jump to navigation

Actualités en bref 18 septembre 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Le groupe Rezidor Hotel retient Provigis. Avec 480 hôtels dans plus de 80 pays, dont 11 en France, Rezidor Hotel (groupe Carlson Rezidor) a choisi de faire appel à Provigis pour moderniser son approche en matière d’obligation de vigilance et de vérification des documents réglementaires et légaux de ses fournisseurs. Grâce à un portail web où chacun a un accès correspondant à un certain niveau d’habilitation, les équipes du siège comme celles des différents sites peuvent désormais suivre en temps réel l’avancement des opérations de contrôle de conformité. Complété par des services de relance réalisés par les équipes de Provigis, le dispositif permet aux directions RH des différents hôtels de se concentrer sur des tâches à forte valeur ajoutée.

Nouveau directeur marketing chez Coupa. L’éditeur américain annonce l’arrivée de Chandar Pattabhiram (47 ans, University of Texas) au poste de directeur marketing. Avant de rejoindre Coupa il occupait la même fonction chez Marketo où, avec son équipe, il a réussi à faire évoluer l’offre d’un simple outil d’automatisation des tâches vers une plate-forme d’engagement marketing pour les professionnels. Chandar Pattabhiram a également travaillé pour IBM, Badgeville, Cast Iron Systems, Jamcracker et Andersen Consulting (aujourd’hui Accenture). Parallèlement, Coupa a annoncé un partenariat avec TripActions dans le domaine de la gestion des déplacements et des frais professionnels, avec comme objectif de proposer une solution de pilotage des achats associés.

Norme pour la « numérisation fidèle ». L’Afnor vient de publier la norme NF Z 42-026 relative à la « numérisation fidèle » des documents sur support papier. Fruit de deux ans de travaux, cette nouvelle norme couvre précisément la définition et les spécifications des prestations associées, ainsi que leur contrôle. Ayant vocation à servir de référentiel pour une certification, elle permettra, associée à un système d’archivage électronique certifié NF Z 42-013, et en tenant compte des futures évolutions juridiques sur le statut de l’original, d’envisager l’élimination des originaux papier. Dans le domaine des achats, cette norme va notamment pouvoir s’appliquer aux factures, ou encore aux contrats, accélérant la digitalisation des processus. Source : Acxias

Cinq leaders en e-procurement. Selon la dernière étude de Forrester consacrée à l’offre e-procurement, publiée mi-2017, le marché serait dominé par Coupa, Basware, SAP Ariba, Zycus et GEP. Tenant compte à la fois des caractéristiques de la solution et du profil de la société (stratégie, présence, revenu, etc.), à travers 30 critères d’évaluation, cette étude pointe la complexité d’implémentation des suites couvrant l’intégralité du processus achats et les limites des modules proposés par les ERP. A l’inverse, elle souligne les avantages que peut apporter un réseau fournisseurs intégré. Derrière les cinq leaders, suivent Ivalua, Tradeshift, Jaggaer (SciQuest), Tata CS, BirchStreet, Oracle et Perfect Commerce. Source : Acxias

Publicités

Actualités en bref 15 juin 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Pluie d’annonces lors de Coupa Inspire 2017. A l’occasion de son événement Coupa Inspire 2017, qui s’est tenu fin mai à San Francisco, l’éditeur américain a annoncé la disponibilité de la version 18 (R18) de sa suite e-achat. Principales innovations mises en avant : l’intégration de Coupa Payments (uniformisation des processus de paiement dans 170 pays et 140 devises), d’InvoiceSmash (optimisation de la facturation-paiement), de Perfect Fit Insights (indicateurs de performance), de Risk Aware (pilotage des risques) et de Services Maestro (gestion des services complexes, ainsi que le lancement de Coupa Open Buy avec Amazon Business. Coupa a également annoncé l’acquisition de Riskoby (agrégation de données) et sa collaboration avec Sabre.

