jump to navigation

Actualités en bref 28 juin 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

SynerTrade lance des laboratoires d’idées. L’éditeur e-achat du groupe Econocom annonce Synerlab, un concept de « laboratoire d’idées » pour encourager la co-innovation avec ses clients. Ces derniers, à travers un « groupe de travail actif », pourront participer au développement de la plate-forme Accelerate en suggérant des pistes d’amélioration, et seront informés en avant-première des futures innovations inscrites à la roadmap. Ils pourront également partager des bonnes pratiques avec la communauté et accéderont à des informations dédiées à l’utilisation de la plate-forme : intégration avec des systèmes externes, mise à jour des questionnaires ou des grilles de sourcing, etc. Le premier laboratoire doit être lancé en Italie.

Livre blanc sur le digital et les achats indirects. L’éditeur alsacien Kimoce publie un livre blanc décryptant les « savoir-faire et savoir-être » à développer par les acheteurs indirects à l’ère de la transformation digitale des organisations. Présenté lors d’un tour de France, en collaboration avec le Conseil national des achats (CNA), l’ouvrage d’une soixantaine de pages insiste sur la nécessaire mutation du métier en « business partner », qui positionne les achats comme une fonction créatrice de valeur pour l’écosystème dans une logique d’entreprise étendue. En plus de dresser un portrait-robot du nouvel acheteur indirect, Kimoce explique que le mouvement s’accompagne également d’une (r)évolution des outils et des pratiques.

Les 100 premiers acteurs français du digital. L’édition 2017 du GSL 100, qui propose des analyses et un classement des principales entreprises de l’édition en France, compte quelques spécialistes de l’e-achat tels SynerTrade (Econocom) et Ivalua. Ce dernier s’est d’ailleurs vu attribuer le prix de la « meilleure croissance SaaS », avec une progression de 45 %. Etabli par Tech In France, PwC et le SNJV, ce palmarès inclut également plusieurs acteurs de la dématérialisation (Cegedim, Esker, Itesoft) et des ERP (Generix, Proginov, Divalto, Qualiac, etc.) couvrant en partie la gestion des achats. L’ensemble du secteur du logiciel, des services Internet et du jeu vidéo pèserait 12,2 milliards d’euros (+12 %), hors conseil et intégration.

Feu Vert accélère avec l’e-facturation. Traitant chaque année 430 000 factures pour ses 432 centres-autos répartis en Europe, en provenance de 2 200 fournisseurs, le groupe Feu Vert a choisi la dématérialisation pour automatiser ses processus et redonner de la valeur ajoutée au travail de ses équipes. Alors que la solution d’Esker se charge d’extraire les données de 240 000 factures et de les intégrer dans l’ERP, le reliquat correspond aux exemplaires encore traités par EDI ou concernant des frais généraux sans bons de commande. Selon Feu Vert, neuf factures sur dix ne nécessiteraient plus aucune intervention humaine. Le système aurait ainsi permis de réduire le cycle de 6 jours, améliorant les délais de paiement et la relation fournisseurs. Source : Acxias

Actualités en bref 21 avril 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Rapprochement entre Axiscope et LMG Finance. Axiscope, éditeur de solutions collaboratives de gestion des achats, et LMG Finance, holding financière du Groupe LMG spécialisé dans le sourcing international, annoncent leur rapprochement. Par cet accord, qui voit LMG Finance passer de 10 à 51 % de son capital, Axiscope entend proposer « une offre digitale (…) sur l’ensemble de la chaîne de valeur des achats » avant fin 2017, en renforçant la gestion du paiement et en ajoutant une brique dédiée à la dématérialisation des factures. Dans sa version actuelle, la solution Axiscope Digital Sourcing Platform (DSP) couvre déjà la gestion de la relation et de la performance fournisseurs, l’e-sourcing, la gestion partagée des contrats, le décisionnel et l’e-procurement. Source : Acxias

Le chiffre d’affaires d’Ivalua bondit de 50 %. L’éditeur e-achat français annonce un chiffre d’affaires de 31,5 millions d’euros en 2016, en hausse de 50 % par rapport à l’exercice précédent, pour un effectif avoisinant désormais 190 personnes. Pour expliquer ce bond spectaculaire, ses dirigeants invoquent notamment une forte hausse des signatures, en particulier sur le continent américain, qui lui aurait permis d’atteindre la barre des 250 clients à travers le monde. Parallèlement, Ivalua annonce le lancement de solutions e-achats sectorielles dédiées à cinq filières industrielles, de sept packages prédéfinis couvrant les besoins des principaux processus achats, ainsi qu’un système de gestion des données source pour les bases fournisseurs et articles. Source : Acxias

Captio lance son outil en France. L’éditeur espagnol Captio, fondé en 2012, annonce le lancement sur le marché français de son outil de gestion des frais de déplacements professionnels, via mobile. Après la capture d’un justificatif à partir de l’appareil photo d’un smartphone, l’application récupère par OCR les informations clés (fournisseur, type de frais, date, etc.) puis vérifie automatiquement que les dépenses respectent la politique achats de l’entreprise. Le superviseur reçoit alors toutes les notes de frais des collaborateurs, selon la classification souhaitée, qui sont ensuite regroupées et transmises dans un flux unique au service comptabilité. Captio peut aussi importer les relevés bancaires des cartes fournies aux salariés. Source : Acxias

