documents annonce l’intégration de sa solution à l’ERP Oracle E-Business Suite, permettant aux entreprises qui en sont équipées d’automatiser et de sécuriser le traitement de leurs factures fournisseurs, avec ou sans bon de commande. Cette intégration assure notamment une synchronisation des données des factures et des fournisseurs, un meilleur suivi des opérations sur l’ensemble du processus, et une détection automatique des anomalies. Par ailleurs, il est désormais possible d’approuver les factures à partir d’un téléphone mobile et d’accéder aux archives ainsi qu’à l’historique de traitement directement depuis les modules de l’ERP. Source : Acxias

Guide de Kimoce sur l’optimisation des achats. Pour aider les entreprises à maximiser leurs gains achats, mais aussi à maîtriser les risques associés et à créer davantage de valeur, l’éditeur publie un guide dédié à l’optimisation des opérations. Après une brève introduction sur l’historique et le périmètre de la fonction, le document d’une quarantaine de pages présente de façon synthétique les coûts à chacune des étapes de la chaîne (demande, validation, commande, suivi, réception, facturation, paiement) et surtout différentes pistes d’amélioration. Kimoce insiste notamment sur la mise en place d’un logiciel pour automatiser l’analyse des dépenses, le sourcing, la gestion des demandes et des commandes, la création de catalogues, la facturation. Source : Acxias

Actualités en bref 6 mai 2016

Posted by thparisot in Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Le numérique dans le viseur des achats. Quatre directions des achats sur dix seulement auraient entamé une réflexion sur leur stratégie digitale, selon la 5ème édition de l’enquête annuelle mondiale de Deloitte sur la fonction. Pour autant, la transformation numérique ferait partie des principales préoccupations des 324 directeurs des achats interrogés, dans 33 pays, avec la réduction des coûts, la participation à la croissance, la hausse du niveau de risque et la pénurie de compétences. L’étude révèlerait ainsi une hausse des dépenses dans les technologies informatiques, en particulier dans des solutions cloud et en libre-service, pour accélérer les processus et en améliorer la précision. Les investissements dans le mobile et les réseaux sociaux seraient également en augmentation.

Un module de gestion de projets pour Oxalys. L’éditeur français Oxalys Technologies annonce le lancement d’Oxa.SPM, un nouveau module pour faciliter la gestion des projets et des activités achats. Applicable à toutes les opérations de pilotage et de suivi (consultations, exécution des contrats, innovation, plans de progrès, etc.), en liaison avec les autres modules de la solution, il propose une méthodologie permettant de structurer et de gérer les projets à partir d’un espace unique où un rôle est attribué à chacun des intervenants. En plus de tracer la réalisation des tâches du projet inscrit dans le processus d’achat, Oxa.SPM propose le partage de fichiers et de documents, une bibliothèque de modèles, des diagrammes et rapports, etc. Source : Acxias

General Electric étend l’utilisation d’OBMS. Utilisateur d’OBMS (Opase Business Management Services) depuis dix ans pour la gestion des ressources externes de ses sites de Massy et Montpellier, Alstom puis General Electric Grid Solutions a étendu l’outil à plusieurs autres entités en France. Après deux mois de déploiement sur les sites de Villeurbanne, Saint-Priest et Aix-les-Bains, le groupe dispose désormais d’une base de données unique et mise à jour en temps réel, lui permettant de mieux gérer les négociations tarifaires et de répondre efficacement aux demandes internes de prestations de services. GE Grid Solutions envisage désormais d’étendre OBMS partout en Europe, en commençant par l’Angleterre et l’Allemagne. Source : Acxias

Esker intègre sa solution à JD Edwards. L’éditeur lyonnais spécialisé en dématérialisation de documents annonce l’intégration de sa solution à l’ERP d’Oracle JD Edwards EnterpriseOne, pour apporter à ses utilisateurs davantage d’efficacité et de productivité tout au long du traitement de leurs factures fournisseurs. Grâce notamment à la synchronisation automatique des données des factures et des fournisseurs, la solution globale fluidifie le processus de validation, y compris à partir d’un terminal nomade, et améliore la gestion des erreurs. Les utilisateurs ont également accès aux archives directement à partir de l’ERP, via un lien web, avec la possibilité de visualiser facilement l’image de chaque facture ainsi que l’historique de traitement. Source : Acxias

Actualités en bref 14 octobre 2014

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Les éditeurs d’e-achat au top. Plusieurs spécialistes de l’e-achat figurent au Top 250 des éditeurs de logiciels français réalisé par Syntec numérique, en partenariat avec le cabinet EY, sur la base du chiffre d’affaires 2012. Derrière Hubwoo, qui pointe à la 37ème place, viennent SynerTrade (120) et Ivalua (138). Selon ce panorama, les ventes ont progressé de 12 % en un an, à plus de 8 milliards d’euros, dont 350 millions d’euros pour les versions en mode SaaS.

B-pack change de génération. L’éditeur français vient de lancer la nouvelle génération de sa solution d’e-achat en proposant une interface utilisateur refondue, pour postes fixes et mobiles (tablette, smartphone), ainsi que des innovations pour la gestion des processus complexes d’achats et des dépenses dans un contexte international. Un nouveau panier « EZ Cart », comparable à ceux des sites d’e-commerce, permet par ailleurs de récupérer des informations de catalogues punch-out ou en ligne.