Partenariat entre IBM et SAP Ariba. SAP Ariba et IBM annoncent une alliance stratégique visant à proposer des solutions e-achats « cognitives » couvrant l’ensemble de la chaîne source-to-settle. En exploitant les technologies SAP Leonardo et IBM Watson spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) et l’Internet des objets (IoT), ces solutions, basées sur la plate-forme Ariba, promettent d’apporter une aide à la décision avancée aux équipes achats dans les domaines de la gestion des fournisseurs, des contrats et des appels d’offres. Dans son communiqué, IBM annonce aussi qu’il travaillera avec SAP pour migrer ses clients actuels et à venir, y compris ceux exploitant la solution e-achat Emptoris rachetée fin 2011, vers Ariba. Source : Acxias

Le Conseil national des achats fait peau neuve. Le CDAF devient le CNA : l’occasion des Universités des Achats 2017, Marc Sauvage, président du Conseil national des achats, a officialisé le changement de sigle de l’organisation et dévoilé son nouveau logo. Au-delà de ces transformations de façade, il a réaffirmé la stratégie actuelle et la volonté d’étendre les actions au-delà des frontières du pays. Au plan national, le CNA a récemment été reconnu d’utilité publique, avec un renforcement de son engagement dans le domaine des achats responsables et de sa dimension normative. Enfin, un groupe de travail a été engagé avec la DFCG sur l’évaluation de la contribution des achats à la performance financière, grâce notamment aux outils. Source : Acxias

Exercice de transition pour Basware. Pour son exercice 2016, Basware annonce un chiffre d’affaires de 148 millions d’euros, en croissance de 3 % sur un an, après les 143,4 millions d’euros réalisés en 2015. Selon l’éditeur finlandais, cette faible progression serait essentiellement liée au changement de modèle, pour faire évoluer l’offre du mode on-premise au SaaS. L’activité autour des solutions dans le cloud aurait d’ailleurs bondi de 95 %. Présent dans une vingtaine pays (Europe, Etats-Unis, Australie) dont la France, en plus de la Finlande, Basware compte aujourd’hui environ 1 400 collaborateurs. Son offre se décline en trois volets : solutions procure-to-pay, network (1 million d’entreprises actives), services financiers. Source : Acxias

Actualités en bref 29 mai 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Coupa acquiert Trade extensions. L’éditeur e-achat américain annonce avoir finalisé l’acquisition de la société Trade Extensions, basée à Uppsala (Suède), qui propose une plate-forme de sourcing stratégique dotée de fonctionnalités d’« optimisation mathématique » pour accroitre la performance de la chaîne d’achats et d’approvisionnements. Lors de la phase d’analyse des offres, de nombreux scénarios pourraient être simulés pour aider les équipes achats à identifier la solution répondant le mieux aux besoins des clients finaux, en tenant compte des caractéristiques des articles, des capacités exprimées par les fournisseurs et des critères d’attribution définis. L’objectif de Coupa reste de proposer une solution e-achat globale. Source : Acxias

Basware connecte achats et finance. A l’occasion de la deuxième édition de son Basware Connect, fin avril, l’éditeur finlandais a détaillé les enjeux de la digitalisation des processus achats-finance, en insistant sur « l’importance du binôme capital humain / technologie ». Dans une intervention sur la révolution digitale et la création de valeur, Henri Isaac, maître de conférences à l’université Paris-Dauphine, a ensuite expliqué comment les nouveaux modèles de revenus et de consommation placent les données au centre de cette transformation, et le rôle croissant des technologies d’intelligence artificielle. Le témoignage de TF1, autour de la dématérialisation des factures et de la chaîne procure-to-pay, est venu illustrer le propos. Source : Acxias

Generix Group progresse de 8 %. L’éditeur français de logiciels pour les secteurs industriels, logistiques et commerciaux annonce un chiffre d’affaires de 63 millions d’euros pour son exercice 2016-2017, clos le 31 mars, en hausse de 8 %. Cette croissance est principalement tirée par l’activité SaaS qui, avec un chiffre d’affaires de 21,6 millions d’euros, affiche une progression de +21 % par rapport à l’exercice précédent. Dans le domaine des achats, l’offre Generix Collaborative Purchase-to-pay couvre surtout les fonctionnalités aval d’e-procurement et de supply chain management, ainsi que la facturation électronique. Sur la partie e-achat, en amont, la couverture reste partielle, encore focalisée sur la relation fournisseurs. Source : Acxias

