jump to navigation

Actualités en bref 10 janvier 2020

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Cinq leaders en Source-to-contract. Dans la foulée de celui consacré au Procure-to-Pay, Forrester vient de livrer la première mouture de son radar des plates-formes Source-to-contract dans lequel Coupa et Ivalua figurent encore dans le trio de tête. Sur ce marché, ils sont toutefois devancés par Zycus, historiquement présent et performant sur le segment de l’analyse des dépenses et sur l’ensemble de la chaîne couvant le référencement des fournisseurs, les consultations et la contractualisation. Dans la catégorie des « Leaders », le cabinet d’études a également positionné GEP et SAP Ariba. Suivent Determine et Synertrade, comme « Strong performers », aux côtés de Jaggaer, davantage à la peine. Comme dans le radar du Procure-to-pay, Oracle parvient à tirer son épingle du jeu, toujours avec sa suite Oracle Procurement Cloud.

Coupa met la main sur Yapta. La société américaine annonce le rachat de son compatriote Yapta, éditeur d’une solution de gestion des voyages et des frais professionnels (Travel & Expense), pour un montant non communiqué. Fondée en 2007 et basée à Seattle, Yapta assure plus précisément une comparaison des prix des billets d’avion et des hôtels en temps réel, envoyant des alertes en cas de baisse. Cette fonctionnalité, intégrée dans la suite BSM (Business spend management) de Coupa, permettrait aux entreprises utilisatrices de réaliser une économie moyenne de 2 à 4 % sur leurs dépenses de déplacements. Approchant de la vingtaine d’acquisitions depuis sa création, Coupa poursuit avec cette nouvelle opération sa stratégie de développement par croissance externe, qui lui permet de figurer aujourd’hui parmi les leaders du marché mondial des solutions digitales achats.

Pression des ERP sur les solutions achats. Historiquement positionnés sur la chaîne Procure-to-pay, pour gérer les transactions allant des commandes à la facturation-paiement, les ERP tentent pour beaucoup de remonter sur l’amont du processus achats-approvisionnements-comptabilité fournisseurs. Ils deviennent ainsi des concurrents de plus en plus directs des solutions spécialisées qui gardent néanmoins une longueur d’avance sur le Source-to-contact (sourcing, consultations, contractualisation) et le pilotage, au cœur du métier, et se renforcent avec les dernières technologies d’intelligence artificielle ou de robotisation. Le dernier Top 10 de Panorama Consulting Group positionne SAP, Oracle, Microsoft, Infor et IFS en tête du marché des ERP. Suit Workday, à la faveur des fonctionnalités financières venues compléter la couche RH, puis Epicor, Abas, Deltek et Sage.

La RPA plébiscitée par les entreprises. Près de deux tiers (64 %) des entreprises françaises considèrent l’automatisation robotisée des processus (Robotic process automation, RPA) comme un sujet important voire prioritaire, selon une enquête du cabinet IDC, menée en collaboration avec UiPath auprès de 171 décideurs informatiques ou métiers d’organisations publiques et privées de plus de 500 personnes, notamment aux achats. Parmi les bénéfices attendus, l’automatisation des opérations répétitives libérerait d’abord du temps pour permettre aux collaborateurs de se concentrer sur les tâches à plus forte valeur ajoutée. Suivent la diminution des erreurs humaines et la réalisation d’économies. Les directions métiers en attendent aussi une augmentation de l’efficacité des collaborateurs. Malgré l’enthousiasme, plus de la moitié des répondants reconnaissent toutefois que la marge de progrès reste importante, une minorité d’entreprises ayant franchi l’étape de la réflexion.

Actualités en bref 5 décembre 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Infor, IFS, NetSuite et Sage gagnent du terrain. Lorsqu’elles optent pour un ERP, dont la couverture du processus achats s’étend progressivement, les grandes entreprises ont pour premier réflexe de se tourner vers les acteurs historiques du marché, en particulier SAP, Oracle et Microsoft. Pourtant, en s’appuyant sur son Top 10 pour 2017, le cabinet Panorama Consulting Solutions souligne la performance de quatre outsiders : Infor, qui se hisse à la 2ème place, IFS (4), NetSuite (6) et Sage (8). A noter que l’éditeur américain Epicor, installé en France depuis 2013, occupe la tête du classement. Le Top 10 des ERP tient compte à la fois des parts de marché, de la couverture fonctionnelle et de critères opérationnels comme le coût et le délai de mise en œuvre.

