jump to navigation

Actualités en bref 24 mai 2019

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , , ,
add a comment

InVivo outille ses achats indirects. Un après sa création, la direction achats biens et services du groupe coopératif français InVivo (agriculture, jardinerie et distribution alimentaire, vin), qui emploie 5 500 collaborateurs dans le monde pour un chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’euros, a décidé de s’équiper d’une solution digitale. Mené dans le cadre de la digitalisation et de l’internationalisation du groupe, mais aussi dans un contexte de verticalisation des métiers, le projet a conduit au choix de la plate-forme de Determine, d’abord pour sa capacité à répondre aux spécificités du groupe et son approche modulaire. Le calendrier prévoit dans un premier temps le déploiement des modules Procure-to-pay. Suivra la dématérialisation fiscale des factures, puis les modules de sourcing et de gestion des fournisseurs.

Nouvelle levée de fonds pour Ivalua. Deux ans après un premier tour de table, l’éditeur d’Orsay annonce un nouvelle levée de fonds de 60 millions de dollars auprès d’Ardian, l’un des investisseurs historique qui renforce sa présence au capital, et surtout de Tiger Global Management. Désormais valorisée à plus d’un milliard de dollars, Ivalua. dont la management conserve une participation majoritaire, entend profiter de cette levée pour accélérer ses investissements en matière d’innovation produit et de développement international, et pour saisir d’éventuelles opportunités de croissance externe. Avec plus de 300 clients et 450 collaborateurs à travers le monde, l’éditeur a réalisé plus de 60 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier. Il espère dépasser la barre des 100 millions en 2019.

Les pratiques numériques des transporteurs dévoilées. Selon une récente enquête du Comité national routier (CNR), à peine un tiers des transporteurs pratiquent l’échange de données informatisé avec leurs clients et fournisseurs, la proportion augmentant avec la taille de l’entreprise. Le bon de commande serait le document le plus dématérialisé. En revanche, 93 % des répondants déclarent exploiter d’autres données informatiques, en commençant par la géolocalisation de véhicules (83 % de citations) et les temps de service (80 %). La traçabilité des marchandises (20 %) et le suivi des parcours à vide (16 %) restent en retrait. L’enquête révèle enfin que 94 % des transporteurs recourent à des bourses de fret pour trouver des lots, mais encore assez peu à des marketplaces ou plates-formes d’intermédiation.

Le CNA publie son guide des solutions. Le Conseil national des achats (CNA) vient de publier la nouvelle mouture de son « Guide des solutions achats », en format papier et électronique, après l’essai d’une version entièrement numérique en 2018. Diffusé à l’occasion de la dernière Matinale « Digital Achat » organisée par l’association, l’ouvrage de 242 pages se présente comme un annuaire dans lequel les principaux éditeurs du marché présentent sommairement leur solution, leurs axes d’innovation, leur vision du marché et communiquent leurs chiffres et données clés. Si, pour chacun, un radar détaille le positionnement sur les grands axes du processus achats (sourcing, P2P, Supplier network, SRM, contract, compliance), l’absence de détails fonctionnels et techniques rend tout choix difficile.

 

Actualités en bref 28 novembre 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Ressources.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Test d’évaluation de la maturité digitale. Le cabinet d’expertise en solutions logicielles CXP propose aux directions des achats, comme à toutes les autres fonctions de l’entreprise, d’estimer son niveau de maturité numérique à travers un test d’auto-évaluation en ligne. Après un court questionnaire général, il est proposé de choisir les thèmes à approfondir parmi les outils collaboratifs et les médias sociaux, la mobilité, l’analytique big data, le cloud et l’expérience client. Ce test, régulièrement mis à jour pour tenir compte des dernières tendances et innovations, permet d’obtenir une note et de comparer les résultats à la moyenne de l’ensemble des répondants. Selon le CXP, cette auto-évaluation offre surtout l’occasion de se poser les bonnes questions en parcourant les réponses proposées.