L’IMM automatise le traitement des factures. L’Institut mutualiste Montsouris (IMM), établissement de santé privé d’intérêt collectif, a déployé un système de dématérialisation de ses factures fournisseurs en s’appuyant sur la solution codéveloppée par les éditeurs Qualiac et Serensia, partenaires depuis mi-2016. En restructurant le service comptable et en consolidant le référentiel fournisseurs, ce système aurait permis d’uniformiser les traitements et de centraliser la facturation. Selon l’équipe projet de l’IMM, le coût de traitement d’une facture aurait ainsi été « très nettement » réduit. Le planning prévoit désormais l’intégration progressive des bons de commande et de livraison, pour automatiser le rapprochement des données et sécuriser le processus. Source : Acxias

Actualités en bref 17 octobre 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

ScoreFact installe son siège en France. Initialement implantée à Stockholm, l’agence européenne de notation spécialisée dans les solutions logicielles vient de transférer son siège en France. Basées sur trois labels normalisés et accessibles (promising, good supplier, excellent), les notations attestent de façon neutre et claire du niveau de « satisfaction client » de chaque fournisseur. Elles permettent aux entreprises de disposer d’éléments qualitatifs factuels sur les solutions, et donc de limiter les risques d’échec pour des projets informatiques qui représentent souvent des investissements conséquents. Dans le domaine des achats, le cabinet spécialisé Acxias propose déjà ce type de baromètre depuis 2012. Réalisé tous les deux à trois ans, il propose une évaluation des principaux éditeurs et de leur solution, autour d’une vingtaine de critères notés de 1 à 5.

Un nouveau PDG pour Basware. L’éditeur finlandais annonce la nomination de Vesa Tykkyläinen (56 ans, licence en télécoms de l’université d’Oulu) au poste de président directeur général, en remplacement d’Esa Tihilä. Après un début de carrière passé essentiellement chez Nokia, à des postes de direction des ventes, du marketing et de développement de lignes de produits, il avait rejoint en janvier 2016 l’équipe de direction de Basware en tant que vice-président en charge du Business Network. Dans son nouveau rôle, il aura notamment pour mission d’accélérer le développement à l’international des activités autour de ce réseau d’échanges électroniques entre clients et fournisseurs et d’accès à des services de financement. Source : Acxias

Partenariat entre Cegedim et Oodrive. Le groupe spécialisé dans la dématérialisation annonce un partenariat avec CertEurope, filiale d’Oodrive. Cet accord va lui permettre de proposer une nouvelle version de sa solution de signature électronique CG Pass, répondant aux exigences de toute entreprise européenne souhaitant adopter ce mécanisme d’authentification virtuel. Applicable à tout type de document (contrats, bons de commandes, mandats, mails, etc.), cette solution permet de mettre en place un parapheur électronique et le workflow de signature associé, et propose son propre coffre-fort électronique avec la piste d’audit liée à l’archivage. Accessible via un portail dédié, elle peut aussi être intégrée à tout système métier. Source : Acxias

Rachat de KDS par American express GBT. Moins de deux mois après avoir dévoilé son intention d’acquérir l’éditeur français KDS, American Express Global Business Travel (GBT) annonce la finalisation de l’opération. Spécialisé dans la gestion des voyages d’affaires et des notes des frais, KDS avait récemment lancé une nouvelle version de sa solution Neo, proposant des pages plus ergonomiques, ainsi que des contenus enrichis et des fonctionnalités innovantes comme la visualisation d’itinéraires, l’accès à des informations contextuelles, etc. L’acquisition de KDS s’inscrit dans la stratégie de GBT qui entend constituer une suite de services numériques pour « optimiser l’expérience voyageur », de l’achat à la réservation. Source : Acxias

Actualités en bref 12 septembre 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets, Ressources.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

BravoSolution acquiert Puridiom. L’éditeur italien annonce l’acquisition de Puridiom pour renforcer sa position sur le marché des solutions intégrées couvrant l’ensemble du processus source-to-pay. Mi-2015, il avait d’abord choisi d’intégrer l’offre d’un autre éditeur américain, Verian, avant de se raviser après le rachat de ce dernier par Basware. Outre sa technologie, Puridiom, fondé en 1983, apporte son expérience de plus de trente ans sur le segment du purchase-to-pay, aussi bien dans le secteur privé qu’auprès d’organisations publiques. Effective depuis début août, l’acquisition va aussi permettre à BravoSolution, déjà présent dans douze pays sur quatre continents, d’asseoir sa présence géographique, notamment aux Etats-Unis.