Partenariat de SynerTrade avec DocuSign. L’éditeur e-achat du groupe Econocom annonce un partenariat avec DocuSign pour accompagner les entreprises dans la dématérialisation de leurs processus achats, en réduisant l’utilisation des documents papiers et en simplifiant les workflows d’approbation. L’intégration de la technologie DocuSign de signature électronique et de gestion des transactions numériques avec la plate-forme SynerTrade Accelerate permettra de fluidifier et de sécuriser les échanges entre les acheteurs et les fournisseurs, notamment lors de la négociation et la finalisation des contrats, tout en réduisant les coûts. A noter que DocuSign est déjà partenaire de plusieurs éditeurs e-achats, notamment SAP Ariba, Determine et SciQuest. Source : Acxias

Deux contrats en Asie pour Ivalua. Poursuivant son développement à l’international, Ivalua annonce la signature de deux contrats en Asie. Le premier, avec le fabricant indien de produits de grande consommation Emami Group, vise à renforcer le processus de sourcing pour optimiser les dépenses, en consolidant la chaîne de consultation et en recourant davantage aux enchères électroniques. Le second contrat, conclu avec le groupe financier malaisien Kenanga (K&N Kenanga Holdings Berhad), porte sur le déploiement d’une solution de sourcing stratégique avec comme objectif de réaliser des économies en raccourcissant les cycles de sélection des fournisseurs et en instaurant des processus de négociation plus rigoureux. Source : Acxias

AD Industrie passe à l’e-facturation. Avec près de 50 000 factures fournisseurs reçues par an et une centaine de responsables dispersés dans l’Hexagone, le groupe spécialisé dans l’ingénierie mécanique et hydraulique a choisi la dématérialisation pour simplifier le processus de validation et de gestion des litiges. Basée sur Esker et intégrée au système de gestion sous Cegid, la solution mise en œuvre améliore également les échanges entre les comptables, les valideurs aux achats et les contrôleurs de gestion, et offre une meilleure visibilité sur les opérations. Après leur traitement (capture des données, numérisation, etc.), les factures sont archivées et consultables par tous les intervenants de la chaîne, pendant dix ans. Source : Acxias

Actualités en bref 15 octobre 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Tendances.
Tags: , , , , ,
add a comment

L’e-achat, moteur de l’innovation. Dans un livre blanc réalisé en partenariat avec l’éditeur BravoSolution, le cabinet Ardent Partners liste et décrit les cinq stratégies qu’il considère comme essentielles pour améliorer l’efficacité aux achats : une implication le plus en amont possible des processus, une gestion rigoureuse des talents et des connaissances, une extension des attributions et des responsabilités de la fonction, un développement de l’innovation collaborative notamment avec les fournisseurs, une utilisation et un suivi de tableaux de bord métiers. Le document de 12 pages, ponctué de quelques graphiques et études de cas, détaille chacun de ces points en donnant une série de recommandations et en expliquant le rôle clé des outils informatiques.

Infor s’offre GT Nexus. L’éditeur américain annonce avoir conclu un accord pour acquérir l’opérateur GT Nexus et sa plate-forme de gestion d’échanges commerciaux inter-entreprises. Ensemble, les deux partenaires comptent offrir à leurs clients une visibilité totale sur leur chaîne logistique, des commandes aux livraisons, tout en facilitant les paiements. Le réseau propose aussi d’enregistrer et de conserver toutes les informations sur les flux pour le compte des donneurs d’ordres et des fournisseurs, mais aussi de l’ensemble des intervenants : établissements financiers, transporteurs, prestataires logistiques, etc. D’un montant de 675 millions de dollars, l’opération devait être conclue avant fin septembre.

Pertilience propose la cotation rapide. Dans le prolongement de Buymanager, sa solution d’e-achat (e-sourcing et gestion de la relation fournisseurs) destinée aux fabricants de matériels électroniques, l’éditeur grenoblois vient de lancer un nouvel outil pour accélérer le chiffrage des nomenclatures par les sous-traitants. Concrètement, Rapid Quote Tool (RQT) copie les références du fichier Excel de la nomenclature dans les moteurs de recherche des principaux distributeurs de composants, spécialistes de la vente par Internet et par catalogue, et en extrait les prix. Commercialisé sur abonnement, de 199 à 399 euros par mois, RQT fonctionne de manière indépendante ou intégré à Buymanager. Source : Acxias

Sage X3 disponible dans le Cloud. Après les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni, l’éditeur anglais annonce la disponibilité mondiale de Sage X3 dans le cloud, dans les prochain mois. Présentée comme « plus rapide, plus simple, plus flexible », cette déclinaison doit permettre aux entreprises d’accéder à une solution intégrée pour un coût et une complexité de déploiement « très inférieurs » à ceux des ERP traditionnels. Sur le plan fonctionnel, si Sage X3 revendique une couverture totale des « processus métiers stratégiques », la gestion des achats se focalise sur les appels d’offres, la gestion des demandes et des commandes ou encore la dématérialisation des factures. Source : Acxias