jump to navigation

ETUDE – New deal sur le marché des outils de sourcing 13 février 2015

Posted by thparisot in Actualités, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Dans la version 2015 de son rapport sur les suites de sourcing, le cabinet d’études américain Gartner dresse une photographie resserrée des acteurs les plus actifs sur ce marché. Compte tenu des stratégies et des innovations de chacun, les leaders se comptent désormais sur les doigts d’une main.

La dernière analyse de Gartner consacrée au marché des suites de « strategic sourcing » a fait l’effet d’une petite bombe. Un an et demi après la précédente édition, le nouveau Magic Quadrant repositionne totalement les acteurs, avec quelques belles surprises mais surtout des rétrogradations aussi spectaculaires qu’étonnantes. Résultat : de grands sourires d’un côté, des grincements de dents de l’autre. Il faut dire que ce marché, qui cible les solutions couvrant à minima l’analyse des dépenses, l’e-sourcing, la gestion des contrats et le pilotage du panel fournisseurs, représente un enjeu majeur. A 1,1 milliard de dollars en 2014 selon Magic Quadrant, Gartner, Strategic Sourcing - 02-2015Gartner, il devrait connaître un taux de croissance annuelle moyen de l’ordre de 8 % jusqu’en 2018 pour atteindre 1,5 milliard de dollars.

Pour le panorama façon « New Deal » proposé cette année, Gartner a resserré son spectre d’analyse en positionnant seulement 14 acteurs (voir schéma ci-contre, cliquer pour agrandir), contre plus du double (29 acteurs) en 2013. Si l’éviction de nombreuses petites sociétés apporte de la clarté, certaines absences s’expliquent difficilement. Parmi les éditeurs présents sur le marché français, MFG.com et sa suite LiveSource, mais aussi Perfect Commerce ou Pool4Tool sortent du radar. Du côté des bonnes surprises, Ivalua est le principal gagnant, grâce à l’enrichissement de sa suite Buyer (innovations fonctionnelles, modèle SaaS, etc.) et à sa stratégie d’internationalisation, notamment aux États-Unis. Après être passé du statut de « Niche Player » à celui de « Challenger » en 2013, il rejoint le carré des « Leaders », aux côtés d’Ariba (SAP), de BravoSolution et de Zycus. « La progression régulière d’Ivalua depuis 2010 est une indication forte de la qualité et de l’excellence de notre solution », se délecte Gérard Dahan, son directeur général EMEA.

(suite…)

Actualités en bref 27 novembre 2014

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

L’auto-facturation de Vosgelis primée. A l’occasion des Trophées de la Commande publique 2014, remis dans le cadre du Salon des Maires et des Collectivités locales, l’office publique de l’habitat des Vosges a été primé dans la catégorie « Collectivités territoriales » pour sa solution d’auto-facturation électronique. Avec la démarche de dématérialisation des commandes et des factures menée en parallèle, l’économie avoisine 250 000 euros par an. Les autres lauréats : la CCI de région Nord de France, le Groupement Hospitalier de l’Est Francilien, le ville de Petite-Forêt (59), le Conseil général de l’Hérault.

Contrats sous Ivalua chez Pierre & Vacances. Souhaitant optimiser son portefeuille de 650 millions euros d’achats annuels, le groupe Pierre & Vacances Center Parcs s’est doté d’Ivalua Buyer pour gérer de manière centralisée les contrats avec ses fournisseurs, tout en offrant une approche collaborative à ses acheteurs. Connectée à SAP, la solution doit faciliter l’automatisation de la gestion du cycle de contractualisation, depuis les étapes de rédaction et de négociation jusqu’au renouvellement, la résiliation ou l’expiration.

SynerTrade ne cherche pas à se vendre. Alors qu’une rumeur fait état de son possible rachat, l’éditeur SynerTrade (11,7 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013, +10 %) dément. « La société a besoin d’argent pour soutenir sa croissance, et plusieurs les formats sont à l’étude : accord de distribution croisée, nouveau tour de table, etc., explique son directeur général Europe, Franck Le Tendre. Mais une fusion-acquisition n’est pas l’option privilégiée ». D’ailleurs, « SynerTrade n’est pas à vendre », précise-t-il. Tout en admettant : « En cas d’offre intéressante, nous serions tout de même amenés à réfléchir ».

L’EDI à la traîne pour les commandes. Dans son Benchmark 2014 de l’utilisation des outils, l’éditeur américain Coupa fait le point sur les modes d’envoi des commandes d’achats. Il en ressort que seulement un tiers des entreprises pratiquent les échanges EDI ou cXML (Web EDI), qui simplifient pourtant les opérations en évitant les manipulations nécessaires en cas d’envois d’e-mails ou surtout de commandes papiers. Les taux varient cependant en fonction de la taille : 39 % pour les grandes entreprises, 35 % pour les ETI, 23 % pour les PME.

ACTU – SynerTrade appuie sur l’accélérateur 19 septembre 2014

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre.
Tags: , , , , , ,
1 comment so far

Après plus d’un an et demi de recherche et développement, l’éditeur d’e-achat a dévoilé la nouvelle version de sa suite métier, tenant compte à la fois des attentes des directions achats et des innovations technologiques.

Après l’annonce de ses résultats 2013, en hausse de 10 % avec un chiffre d’affaires à 11,7 millions d’euros, et de l’ouverture d’une filiale en Italie, la communication de SynerTrade se refocalise sur l’offre. L’éditeur d’origine franco-allemande vient ainsi de lancer Accelerate, la nouvelle version de sa suite e-achat. Par rapport à ST6, elle apporte des améliorations en termes d’ergonomie, de performance, de capacités collaboratives et de modularité, toujours autour d’une trentaine d' »Apps » automatisant les principaux processus de la fonction achats. « Les usages ont fortement évolué ces dernières années, et il était important de répondre à une demande persistante de simplicité tout en garantissant l’accès à toute information en temps réel », explique Franck Le Tendre, directeur général France de l’éditeur.

Sur le plan de l’ergonomie, Accelerate propose une interface inspirée des usages web, pour une utilisation en mode SaaS à la fois sur les postes classiques et sur la plupart des appareils Accelerate, SynerTrade - recadree - 09-2014mobiles. Grâce à un nouveau design et une structure entièrement repensée, l’ensemble des informations et des actions à mener sont accessibles en quelques clics (voir écran ci-contre, cliquer pour agrandir). Elles peuvent être sélectionnées, agrandies ou encore combinées avec des vues issues d’autres systèmes. Pour ne pas ralentir les traitements sur les données (filtres, tris, croisements, etc.) et permettre des analyses en temps réel, la puissance de calcul et de stockage des plates-formes techniques de SynerTrade a été renforcée.

(suite…)