jump to navigation

Actualités en bref 30 mai 2018

Posted by thparisot in Actualités, Projets, Ressources.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Carambar & Co opte pour l’e-facturation. Avec une moyenne de 30 000 factures annuelles reçues de ses fournisseurs à travers le monde, et bientôt 40 000 avec la relocalisation en France des lignes de production, la société agroalimentaire a choisi d’automatiser leur traitement. En optant pour Streamline for Invoice, fournie par Itesoft, elle espère économiser du temps et réaffecter les ressources sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, telles que l’analyse comptable ou le pilotage des opérations. La solution, délivrée en SaaS, réduit aussi la phase de déploiement en évitant un fastidieux apprentissage grâce à une plate-forme mutualisée qui capitalise sur l’historique des bases fournisseurs des autres entreprises utilisatrices.

Michelin automatise son sourcing mondial. Souhaitant automatiser et rationaliser ses activités de sourcing à l’international, le fabricant de pneumatiques a choisi de s’appuyer sur la solution Ivalua pour renforcer la collaboration interne entre ses différentes directions achats et partager les bonnes pratiques. En plus de centraliser les propositions et tous les documents associés, la plate-forme offre une visibilité globale à l’échelle du groupe et un éclairage sur l’ensemble des événements du cycle de sourcing, les calendriers et les coûts. Grâce au portail dédié, les fournisseurs peuvent également effectuer un suivi de leurs dossiers. En 2013, Michelin avait déjà retenu Ivalua pour la gestion de ses 5 000 contrats et de ses dépenses.

Une base sur les substances réglementées. Pour aider les industriels à mieux connaître les substances qu’ils mettent en œuvre et les obligations qui y sont liées, le Centre technique des industries mécaniques (Cetim) vient de développer une « base de données substances réglementées », ou BDSR. Cette base permet, à partir d’un moteur de recherche par le nom, le numéro CAS (Chemical abstracts service) et le numéro CE d’une substance, d’identifier les textes concernés (arrêtés, bulletins officiels, circulaires, directives, etc.) et leurs exigences. Accessible sous la forme d’un fichier Excel, avec un mode d’emploi intégré, l’outil fournit également aux entreprises des fiches descriptives synthétiques de 86 textes réglementaire.

Institut de soudure dématérialise ses processus. Equipé d’une plate-forme pour concevoir des applications destinées à automatiser des processus opérationnels ou métiers, le groupe Institut de soudure a déployé quatre workflows dans différents domaines, dont le suivi des demandes d’achats et d’investissements en lien avec le budget annuel validé. Cette plate-forme, fournie par K2, a été choisie alors que les systèmes de workflow des solutions Microsoft utilisées au sein du groupe, telles SharePoint ou l’ERP Dynamics AX, ont été jugées trop spécifiques et basiques. Toutes les demandes effectuées dans les 25 centres basés en France, ainsi que leurs documents associés, sont désormais gérées et suivies de façon centralisée.

Publicités

Pierre & Vacances : Les contrats sous contrôle 26 février 2015

Posted by thparisot in Actualités, Projets, Reportages.
Tags: , , , , ,
add a comment

Pour optimiser ses achats, le groupe de loisirs et d’immobilier s’est doté d’un outil de gestion automatisée des contrats fournisseurs, offrant une approche collaborative à ses acheteurs. Connectée à SAP, la solution couvre l’ensemble du cycle de contractualisation, de la rédaction jusqu’à la fin de vie, en passant par le suivi d’exécution.

Pierre et Vacances, village, redimensionne - 02-2015Parallèlement à Win 2016, le plan stratégique groupe annoncé il y a deux ans, le direction des achats de Pierre & Vacances Center Parcs (1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires, 12 000 collaborateurs) s’est dotée d’un schéma directeur avec comme objectif d’accroître la maturité et l’efficacité de la fonction. Comment ? « En structurant davantage le processus métier et en mettant en place des outils nécessaires à la gestion opérationnelle des activités et au pilotage de la performance », résume Martin de Neuville, le directeur des achats (photo ci-dessous), qui gère environ 80 % des 650 millions d’euros de biens et de services achetés chaque année par le groupe.