Le Lean aux achats. Ivalua propose un document de 13 pages sur le Lean Management et son application aux domaines des achats et de la gestion des approvisionnements. Après un rappel des enjeux, le document explique comment la méthode, longtemps circonscrite aux processus industriels, peut être mise en œuvre par les acheteurs pour maîtriser les gaspillages et limiter les pertes. Il détaille également les facteurs clés de succès d’une démarche dans ce sens. L’an dernier, le cabinet de conseil Acxias avait consacré deux séances de ses « 20 mn de l’e-achat » au même sujet : l’une consacrée aux fondamentaux du Lean Procurement, l’autre à un exemple concret d’application à un projet d’e-procurement.

Lancement d’une nouvelle version de Tableau. Tableau Software annonce la sortie de la version 10 de sa solution d’analyse visuelle, proposée dans le module décisionnel de différentes solutions e-achats. Cette nouvelle version propose une interface entièrement repensée, qui renforce la lisibilité et le graphisme des présentations, ainsi que des améliorations en termes d’analyse et de préparation des données : jointures et filtrage entre bases de données, planificateur d’actualisation, surligneur, etc. Tableau 10 offre en outre une meilleure gestion de la mobilité, avec un nouveau générateur de format pour adapter les visuels à la taille des terminaux et des capacités renforcées pour garantir la sécurité des données accessibles en mode nomade. Source : Acxias

Exiros modernise ses outils achats. Exiros, le centre de services partagés en charge de la gestion des processus achats des six entreprises du groupe argentin Techint, a choisi de déployer la solution Ivalua dans le cadre d’un projet mondial de transformation métier. Ses anciens systèmes, trop complexes à utiliser et limités en termes de capacité de traitement, ne répondaient plus aux besoins et étaient devenus coûteux à maintenir. Le projet, qui impactera 20 000 utilisateurs, englobe les problématiques de référencement des 36 000 fournisseurs et des donnés associées, la gestion des catalogues et des articles, le sourcing stratégique, l’analyse des dépenses, la gestion de la performance et des risques, ainsi que les plans des progrès. Source : Acxias

Actualités en bref 27 juillet 2016

Posted by thparisot in Actualités, Offre, Projets, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Trois leaders en procure-to-pay. Comme l’an dernier, Coupa et SAP (Ariba et Fieldglass) arrivent en tête des « Leaders » du Magic Quadrant de Gartner consacré aux suites procure-to-pay, juste devant Basware. Pour cette édition, eu égard aux critères de sélection du cabinet d’études américain, basés sur le chiffre d’affaires, la clientèle ou la présence géographique, huit solutions ont été sorties du panel (Elcom, JCatalog, Mercado Eletronico, Oracle E-Business Suite, Oracle Peoplesoft, Puridiom, SAP SRM, SciQuest) et aucune n’y est entrée. Parmi les douze éditeurs finalement positionnés, Gartner a identifié quatre « Visionnaires » (BirchStreet Systems, Ivalua, Verian, Wax Digital) et un « Challenger » (GEP). Source : Acxias

NaturéO optimise ses approvisionnements. L’enseigne de distribution de produits bio retient la plate-forme de Determine pour améliorer l’efficacité opérationnelle de sa chaîne d’approvisionnement et de facturation, et supporter sa croissance. Les bénéfices attendus du projet sont de deux ordres. D’une part, une simplification des opérations pour les points de vente en les guidant vers les conditions tarifaires locales ou nationales négociées, et un suivi de l’utilisation de leur budget. D’autre part, une dématérialisation des échanges de commandes et de factures avec les fournisseurs. Outre l’aspect fonctionnel et l’accès en mode SaaS, NaturéO explique avoir choisi la solution pour son ergonomie et ses capacités de paramétrage. Source : Acxias