Bon cru 2016 pour Econocom. Le groupe informatique, dont la filiale Digital Dimension détient depuis mi-2015 l’éditeur e-achat SynerTrade, affiche un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros en 2016 contre 2,3 milliards un an plus tôt, soit une hausse de 9,5 % (6,7 % de croissance organique). Ce bon résultat est notamment porté par l’activité « products & solutions », qui totalise un chiffre d’affaires de 475 millions d’euros (+8,6 % dont +6,8 % organique) et a gagné des parts de marché dans le secteur public : hôpitaux, éducation. Après Mutation 2013-2017, qui lui a permis d’atteindre 10 000 collaborateurs dans 19 pays, Econocom présentera en septembre un nouveau plan stratégique baptisé « E comme Excellence ». Source : Acxias

Actualités en bref 7 avril 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Ressources.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

Tradeshift lorgne sur l’IBX Business Network. Le prestataire américain, qui exploite la plate-forme d’échanges éponyme, annonce avoir engagé des discussions avec Capgemini en vue d’acquérir son IBX Business Network. Par la combinaison des deux réseaux, Tradeshift entend créer « la plus grande plate-forme de commerce BtoB » mettant en relation près de 1,5 million de fournisseurs avec plus de 500 entreprises clientes à travers le monde, et proposant des applications de gestion des achats-supply chain et des services financiers. L’acquisition de l’IBX Business Network pose aussi les bases d’un partenariat sur le long terme entre Capgemini et Tradeshift, y compris autour de solutions source-to-pay. La transaction devrait être finalisée fin avril. Source : Acxias

BravoSolution poursuit sa croissance. Avec un chiffre d’affaires de 85 millions d’euros en 2016, en hausse de 6,3 %, l’éditeur italien enregistre une 16ème année de croissance consécutive. Fort de 119 nouveaux projets, notamment dans les secteurs de la finance, de la distribution et l’industrie, il revendique aujourd’hui 650 entreprises clientes pour 100 000 utilisateurs dans 70 pays. Parmi les faits marquants de 2016, BravoSolution insiste sur l’acquisition de Puridiom, qui lui permet d’accélérer sa stratégie pour renforcer sa position sur le marché des solutions couvrant le cycle source-to-pay, ainsi que sur le renforcement de son équipe de direction américaine et le développement de ses parts de marché en Amérique du Nord. Source : Acxias

SynerTrade repense son organisation. Un an après l’adoption du statut de « société européenne » par Econocom, sa maison mère, l’éditeur e-achat SynerTrade adopte une nouvelle organisation « matricielle », plus en adéquation avec ses ambitions internationales. Cette évolution, qui intervient conjointement au départ Franck Le Tendre, jusqu’alors directeur général France et vice-président exécutif pour l’Europe de l’Ouest, se traduit par la mise en place de « country managers » dans chacun des quatorze pays où la société est présente et de fonctions support globales. Elle devrait permettre un rapprochement entre les équipes de SynerTrade et celles d’Econocom, pour travailler de façon plus étroite sur les projets et renforcer les synergies. Source : Acxias

Livre blanc sur la gestion des frais professionnels. Dans un livre blanc d’une quinzaine de pages, l’éditeur américain Coupa présente les enjeux de la gestion des frais professionnels et insiste sur les avantages à tirer d’une automatisation du processus. Destiné en priorité aux directions financières, le document s’adresse aussi aux équipes achats en expliquant comment un outil dédié peut les aider à améliorer la visibilité sur ces dépenses, à mettre en place des bonnes pratiques, à définir des métriques. Le tout pour mieux encadrer les collaborateurs et limiter les dérives : abus, fraude, erreur, etc. La mise en place d’une solution logicielle peut surtout les aider à structurer leur politique interne (transports, hôtels, etc.) en lien avec les fournisseurs concernés. Source : Acxias

Actualités en bref 7 août 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Ressources.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

Econocom muscle ses capacités analytiques. Le groupe informatique, qui a acquis SynerTrade l’an dernier via sa filiale Digital Dimension, s’est associé à Tibco Software pour développer une offre globale de gestion des données, depuis leur stockage jusqu’à leur analyse, autour des solutions Spotfire. Cette offre intègre l’approvisionnement et l’installation de la plate-forme, la formation (paramétrage, administration, utilisation, etc.) ainsi que la mise en place de financements adaptés à ce type de projet. Pour valoriser les données, notamment dans le domaine des achats, Spotfire propose un éventail de fonctionnalités incluant l’exploration, la data visualisation, la cartographie, l’analyse prédictive, la création et la diffusion de rapports, etc. Source : Acxias