Alors que le système d’information achats, très orienté SAP, couvre principalement les aspects transactionnels (gestion des demandes et des commandes, approvisionnements, facturation-paiement) et décisionnels (veille fournisseurs, mesure de la performance, etc.), la priorité a été Martin de Neuville, Pierre et Vacances - 2 - 02-2015, copyrightmise sur le volet e-sourcing, sous-équipé. Mais fin 2013, avant de déployer une solution de gestion des appels d’offres et des négociations, pour remplacer Excel, le groupe de loisirs et d’immobilier a décidé de se concentrer d’abord sur le processus de contractualisation. « Mieux contrôler l’établissement, la diffusion et l’exécution des contrats, notamment en dehors des contrats-cadres, nous a semblé prioritaire pour éviter les dysfonctionnements ou les litiges, mais aussi limiter les risques liés à des changements dans les équipes, explique Martin de Neuville. Le déploiement d’un outil dédié était aussi l’occasion de vérifier les contrats existants et d’identifier des synergies, notamment pour tous les achats gérés localement, afin de dégager des gains supplémentaires ». Il y a un an, après un rapide tour du marché, le choix s’est porté sur l’outil d’Ivalua. « Face à la multitude des solutions existantes, nous avons pris notre décision après avoir consulté une douzaine de confrères, déjà équipés, raconte Martin de Neuville. Mais sans s’arrêter aux fonctionnalités de gestion des contrats, puisque nous sommes depuis le départ dans une logique d’extension de l’outil ». (…)

> Article intégral publié dans ERP-Infos.com, mars 2015

EDF : Renouvellement du système d’e-sourcing 19 mars 2014

Posted by thparisot in Actualités, Autres, Gestion des contrats, Projets, Relation fournisseurs.
Tags: , ,
add a comment

Poursuivant l’optimisation de son processus d’achats, le producteur mondial d’énergie a retenu la dernière version d’Ivalua Buyer pour gérer le cycle allant des demandes jusqu’à la signature des contrats.

Tour-EDF-2 - adaptée, Everystockphoto - 03-2014A travers ce projet à dimension mondiale, l’objectif du groupe était de renforcer son SI achats en complétant ou remplaçant certains volets de l’environnement existant, composé principalement d’un portail sous BravoSolution et interfacé avec SAP. En 2012, l’outil de Sievo a également été déployé pour mesurer la performance financière de la fonction, c’est à dire quantifier l’impact des actions achats sur le compte de résultat.

(suite…)

ETUDE – Des suites de strategic sourcing pour tous 31 décembre 2013

Posted by thparisot in Actualités, Tendances.
Tags: , , , , , ,
2 comments

Dans son Magic Quadrant 2 013 des suites de strategic sourcing, le cabinet Gartner positionne 29 éditeurs mondiaux selon l’étendue de leur couverture fonctionnelle et leur approche globale des enjeux achats. Ce marché, qui englobe quatre grands segments fonctionnels (e-sourcing, pilotage des contrats, gestion de la performance et des données fournisseurs, analyse des dépenses), regroupe des sociétés et des solutions de tailles et caractéristiques très variées. Mais qui, selon Gartner, s’adressent toutes plutôt à des grands comptes. Depuis la dernière édition, en 2010, 16 nouveaux éditeurs ont été ajoutés. Dans le groupe de tête – les leaders – figurent BravoSolution, GEP, Iasta, IBM (Emptoris), SAP (SAP et Ariba), SynerTrade et Zycus. Mais le challenger français Ivalua tire son épingle du jeu, notamment en termes de couverture fonctionnelle, aux côtés de Perfect Commerce et Scanmarket. De même, Pool4Tool, PowerAdvocate et Vortal se positionnent plus qu’honorablement parmi les « visionnaires » sur l’axe de l’approche métier.

> Article publié dans LDA (2013)

Dossier E-ACHAT – Entre expansion et concentration 30 septembre 2013

Posted by thparisot in Autres, Enquêtes, Relation fournisseurs.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

Illustration (e-achat) - redimensionnéL’e-achat est entré dans un nouveau cycle. Depuis l’acquisition d’Emptoris par IBM et celle d’Ariba par SAP, le marché traverse une période de flottement. Confrontés à un resserrement de l’offre par le haut et à l’arrivée de nombreux acteurs venus notamment de l’étranger, les éditeurs historiques peinent à retrouver leurs marques. Alors que certains ont choisi de renforcer la spécialisation de leur solution, d’autres cherchent des voies d’ouverture pour faire la différence.