L’ERP de Cegid progresse dans les achats. L’éditeur lyonnais enrichit Yourcegid Y2 On Demand, son ERP en mode cloud, en ajoutant la gestion d’affaire et la gestion commerciale, pour optimiser le pilotage des activités et leur planification. Dans le domaine des achats, ces fonctionnalités permettent par exemple de répondre à une demande sans délai, grâce à un contrôle budgétaire en temps réel. Elles améliorent aussi la maîtrise des risques, y compris ceux liés aux non conformités des marchandises, en assurant une traçabilité de bout en bout et un suivi des actions associées. Enfin, elles simplifient les flux d’informations entre les différents services de l’entreprise et facilitent les interactions avec les collaborateurs itinérants. Source : Acxias

Rapport de Billentis sur la facturation électronique. Sponsorisé par Basware, le dernier rapport annuel de Billentis sur la facturation électronique revient en 99 pages sur les enjeux de la dématérialisation des processus procure-to-pay, détaillant en particulier les gains financiers à en attendre, chiffres à l’appui. L’analyse, qui compare les pratiques et les contraintes dans différents pays, et donne une tendance des projets menés dans le secteur public, souligne l’impact de l’e-facturation en termes de maîtrise des flux de trésorerie et de fluidification de la relation fournisseurs. Elle serait aussi l’occasion de lancer une politique de mise en qualité des données, pour éviter les oublis ou les erreurs qui conduisent à des litiges et ralentissent les traitements. Source : Acxias

Actualités en bref 15 avril 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Basware s’offre l’Américain Verian. Un an après le rachat de Procserve, l’éditeur finlandais annonce l’acquisition de Verian, à la fois pour compléter son offre procure-to-pay en ajoutant des fonctionnalités e-achats, et pour renforcer sa présence aux Etats-Unis. A l’occasion de la publication de ses résultats 2015 (143,4 millions d’euros), Basware avait indiqué son intention de procéder à plusieurs nouveaux rachats pour conforter sa couverture géographique et dépasser les 220 millions d’euros de revenu en 2018. De son côté, BravoSolution, qui avait mis fin à son partenariat avec Basware en 2015 et avait par suite choisi d’intégrer la technologie de Verian, sera-t-il amené à revoir sa stratégie ? Source : Acxias

Dans le décisionnel, les métiers prennent la main. Selon Gartner, le marché mondial de la Business intelligence (décisionnel) devrait progresser de 5,2 % cette année pour atteindre un chiffre d’affaires de 16,9 milliards de dollars. Le cabinet d’études observe surtout une tendance de fond, qui se renforcera en 2016 : les métiers, notamment dans le domaine de la gestion des achats et des approvisionnements, prennent progressivement la main pour réaliser leurs propres analyses et générer des rapports, à travers des outils en mode « self-service ». L’intervention des équipes informatiques reste toutefois indispensable pour préparer les données et les injecter dans les plates-formes utilisées par les différentes fonctions dans l’entreprise. Source : Acxias

Sage X3 disponible dans le Cloud. Après l’Amérique du Nord et le Royaume-Uni, l’éditeur britannique annonce la disponibilité en France de son ERP Sage X3 dans le Cloud, à compter du mois d’avril, à travers la plate-forme de services AWS d’Amazon. Couvrant en partie le processus achat, notamment le volet transactionnel (gestion des demandes et commandes, des flux logistiques, etc.) et la facturation, cette version qui ne nécessite aucune installation continue d’offrir une souplesse de personnalisation par paramétrage, permettant à chaque entreprise de bénéficier d’un environnement qui lui est propre. Parallèlement, Sage X3 reste disponible en installation sur site ou en mode externalisé chez un hébergeur certifié. Source : Acxias

Ecogas optimise sa relation fournisseurs. Le deuxième distributeur de gaz en Argentine a choisi le prestataire français Esker pour dématérialiser ses factures fournisseurs et les intégrer dans SAP. Conforme aux exigences réglementaires du pays, la solution utilisée permet aux 400 fournisseurs du groupe, à l’origine d’environ 40 000 factures par an, de les déposer sur un portail où les données sont automatiquement capturées puis comparées aux informations de l’administration fiscale. En plus de réduire les tâches manuelles associées au processus de facturation et d’accélérer les délais de règlement, ce système offre aux fournisseurs un accès en libre-service au statut de leurs factures et aux informations de paiement. Source : Acxias

Actualités en bref 25 février 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Tendances.
Tags: , , , , ,
add a comment

