jump to navigation

Actualités en bref 22 mai 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets, Ressources.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

Ivalua lève 70 millions de dollars. L’éditeur français annonce une levée de fonds de 70 millions de dollars auprès de KKR pour accélérer sa croissance, avec comme ambition de « devenir le leader du marché des solutions source-to-pay ». Avec l’apport de ce nouvel actionnaire, minoritaire, les fondateurs envisagent quatre axes de développement : une expansion internationale, notamment en Asie, des innovations, autour de l’intelligence artificielle par exemple, un enrichissement fonctionnel (versions sectorielles, gestion des données fournisseurs, services financiers, etc.), et une amélioration de l’ergonomie. Ivalua a réalisé l’an dernier 31,5 millions d’euros de chiffre d’affaires (+50 %) et compte environ 190 collaborateurs. Source : Acxias

Nouvelle version de l’ERP Sage X3. La version 11 de l’ERP phare de l’éditeur britannique, principalement destiné aux entreprises de taille intermédiaire, est disponible. Outre des avancées en termes de mobilité et d’aide à la décision, cette version apporterait de multiples nouveautés fonctionnelles, en particulier une gestion optimisée de la chaîne d’approvisionnement (pilotage de flux achats longue distance, nouveaux modèles EDI, gestion d’entrepôts, etc.) et la prise en compte des enjeux de commerce électronique. La gestion financière a également été renforcée sur le plan international et en termes de conformité. Enfin, une configuration « fast start », basée sur des modèles de flux et des paramètres prédéfinis, permet un démarrage rapide. Source : Acxias

Pearson optimise la gestion de ses contrats. Pour gérer plus efficacement ses contrats, en renforçant le contrôle de conformité et en maximisant la productivité de ses équipes, le groupe britannique spécialisé dans l’édition éducative a choisi la solution source-to-pay de Coupa. Le déploiement mondial de ce nouvel outil, qui concerne la filiale française, permettra aussi d’améliorer l’expérience utilisateur (confort et simplicité d’utilisation) et d’offrir plus de transparence dans le traitement des opérations et les échanges avec les fournisseurs. Pour optimiser la gestion de leurs achats, le groupe gazier et pétrolier KMG Rompetrol et la banque d’investissement GIB (Gulf International Bank) viennent également de retenir l’éditeur américain. Source : Acxias

Vade-mecum de la dématérialisation. La Fédération des tiers de confiance du numérique (FNTC) publie une nouvelle édition de son « Vademecum juridique de la digitalisation des documents ». Réalisé avec le cabinet d’avocats Caprioli & Associés, l’ouvrage de 100 pages est organisé en trois grandes parties : la digitalisation dans la sphère privée, dans la sphère publique, le règlement européen sur l’identification et les services de confiance (signature, horodatage, cachet, etc.). Chacune reprécise les concepts clés, les textes réglementaires et les bonnes pratiques, par exemple à travers un tableau récapitulant les délais de conservation et de prescription des principaux documents : contrats, bons de commande, factures, etc. Source : Acxias

Publicités

Actualités en bref 13 mars 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

SciQuest devient Jaggaer. Détenu par le fonds d’investissement Accel-KKR depuis l’été 2016, l’éditeur américain change de nom et devient Jaggaer. Créée en 1995, avec pour cibles prioritaires les secteurs de l’éducation, de l’administration et de la santé, la société s’est progressivement diversifiée en procédant à plusieurs acquisitions, notamment : AECsoft (e-sourcing et gestion fournisseurs) en 2011, Spend Radar (analyse des dépenses) et Upside Software (gestion des contrats) en 2012, CombineNet (e-sourcing) en 2013. Aujourd’hui, Jaggaer emploie environ 500 personnes, avec des bureaux dans plusieurs villes aux Etats-Unis, au Canada, en Allemagne et au Royaume-Uni. L’éditeur compterait près de 600 clients. Source : Acxias

Série d’innovations dans SAP Ariba. Depuis début 2017, deux nouveaux modules complètent le volet « upstream » (source-to-contract) de la suite SAP Ariba, autour de la gestion de la relation fournisseurs : Supplier Lifecycle & Performance (SLP) et Supplier Risk (SR). Venant compléter le module Supplier Information & Performance Management (SIPM) existant, ils permettent, pour le premier de mener des analyses de manière matricielle (catégorie, géographie, business unit), pour le deuxième de qualifier les différentes natures de risque : réputation, conformité, santé financière, pérennité, capacité opérationnelle. D’autres innovations, comme les modules Guided Buying et Direct Material Sourcing, sont disponibles depuis fin 2016. Source : Acxias