Zoom > Offre : Une couverture toujours plus étendue

Zoom > Business networks : Vers l’e-commerce collaboratif

Tableaux des fonctionnalités (décisionnel, e-sourcing, e-procurement, outils transverses/globaux)

> Article publié dans LDA (2013)

Enchères inversées : Une pratique loin d’être automatique 31 mai 2013

Posted by thparisot in Enquêtes, Relation fournisseurs.
Tags: , ,
add a comment

Gage de transparence et d’équité, la pratique des enchères inversées progresse dans les entreprises. Mais les craintes des acheteurs, qui redoutent une dégradation de leur travail et de la relation avec les fournisseurs, freinent les initiatives. Faute d’un intérêt plus marqué, les éditeurs d’e-achat font preuve d’un certain détachement, tout en continuant de sensibiliser le marché.

La couverture des enchères par les solutions d’e-sourcing (schéma)

Nathalie Fourcade, Groupe La Poste : « La sensibilisation et la conduite du changement sont fondamentales »

Le déploiement des outils d’enchères dans les entreprises (schéma)

> Article publié dans LDA (2013)

Dossier E-ACHAT – La consolidation s’accélère 30 septembre 2012

Posted by thparisot in Autres, Enquêtes, Réseau d'échanges, Relation fournisseurs.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Illustration (e-achat) - redimensionnéAprès avoir été très éclaté, le marché de l’e-achat se resserre avec l’arrivée de grands acteurs de l’informatique, et plus particulièrement des ERP. Pour rester compétitifs et continuer à convaincre, les éditeurs métiers interrogés dans notre 14ème étude poursuivent l’enrichissement de leurs solutions, notamment sur les aspects ayant trait à la relation fournisseurs, mais aussi sur des problématiques connexes à la fonction. Ils s’ouvrent aussi aux entreprises intermédiaires, voire aux PME, qui entament la professionnalisation de leur fonction achats. 

Interview > Olivier Veilhan & Joël Aznar, Crésia :  » La concentration de l’offre devrait apporter plus de clarté  »

Zoom > Fonctionnalités : Les fournisseurs, au coeur des enjeux

Tableaux des fonctionnalités (décisionnel, e-sourcing, e-procurement, outils transverses/globaux)

LDA n°209

E-sourcing : Les éditeurs d’ERP tiennent la corde 31 mai 2012

Posted by thparisot in Enquêtes.
Tags: , , , ,
add a comment

Au prix de rachats ou d’importants effort de développement, les grands éditeurs d’ERP proposent aujourd’hui des solutions d’e-sourcing rivalisant avec celles des meilleurs spécialistes métiers. Il leur reste maintenant à convaincre les entreprises en gommant leur image de rigidité et de complexité, et en insistant sur les avantages qu’ils apportent en matière d’intégration.

Olivier Debargue, France Télévisions : « Une approche ERP permet de rester dans une logique intégrée »

Jean-Claude Barberan, Sagemcom : « Les capacités d’interfaçage sont primordiales »

Gilles Gaudiche, Axens : « Nous voulions un outil totalement dédié aux achats »

LDA n°206

Collaboratif : Les portails fournisseurs peinent à s’ouvrir 31 octobre 2011

Posted by thparisot in Enquêtes, Réseau d'échanges, Relation fournisseurs.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Malgré une tendance à la généralisation, le périmètre fonctionnel des portails fournisseurs se limite encore souvent au référencement et à la gestion des appels d’offres. Une extension à l’e-procurement et aux étapes en amont du sourcing permettrait pourtant de réduire encore les cycles et les coûts. Tout en assouplissant davantage les relations.

ArcelorMittal : Construction d’un portail fédérateur

Véronique Blaise, Areva :  » Un outil pour optimiser la gestion des appels d’offres  »

Air France-KLM : Un projet au long cours

LDA n°199

Dossier E-ACHAT – Un marché ravivé mais sous pression 30 septembre 2011

Posted by thparisot in Enquêtes.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

Illustration (e-achat) - redimensionnéAprès une période de transition, qui a d’abord vu le redémarrage des projets suspendus pendant la crise, le marché de l’e-achat confirme son redressement. Depuis douze mois, les carnets de commandes des éditeurs ne cessent de grossir. Mais, désormais, l’approche est pragmatique et structurée, autour de solutions complètes et performantes. S’ils ont su adapter leur offre à ces nouvelles exigences, sur les plans fonctionnel et technique, les éditeurs interrogés ans notre 13ème étude se trouvent aujourd’hui confrontés à des cycles de décisions plus longs et à une concurrence exacerbée. Le tout, dans un marché qui continue de s’organiser autour des acteurs historiques.

Zoom > Offre : Couverture maximale pour réponse optimale

Zoom > Projets : Des chantiers ambitieux mais mesurés

Tableaux des fonctionnalités (décisionnel, e-sourcing, e-procurement)

LDA n°198