Larry Ellison prend du recul. Le charismatique PDG d’Oracle a décidé de quitter son poste et de confier les rênes du groupe qu’il a fondé en 1977 à deux co-CEO : Safra Catz (production, finance, juridique) et Mark Hurd (commercial, services, industries verticales). Larry Elisson conservera néanmoins la main sur la conception des produits et sur la stratégie et le développement technologique, en particulier dans le domaine de la gestion des achats.

Aéroports de Paris rationalise ses outils. Pour le piloter ses achats dans le respect du cadre réglementaire, notamment la directive européenne 2004/17 de mars dernier, le groupe au statut d’établissement semi-public s’est doté d’une plate-forme collaborative basée sur la solution Ivalua Buyer. Il exploitait jusqu’ici un ensemble d’outils disparates. A ce jour, 650 personnes, de tous profils (acheteurs, prescripteurs, contrôleurs de gestion, juristes, etc.), utilisent l’application déployée avec l’appui d’Axys Consultants.

ETUDE – Le marché de l’e-achat repart 9 septembre 2014

Posted by thparisot in Actualités, Tendances.
Tags: , , , , , , , ,
1 comment so far

Dans sa dernière étude annuelle sur le marché des logiciels de gestion des achats, Forrester Research prévoit une reprise des ventes qui devrait se confirmer en 2015, marquée par un regain d’intérêt pour l’e-sourcing et l’analyse des dépenses. Mais aussi un succès grandissant des réseaux fournisseurs.

Après le ralentissement de 2012-2013, le marché mondial de l’e-achat redresse la tête. Selon la dernière étude sectorielle du cabinet Forrester Research, basée sur les résultats et les prévisions de près de 120 éditeurs – dont la plupart de ceux présents en France ­-, le total des ventes au plan mondial devrait retrouver un taux de progression à deux Schema etude Forrester, marche e-achat - 09-2014, recadréchiffres cette année, autour de 10 %. Si l’hypothèse se confirmait, le marché approcherait alors des 6 milliards de dollars, soit environ 4,6 milliards d’euros (voir schéma ci-contre, cliquer pour agrandir).

Certes, les +14 % de 2010-2011 et, surtout, les +18 % de 2007 sont encore loin. Mais le redémarrage, après deux années de flottement, prouve que les entreprises ont toujours confiance dans ces outils pour mieux contrôler leurs achats de produits et de services, mais aussi réduire les coûts de traitement associés. Mieux, le cabinet table sur une accélération de cette dynamique, avec une hausse de 12 % attendue en 2015. « L’intérêt grandissant des organisations publiques pour ce type de solution crée des opportunités pour un certain nombre d’éditeurs, qui vont dynamiser le marché », argumente Andrew Bartels, l’analyste auteur de l’étude. Qui souligne également les premiers signes d’un redressement économique, au moins dans certains pays.

Si 37 % des ventes de 2013 ont été réalisées par les deux principaux acteurs (SAP et Oracle), qui gagneront encore un point cette année selon Forrester, leurs poursuivants résistent bien. En particulier ceux complétant le top 10 mondial. En revanche, les éditeurs positionnés au-delà du 40ème rang, devraient voir leur part de marché s’effriter sensiblement (moins 3 points), conduisant à d’inévitables rachats ou disparitions. La répartition géographique des ventes, elle, ne variera pas : plus de la moitié en Amérique (principalement aux États-Unis), un gros tiers en Europe, Moyen-Orient et Afrique, et le reliquat en Asie-Pacifique.

(suite…)

Actualités en bref 16 juillet 2014

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets.
Tags: , , , , ,
add a comment

DDS Logistics lance un module SRM. L’éditeur spécialisé dans les flux de transports ajoute à sa solution DDS Shipper un module SRM (Supplier Relationship Management) de gestion de la relation fournisseurs. En améliorant la communication entre ces derniers et les chargeurs, il permet d’optimiser et de sécuriser les processus d’approvisionnement des marchandises.

Léa Nature passe à l’e-facture. Le fabricant et distributeur de produits bio et naturels, qui regroupe 20 sociétés basées sur 8 sites en France, a choisi la dématérialisation pour centraliser la gestion de ses 24 000 factures fournisseurs annuelles, en s’appuyant sur la solution Esker. Intégrée à l’ERP Yourcegid Y2, elle permettra d’améliorer la performance du service comptabilité tout en absorbant la croissance de l’activité.

Le CXP et PAC fusionnent. Les deux sociétés ont annoncé avant l’été leur rapprochement avec comme ambition de créer « le premier cabinet européen indépendant d’analyse et de conseil en logiciels applicatifs et services informatiques ». Fort de 140 collaborateurs, le nouvel ensemble, baptisé CXP Group, espère concurrencer les grands cabinets anglo-saxons sur le Vieux Continent.

Oracle pousse l’analyse des achats. L’éditeur américain annonce la nouvelle version d’Oracle Business Intelligence (BI) Applications, conçue pour aider les entreprises à mieux comprendre leurs performances et à agir avec une souplesse maximale. De nouvelles fonctionnalités permettent notamment d’analyser de façon encore plus transparente les données achats.