Quaest lorgne sur le marché français. Bien installée en Europe du Nord, la start-up allemande Quaest entend conquérir de nouveaux marchés, en particulier la France. Sa solution repose sur une plate-forme collaborative permettant de piloter les achats, par catégories, en quatre étapes : organisation du projet achats, conduite des analyses de marchés fournisseurs, définition de plans d’actions, exécution et suivi. Disponible en mode SaaS, selon trois formules (essential, professional, expert), elle peut également être installée sur site, en une dizaine de jours d’intégration, de configuration et de prise en main. Quaest, qui compte actuellement sept clients, dont quatre en production, prévoit de faire son entrée sur le marché hexagonal en 2017. Source : Acxias

Livre blanc sur les achats de déplacements. Amadeus, le prestataire technologique pour l’industrie du voyage, publie un livre blanc pour accompagner les entreprises dans le déploiement d’un outil de gestion des déplacements et des frais professionnels. Après une présentation des chiffres clés et des avantages d’un tel outil (gains de temps, économies, maîtrise des risques, contrôle des dépenses, etc.), le document d’une dizaine de pages détaille les bonnes pratiques pour mener le projet, depuis l’analyse du besoin à la définition du cahier des charges jusqu’au déploiement et au démarrage opérationnel. Dans une dernière partie, Amadeus insiste sur l’importance de la conduite du changement, à travers la communication et la formation. Source : Acxias

DocuSign ajoute le paiement à ses services. Le prestataire spécialisé dans la gestion des transactions numériques annonce DocuSign Payments, une solution associant paiement et signature électronique, pour réduire les délais de traitement et de règlement. Lancée en association avec Stripe, pour la gestion des paiements internationaux, et avec le soutien d’Apple, Google et Authorize.net, la solution permettra aux utilisateurs de signer et régler des transactions en une seule étape à travers le Global Trust Network de DocuSign. Alors que DocuSign Payments entrera en phase de bêta-tests limités, avant son lancement commercial prévu au tout début de 2017, de nombreuses entreprises et organismes auraient déjà manifesté leur intérêt. Source : Acxias

Actualités en bref 5 septembre 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Ressources.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Partenariat d’Ivalua avec Capita. L’éditeur e-achat français annonce avoir conclu un partenariat avec Capita Procurement Solutions, filiale du groupe britannique Capita, avec trois objectifs. Premièrement, la distribution des solutions Ivalua sur les marchés et segments opérés par Capita, en particulier les modules de gestion des fournisseurs, d’administration des contrats et des catalogues, de sourcing, de procurement et de pilotage stratégique, auprès de sa base de clients outre-Manche. Deuxième objectif : la participation du nouveau partenaire au déploiement des projets Ivalua en qualité d’intégrateur. Enfin, à travers ce partenariat, Capita Procurement Solutions intégrera les outils à son offre d’externalisation des processus métiers (BPO) et de services partagés.

Checklist pour la dématérialisation. Itesoft publie un document présentant les quatre principaux critères à examiner lors du choix d’une solution de dématérialisation des factures fournisseurs dans un contexte international : le respect des contraintes réglementaires, l’intégration aux systèmes d’information, la capacité d’adaptation à l’organisation, les langues couvertes. En termes de réglementation, l’éditeur spécialisé y détaille les différents aspects à considérer en fonction des lois et directives locales, notamment en ce qui concerne le mode d’acquisition des factures (EDI fiscal, PDF signé, etc.), la récupération des données, le contrôle de cohérence des montants, la génération de la piste d’audit fiable ou encore l’archivage. Source : Acxias

Nouvelle version pour KDS Neo. L’éditeur KDS annonce la version 16.3 de sa solution de gestion des voyages d’affaires et des notes des frais, KDS Neo, proposant des pages plus ergonomiques à travers une interface utilisateur unifiée. De nouveaux contenus et fonctionnalités sont aussi disponibles grâce à des partenariats avec Booking.com et avec des prestataires de réservation de VTC et de taxis. KDS Neo propose également un module Google Maps de visualisation d’itinéraire et Neo Move, une application fournissant des « informations contextuelles » au voyageur pour lui permettre de mieux gérer ses déplacements. En début d’année, l’éditeur avait lancé un outil d’évaluation du ROI de l’utilisation d’une telle solution. Source : Acxias

Embracing the coming disruption. Rob Bernstheyn, à la tête de l’éditeur américain Coupa Software depuis 2009, publie « Value as a service : Embracing the coming disruption », un ouvrage dans lequel il apporte son éclairage sur les nouvelles règles de concurrence entre les entreprises. En s’appuyant sur son expérience dans le domaine des logiciels de gestion, en particulier pour les achats, il y distille des conseils à destination des dirigeants pour les aider à apporter toujours plus de valeur ajoutée aux clients et à la mesurer, dans un contexte de « disruption » qui voit de nombreuses entreprises traditionnelles basculer vers un modèle « as-a-service ». Editions Greenleaf Book Group, août 2016, 180 pages. Source : Acxias