jump to navigation

Actualités en bref 27 juillet 2016

Posted by thparisot in Actualités, Offre, Projets, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Trois leaders en procure-to-pay. Comme l’an dernier, Coupa et SAP (Ariba et Fieldglass) arrivent en tête des « Leaders » du Magic Quadrant de Gartner consacré aux suites procure-to-pay, juste devant Basware. Pour cette édition, eu égard aux critères de sélection du cabinet d’études américain, basés sur le chiffre d’affaires, la clientèle ou la présence géographique, huit solutions ont été sorties du panel (Elcom, JCatalog, Mercado Eletronico, Oracle E-Business Suite, Oracle Peoplesoft, Puridiom, SAP SRM, SciQuest) et aucune n’y est entrée. Parmi les douze éditeurs finalement positionnés, Gartner a identifié quatre « Visionnaires » (BirchStreet Systems, Ivalua, Verian, Wax Digital) et un « Challenger » (GEP). Source : Acxias

NaturéO optimise ses approvisionnements. L’enseigne de distribution de produits bio retient la plate-forme de Determine pour améliorer l’efficacité opérationnelle de sa chaîne d’approvisionnement et de facturation, et supporter sa croissance. Les bénéfices attendus du projet sont de deux ordres. D’une part, une simplification des opérations pour les points de vente en les guidant vers les conditions tarifaires locales ou nationales négociées, et un suivi de l’utilisation de leur budget. D’autre part, une dématérialisation des échanges de commandes et de factures avec les fournisseurs. Outre l’aspect fonctionnel et l’accès en mode SaaS, NaturéO explique avoir choisi la solution pour son ergonomie et ses capacités de paramétrage. Source : Acxias

L’ERP de Cegid progresse dans les achats. L’éditeur lyonnais enrichit Yourcegid Y2 On Demand, son ERP en mode cloud, en ajoutant la gestion d’affaire et la gestion commerciale, pour optimiser le pilotage des activités et leur planification. Dans le domaine des achats, ces fonctionnalités permettent par exemple de répondre à une demande sans délai, grâce à un contrôle budgétaire en temps réel. Elles améliorent aussi la maîtrise des risques, y compris ceux liés aux non conformités des marchandises, en assurant une traçabilité de bout en bout et un suivi des actions associées. Enfin, elles simplifient les flux d’informations entre les différents services de l’entreprise et facilitent les interactions avec les collaborateurs itinérants. Source : Acxias

Rapport de Billentis sur la facturation électronique. Sponsorisé par Basware, le dernier rapport annuel de Billentis sur la facturation électronique revient en 99 pages sur les enjeux de la dématérialisation des processus procure-to-pay, détaillant en particulier les gains financiers à en attendre, chiffres à l’appui. L’analyse, qui compare les pratiques et les contraintes dans différents pays, et donne une tendance des projets menés dans le secteur public, souligne l’impact de l’e-facturation en termes de maîtrise des flux de trésorerie et de fluidification de la relation fournisseurs. Elle serait aussi l’occasion de lancer une politique de mise en qualité des données, pour éviter les oublis ou les erreurs qui conduisent à des litiges et ralentissent les traitements. Source : Acxias

Publicités

En route vers la dématérialisation totale 10 novembre 2015

Posted by thparisot in Actualités, Tendances.
Tags: , , ,
add a comment

Si le zéro papier reste une utopie, la dématérialisation aux achats s’étend progressivement à l’ensemble des documents du processus pour accélérer les traitements et réduire les coûts.

Tous les éditeurs en sont convaincus : la dématérialisation totale du processus achats est en marche. Si les projets de numérisation se concentrent encore sur les factures fournisseurs, et la réflexion pour étendre la démarche a tendance à s’éterniser, tous les documents de la chaîne purchase-to-pay sont ou seront concernés. Les entreprises qui n’hésitent plus à franchir le pas sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses. En témoigne la dynamique du marché des logiciels et services associés à la dématérialisation, que le cabinet Markess estime à plus de 5,2 milliards d’euros en France après une croissance de près de 10 % par rapport à 2013. Mieux, d’ici à 2016, la hausse devrait se poursuivre à un rythme de 7 % par an, et atteindre les 6 milliards d’euros. (…)

> Article intégral publié dans les Actualités e-achats d’Acxias, octobre 2015

Actualités en bref 5 novembre 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Marc Genevois à la tête de SAP France. Jusqu’ici directeur des opérations, Marc Genevois (49 ans, diplômé de l’université Paris XI et de l’Esig) a été promu en octobre au poste de directeur général de SAP France. Entré chez l’éditeur allemand en 2002 comme directeur de comptes puis des ventes au sein de la filiale française, il a ensuite exercé des responsabilités à l’échelle des régions Europe-Moyen-Orient-Afrique et Asie-Pacifique. Dans ses nouvelles fonctions, Marc Genevois aura pour principale mission d’intensifier la présence de SAP sur le marché français. À ce titre, il sera notamment responsable du développement de l’écosystème des partenaires et des synergies pour l’ensemble des marques du groupe. Avant de rejoindre SAP, Marc Genevois avait travaillé chez Acksys, Logica (CGI) et Bull.

Coupa présente ses innovations. A l’occasion de l’étape parisienne de Coupa Inspire’15, l’éditeur américain a présenté les nouveautés de sa dernière version R13 : extension des fonctions proposées en mobilité, unification des modules de la plate-forme (ergonomie homogénéisée, recherche optimisée, workflows améliorés, etc.), enrichissement des capacités de facturation-paiement (traitement des factures sans commande, gestion dynamique des escomptes, etc.). Parallèlement, un outil spécifique de gestion de l’information fournisseurs baptisé SIM (Supplier Information Management) devrait être lancé début 2016. En France, où la filiale créée mi-2014 compte actuellement 12 salariés, Coupa revendique une dizaine de clients. Source : Acxias

42 milliards de factures dématérialisées. Selon la dernière étude de Billentis, commanditée par Ricoh, qui analyse les impacts actuels et à venir de la facturation électronique sur les processus des entreprises, quelque 42 milliards de factures seront dématérialisées dans le monde cette année. La proportion de traitements manuels resterait toutefois importante, principalement à cause de la mauvaise qualité des données échangées, conduisant à des surcoûts et des retards de paiement. En réalisant un calcul sur la base des programmes menés avec succès par quelques pays (Danemark, Italie, etc.), Billentis estime que les entreprises européennes pourraient réaliser jusqu’à 80 % d’économies sur leur processus de facturation grâce au numérique. Source : Acxias

Auxitec Ingénierie choisit BravoAdvantage. Mandatée pour piloter des projets de conception, de construction et de maintenance industrielle, Auxitec Ingénierie a choisi de doter son service achats d’une solution de consultation basée sur la dernière version de la suite de BravoSolution. Déjà familière de l’utilisation de ce type d’outil, à travers les fonctionnalités d’e-sourcing proposées sur les plates-formes de ses clients, la société avait rapidement identifié et sélectionné quelques éditeurs en mesure de répondre à ses besoins. Au-delà des aspects fonctionnels, le choix de BravoAdvantage a été guidé par les exigences en termes de flexibilité, de performance, de simplicité de déploiement et d’utilisation. Source : Acxias