jump to navigation

Actualités en bref 15 février 2019

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

Corcentric s’apprête à racheter Determine. L’éditeur américain de solutions d’automatisation des processus achats et financiers, qui revendique plus de 6000 références clients, annonce la signature d’un accord pour acquérir la quasi-totalité des actifs de Determine, né en 2015 du rapprochement de Selectica, B-pack et Iasta. D’un montant de 32 millions de dollars, l’opération qui devrait être finalisée au cours du deuxième trimestre permettra de compléter la Plateform Cloud Determine de services complémentaires pour renforcer les résultats et le ROI des projets. Avec 244 clients dans le monde, dans des secteurs variés, Determine avait annoncé fin janvier le lancement d’Online Store, une solution de gestion des catalogues professionnels pour les utilisateurs de SAP SRM.

Nerviano Medical Science passe à l’e-facture. Suite à l’entrée en vigueur du nouveau règlement italien imposant aux entreprises du pays de dématérialiser leur processus de facturation, Nerviano Medical Science a choisi de rationaliser ses processus Procure-to-pay. Accompagné par le cabinet de conseil Kvalue, le groupe œuvrant en faveur de l’innovation et de la recherche & développement en oncologie s’est notamment doté des modules de gestion des approvisionnements et de facturation d’Ivalua qui, en plus d’apporter plus d’efficacité et de flexibilité, favoriseront l’adoption du dispositif par les fournisseurs. Depuis le 1er janvier, toutes les factures électroniques doivent transiter par le système d’échange SDI (Sistema di interscambio) géré par les autorités fiscales nationales.

L’e-commerce professionnel se porte bien. Selon l’étude présentée début février par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), le chiffre d’affaires réalisé par les sites marchands auprès des professionnels a augmenté de 17,8 % en France l’an dernier, soit une progression de 0,3 point. Pour l’ensemble du marché, l’augmentation a été de 13,4 %, en quasi stabilité par rapport à l’année précédente malgré un léger fléchissement de la croissance sur le mois de décembre (+8 %), pour un total de 92,6 milliards d’euros dépensés. La dynamique intrinsèque, qui a permis de franchir la barre des 90 milliards, comme prévu, malgré des aléas conjoncturels comme le contexte des « Gilets Jaunes », devrait permettre au e-commerce de dépasser le cap historique des 100 milliards d’euros d’ici la fin de l’année.

L’Oréal opte pour l’inventaire par drone. La centrale logistique de L’Oréal Cosmétique Active International (CAI), située près de Vichy, a choisi de s’appuyer sur la technologie de drone pour réaliser une partie de son inventaire. Combinée avec la mise en œuvre de standards d’étiquetage et de classement des palettes, la solution Eyesee d’Hardis Group aurait permis de diviser par trois le temps nécessaire à l’opération, tout en optimisant la sécurité et l’ergonomie de travail des opérateurs. Jusque-là, la plate-forme logistique qui réceptionne les produits finis des usines des marques de la division, les stocke et les expédie vers 50 filiales dans le monde, réalisait chaque année son inventaire à l’aide d’une dizaine de nacelles.

Publicités

Actualités en bref 18 septembre 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Un centre d’expertise Ariba chez Acxias. Afin de répondre à la demande croissante de ses clients, le cabinet de conseil en e-achats a choisi de se doter d’une équipe d’experts pour accompagner les entreprises dans leurs projets d’intégration, d’implémentation, d’administration de données et de support autour des solutions Ariba (groupe SAP). « Cette configuration ne remet pas en cause l’indépendance du cabinet vis-à-vis des éditeurs de solution, mais vise à mieux valoriser notre expertise dans ce domaine et à mutualiser nos compétences au profit de plusieurs clients », précise Bertrand Gabriel, directeur général d’Acxias. L’équipe d’une dizaine de personnes, dont la direction technique est confiée à Erika Perrotin-Berthet, sera progressivement renforcée.

Deutsche Telekom renforce son système. Souhaitant optimiser son système d’information achats, le géant allemand des télécoms aurait décidé de déployer l’ensemble de la suite d’Ivalua pour remplacer ou compléter la solution d’Emptoris, passée en 2012 dans le giron d’IBM. Le périmètre couvert reste à préciser, sachant que les achats de production (terminaux, équipements réseaux, services de plates-formes, etc.) de Deutsche Telekom sont gérés depuis 2011 par Buyin, une co-entreprise détenue à parts égales avec France Telecom. Cette mutualisation excluait quelques familles d’achats locales, comme les travaux publics, les catégories indirectes et les achats de capacité de réseaux auprès d’autres opérateurs.

DPii optimise l’e-facturation fiscale. La société DPii Télécom & Services, spécialisée dans les outils et les services de dématérialisation, dévoile une nouvelle solution permettant d’optimiser la gestion des factures fournisseurs et de réduire leur temps de traitement. Baptisée EDC Finder, cette solution évite la « piste d’audit », nécessaire pour prouver l’authenticité de l’origine, l’intégrité et la lisibilité des documents, en garantissant le contrôle et l’intégration des zones (code fournisseur, taux de TVA, etc.) des factures conformes à la certification RGS. Une fois les factures électroniques envoyées par les fournisseurs à une adresse dédiée, EDC Finder permet de les signer légalement, puis d’effectuer le suivi et l’archivage. Source : Acxias

L’Oréal confie la gestion de sa vigilance à Provigis. Désireux de travailler avec des entreprises en règle et sécurisées, L’Oréal a choisi Provigis pour l’aider dans sa démarche RSE et la lutte contre le travail illégal. Pour gérer l’obligation de vigilance du groupe de cosmétiques, le prestataire prend en charge la collecte et la vérification des documents réglementaires et légaux de ses fournisseurs et sous-traitants, et permet à ses équipes d’y accéder en temps réel via un tableau de bord unique ou directement depuis ses systèmes internes. En complément, Provigis peut fournir des notations ou proposer une mise à jour des données grâce à des partenariats avec plusieurs acteurs de l’information financière et RSE. Source : Acxias

L’OREAL : Les fournisseurs toujours plus impliqués 31 décembre 2013

Posted by thparisot in Reportages.
Tags: , , , ,
add a comment

En complément de ses outils d’e-achat, le groupe cosmétique a mis en oeuvre une plate-forme pour améliorer la fiabilité des données sur les approvisionnements échangées avec ses fournisseurs. La performance de ces derniers sera aussi mieux suivie.

Equipé de longue date d’une plate-forme d’e-sourcing sous IBM Emptoris, reliée à SAP, L’Oréal peaufine aujourd’hui son système de gestion des approvisionnements. Dans le prolongement du programme Kiss de transformation de sa supply chain mondiale, lancé en 2010 pour améliorer la visibilité et la propagation des informations (prévisions de ventes, calcul de besoins, organisation du stock, pilotage), entre les filiales, les 43 usines et les 144 centres logistiques, le groupe souhaite désormais impliquer davantage ses partenaires. (…)

> Article publié dans LDA (2013)