L’inexorable percée des achats en ligne. En hausse de 11 %, les achats réalisés par les professionnels sur les sites marchands ont encore progressé de 2 points l’an dernier en France (+9 % en 2014), selon le bilan annuel de la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad). Sur la cible des particuliers, le marché a augmenté de façon encore plus rapide : +14,3 % contre +11 % un an plus tôt. Au total, les Français ont dépensé 64,9 milliards d’euros sur Internet en 2015, pour un total de 835 millions de transactions. La barre des 70 milliards devrait être franchie cette année. Les chiffres révèlent que les places de marché et le m-commerce gagnent du terrain, totalisant respectivement 4,5 % et 9 % du chiffre d’affaires en ligne. Source : Acxias

Zurich Insurance Group choisit Tradeshift. Pour optimiser les échanges avec ses fournisseurs, dans le cadre de l’automatisation de son processus achats, le groupe d’assurances a choisi de s’appuyer sur la plate-forme collaborative de l’américain Tradeshift. En plus de la mise en place de la facturation électronique et des circuits de validation associés, pour éliminer les tâches administratives répétitives et coûteuses, le projet inclut le déploiement de la solution Tradeshift Buy permettant de gérer l’ensemble du cycle achats et notamment les catalogues. Zurich Insurance Group prévoit d’abord de mettre en œuvre les solutions en Europe, puis aux Etats-Unis. D’autres pays devraient suivre, en fonction des résultats. Source : Acxias

Basware affiche ses ambitions. L’éditeur finlandais annonce un chiffre d’affaires de 143,4 millions d’euros pour son exercice 2015, en hausse de 12,3 %, confirmant sa transition réussie d’un mode licences vers le SaaS. Les revenus d’abonnements, qui représentent désormais 67,8 % du chiffre d’affaires, ont profité de la bonne dynamique des services proposés à travers le Basware Commerce Network, avec 49,3 millions d’euros générés (+48,3 %). Près de 94 millions de transactions ont été réalisées via ce réseau l’an dernier. Pour dépasser les 220 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et conforter ses positions en Europe et aux Etats-Unis, Basware envisage plusieurs nouvelles acquisitions, après celle de Procserve mi-2015. Source : Acxias

Le groupe Lucchini RS opte pour Ivalua. Deux ans après l’ouverture de sa filiale italienne, l’éditeur annonce un nouveau client transalpin. Le groupe sidérurgiste Lucchini RS a en effet choisi Ivalua Buyer pour gérer plus efficacement toutes ses opérations de sourcing stratégique. En plus d’optimiser les appels d’offres et les enchères, le module déployé en 30 jours facilitera la collaboration entre les équipes achats et les directions métiers lors de la préparation des dossiers de consultation, de l’évaluation des réponses et de l’attribution des marchés. Il doit aussi offrir une visibilité globale sur tous les événements et leurs dates clés. Le projet prévoit désormais le déploiement du module de gestion de la relation fournisseurs. Source : Acxias

Actualités en bref 30 octobre 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Une commande sur cinq est électronique. Selon une étude réalisée par Next Content-Crédoc pour le compte de la Fevad et de la DGE, 18 % des commandes inter-entreprises sont actuellement passées de manière électronique (hors emails), par le biais d’un site e-commerce (7 %) ou d’une plate-forme d’e-procurement (11 %), soit une progression de 5 points par rapport à 2010. Sur les huit familles d’achats étudiées, la proportion devrait encore gagner 6 points d’ici à 2020. Présentée à l’occasion des Rendez-vous du commerce, organisés le 19 octobre au ministère de l’Economie, l’étude révèle qu’en montant d’achats, les canaux traditionnels résistent : points de ventes et commerciaux (50 %), téléphone (18 %), emails, fax et courrier (17 %). Source : Acxias

Selectica devient Determine. Après les acquisitions de Iasta et B-pack, Selectica change de nom pour devenir Determine. L’éditeur américain en profite pour lancer officiellement sa nouvelle plate-forme Source-to-Pay, après l’élargissement du périmètre de son offre historique, centrée sur la gestion des contrats, vers la gestion fournisseurs, le sourcing stratégique et le procure-to-pay. Comme le suggère le nouveau nom, la plate-forme propose aussi une palette d’outils analytiques pour apporter aux entreprises un niveau de visibilité sur leurs données et les aider à prendre les meilleures décisions. Aujourd’hui, Determine emploie environ 170 personnes et table sur un chiffre d’affaires de 35 millions de dollars cette année. Source : Acxias