L’UCPA ausculte ses dépenses avec Easypics. L’Union nationale des centres sportifs de plein air, association à but non lucratif, s’est dotée d’une solution décisionnelle pour améliorer la visibilité sur ses 110 millions d’euros d’achats annuels et mettre en place des plans d’optimisation. Basée sur un partenariat avec le prestataire Easypics, pour le nettoyage des données et la restitution de tableaux de bord, la solution a notamment amélioré la maîtrise du panel fournisseurs, la diffusion des contrats cadres et l’identification de synergies entre les entités du groupe. Elle a permis au service achats, en confirmant ses choix stratégiques, de gagner tant en crédibilité qu’en efficacité, et de franchir une étape supplémentaire dans son développement. Source : Acxias

Intégration d’Esker à Oracle E-Business Suite. L’éditeur lyonnais spécialisé en dématérialisation de documents annonce l’intégration de sa solution à l’ERP Oracle E-Business Suite, permettant aux entreprises qui en sont équipées d’automatiser et de sécuriser le traitement de leurs factures fournisseurs, avec ou sans bon de commande. Cette intégration assure notamment une synchronisation des données des factures et des fournisseurs, un meilleur suivi des opérations sur l’ensemble du processus, et une détection automatique des anomalies. Par ailleurs, il est désormais possible d’approuver les factures à partir d’un téléphone mobile et d’accéder aux archives ainsi qu’à l’historique de traitement directement depuis les modules de l’ERP. Source : Acxias

Guide de Kimoce sur l’optimisation des achats. Pour aider les entreprises à maximiser leurs gains achats, mais aussi à maîtriser les risques associés et à créer davantage de valeur, l’éditeur publie un guide dédié à l’optimisation des opérations. Après une brève introduction sur l’historique et le périmètre de la fonction, le document d’une quarantaine de pages présente de façon synthétique les coûts à chacune des étapes de la chaîne (demande, validation, commande, suivi, réception, facturation, paiement) et surtout différentes pistes d’amélioration. Kimoce insiste notamment sur la mise en place d’un logiciel pour automatiser l’analyse des dépenses, le sourcing, la gestion des demandes et des commandes, la création de catalogues, la facturation. Source : Acxias

Actualités en bref 11 septembre 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Le POC vu par Franck Le Tendre. Le directeur général de l’éditeur e-achats SynerTrade, dans une tribune publiée par le magazine IT for Business (juillet-août), décrypte les enjeux du « proof of concept » (POC) lors du processus de sélection d’un logiciel. Selon lui, si la réalisation d’une maquette en amont peut faciliter le choix, elle nécessite de respecter quelques règles. Fin mai, à l’occasion d’une grande soirée-débat organisée par la CDAF (Compagnie des dirigeants et acheteurs de France), Franck Le Tendre s’était déjà exprimé sur le sujet, constatant des dérives de plus en plus fréquentes dans les pratiques. « Certaines entreprises cherchent à faire le projet avant le projet. Or, le POC ne doit pas servir à bâtir le business case mais à le valider », avait-il expliqué.

Coupa poursuit ses emplettes. Après ZenPurchase et InvoiceSmash, l’éditeur e-achats américain vient de mettre la main sur une autre société, TripScanner. Cette acquisition va lui permettre de renforcer son offre dans le domaine de la gestion des notes de frais et des déplacements professionnels, dont le montant des achats à travers le monde avoisinerait 1 200 milliards de dollars selon la GBTA (Global Business Travel Association). Parallèlement, l’éditeur qui revendique quelque 500 clients dans plus de quarante pays, a inauguré à Dublin son nouveau hub européen, où il espère créer 120 emplois dans les trois à cinq ans à venir. Il compte aujourd’hui environ 60 collaborateurs dans la zone EMEA, dont une petite dizaine en France. Source : Acxias

Digital Dimension se paie SynerTrade. Filiale d’Econocom créée en janvier 2014, Digital Dimension annonce l’acquisition de 90 % des parts de SynerTrade. Depuis le lancement d’Accelerate, la dernière version de sa suite métier, il y a un an, puis l’ouverture de nouveaux bureaux en Europe (Milan, Amsterdam), l’éditeur e-achats d’origine franco-allemande était à la recherche de liquidité pour soutenir sa croissance. Son PDG, Eberhard Aust, qui conserve ses actions, reste à la tête de la société, avec comme objectif d’atteindre 50 millions d’euros de chiffre d’affaires après les 13 millions réalisés en 2014. Dans le cadre de son plan « Mutation 2013-2017 », dont Digital Dimension est l’un des piliers, Econocom ambitionne de devenir « un leader européen des services numériques aux entreprises ». Source : Acxias

Macron : « 100 % de dématérialisation en 2018 ». Cet été, dans une interview parue dans Les Echos à l’occasion de la présentation d’une ordonnance réformant la commande publique pour la rendre plus accessible aux PME, le ministre de l’Economie et des Finances a indiqué qu’un groupe de travail serait mis en place dès l’année prochaine pour harmoniser puis déployer la dématérialisation dans le cadre des dispositifs de passation des marchés. Objectif : « 100 % de procédures sans papier d’ici à 2018 », avec comme ambition de « faciliter la traçabilité et l’open data ». De préciser : « cela peut déplaire aux grandes structures, mais cela va clarifier les flux et donc améliorer la transparence ». Source : Acxias