Veolia optimise la relation fournisseurs. Dans le cadre de la digitalisation de sa relation fournisseurs sur le territoire français, le groupe de services collectifs (gestion et traitement de l’eau, de la propreté, de l’énergie et des transports) a choisi de s’appuyer sur la plate-forme Tradeshift d’échanges interentreprises. Veolia va notamment profiter de l’expertise et des solutions de Xerox, partenaire de Tradeshift depuis un an, sur la chaîne de facturation-paiement. La plate-forme devrait faciliter les interactions avec l’ensemble des fournisseurs à la fois pour l’échange des factures, avec un volume cible de 800 000 exemplaires annuels, mais aussi le traitement des anomalies (écarts, oublis, retards, etc.) et la visibilité sur le processus comptable. Source : Acxias

La FNTC accueille des experts en blockchain. La Fédération des tiers de confiance annonce l’adhésion de sept nouveaux acteurs du secteur de la sécurité dans le monde numérique, à l’occasion de sa dernière assemblée générale. Elargissant les champs couverts par l’organisation, deux d’entre eux opèrent dans le domaine de la blockchain, potentiellement exploitable dans le cadre du processus achat. Le premier, Blockness, a pour ambition d’accompagner les entreprises, en particulier pour les aider à mieux appréhender cette technologie. Le deuxième acteur, France Blocktech, est une association créée à l’initiative d’un collectif de start-up et d’entreprises spécialisées pour promouvoir et développer l’écosystème des concepteurs et utilisateurs. Source : Acxias

Actualités en bref 20 août 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

Spend Matters liste les éditeurs clés. Le site d’information sur le marché des solutions e-achats vient de publier ses « 50 to Know » et ses « 50 to Watch« , deux listes d’éditeurs que les décideurs métiers devraient connaître et suivre en 2015-2016. Plutôt complets, ces index non classés offrent toutefois une large place aux sociétés anglo-saxonnes et oublient à l’inverse des acteurs très présents dans l’Hexagone. Parmi les absents figurent notamment B-Pack, qui vient d’intégrer le groupe Selectica, Perfect Commerce et SynerTrade, mais aussi des spécialistes plus modestes comme Oalia ou Oxalys Technologies. De même, aux côtés d’Oracle ou SAP, des éditeurs multilogiciels (dont ERP) comme Microsoft et Qualiac auraient mérités d’être référencés.

La difficile collecte des données fournisseurs. Dans une récente enquête de SharedServicelink et Tradeshift, menée auprès d’une centaine de responsables issus des fonctions finances, achats et comptabilité, près de la moitié (45 %) des acheteurs intéressés par la co-innovation avec leurs fournisseurs avouent qu’ils n’ont aucune donnée pour un tiers de leur panel. Par ailleurs, ceux qui ont essayé d’automatiser la collecte d’informations à travers un portail collaboratif rencontreraient des difficultés pour affilier leurs fournisseurs et les amener à interagir à travers le dispositif. Ces derniers percevraient la proposition comme une contrainte, coûteuse en temps et sans valeur ajoutée à leur niveau. Source : Acxias

Arnauld Batillat rejoint B-pack. Après plusieurs expériences dans le monde de l’édition de logiciel, Arnauld Batillat (48 ans, université Paris I) rejoint B-pack au poste de directeur des ventes. Cette nomination intervient dans le contexte de l’acquisition de l’éditeur par l’américain Selectica, qui entend ainsi renforcer sa présence sur le marché de l’e-achat : en poids et en couverture géographique, d’abord, mais aussi en termes d’offre. L’objectif est de proposer « une solution globale et transverse de type source-to-pay » associant les logiciels des deux sociétés, ainsi que ceux de Iasta, absorbé mi 2014. Dans le domaine spécifique des solutions e-achats, Arnauld Batillat a auparavant travaillé chez Zycus, Hubwoo et Capgemini-IBX.

Nouveau guide juridique de la dématérialisation. La Fédération des tiers de confiance (FNTC) vient de mettre à jour son vade-mecum juridique de la dématérialisation des documents, disponible en version papier et téléchargeable gratuitement sur son site. D’une centaine de pages, ce guide élaboré par le cabinet d’avocats Caprioli & Associés aborde les questions d’ordre réglementaire et jurisprudentiel que se posent les acteurs et utilisateurs du marché du numérique, en particulier pour la dématérialisation des factures et des divers documents intervenant dans le processus achats. Outre les enjeux dans les sphères privée et publique, l’édition 2015 détaille le nouveau règlement européen eIDAS sur l’identification et les services de confiance. Source : Acxias