Un projet Big data ne s’improvise pas. Alors qu’un nombre croissant d’entreprises voient le Big data comme un nouveau levier de création de valeur, y compris dans le domaine des achats, une récente étude de Gartner vient tempérer les ardeurs. Selon cette étude, 60 % des projets ne franchiront pas le stade du pilote au cours des deux prochaines années et finiront par être abandonnés. Les analystes du cabinet rappellent qu’au-delà de l’acquisition d’outils et de compétences, le passage au Big data implique un changement d’état d’esprit et de culture. La réussite du chantier suppose aussi de bien identifier les problématiques concernées, de convaincre les décideurs sceptiques et de ne pas hésiter à faire appel à des prestataires spécialisés. Source : Acxias

Un guide sur le purchase-to-pay en réseau. L’éditeur finlandais Basware propose un livre blanc pour décrypter les enjeux du purchase-to-pay, plus précisément de la chaîne de facturation-paiement, et les étapes à suivre pour évoluer du statut d’« entreprise efficace » (les processus sont sous contrôle mais peu optimisés) à celui d’« entreprise agile ». L’agilité, qui suppose d’être passé par les statuts d’« entreprise alignée » (collaboration entre les achats et la comptabilité-finance) et d’« entreprise en réseau » (collaboration étendue aux partenaires, notamment aux fournisseurs), est atteinte lorsque l’efficacité s’avère maximale et impacte la performance financière. Sans aborder directement la question, le document de 36 pages pointe le rôle clé des outils. Source : Acxias

Actualités en bref 6 mai 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

Le collaboratif aux achats a la cote. Les entreprises investissent dans des solutions e-achats de plus en plus collaboratives, à en croire la dernière édition de l’étude annuelle mondiale réalisée par le cabinet Deloitte, en collaboration avec Odgers Berndtson. En particulier, le déploiement d’un portail fournisseurs arrive en tête des projets actuels, cité par près de deux tiers des 239 répondants. Au cours des douze prochains mois, alors que plus de la moitié (53 %) du panel reconnait que les systèmes en place doivent être améliorés, les efforts porteront en priorité sur l’analyse des dépenses (46 % de citations), la gestion des contrats (40 %) et de la relation fournisseurs (39 %). L’intégration et la qualité des données sont les principales difficultés mentionnées.

Basware s’offre le britannique Procserve. L’éditeur finlandais de solutions d’e-procurement et de facturation électronique annonce la signature d’un accord avec Ipex Capital portant sur l’acquisition du britannique Procserve, pour un montant de 25,9 millions d’euros. Alors que la place de marché du gouvernement du Royaume-Uni s’appuie sur le réseau de Procserve depuis sa création, en 2006, Basware entend ainsi renforcer sa présence dans le secteur public britannique. D’ici à 2016, les administrations et les organismes publics du Royaume-Uni devront avoir mis en place l’e-facturation, pour mieux contrôler les opérations mais aussi réduire les délais et les coûts de traitement. Source : Acxias

BCLC passe ses contrats sous Ivalua. Pour améliorer la visibilité sur ses contrats et en optimiser le pilotage à travers une plate-forme unique et intégrée, l’entreprise publique canadienne British Columbia Lottery Corporation (BCLC) a opté pour Ivalua Buyer. Le module de gestion des contrats, qui remplacera les applications existantes en garantissant la compatibilité des données avec l’ERP, permettra notamment de renforcer les capacités de travail en mode collaboratif en gérant les accès et les droits des utilisateurs selon plusieurs niveaux d’autorisation. L’outil doit aussi conduire à la rationalisation du processus d’approbation, alors que BCLC achète chaque année des biens et des services auprès de plus de 1 200 fournisseurs. Source : Acxias

Nouvelle version majeure pour Tableau. Tableau Software annonce la sortie d’une nouvelle version majeure de sa solution d’analyse visuelle, de plus en plus présente dans les systèmes décisionnels des achats, au même titre que les outils de Qlik ou Tibco. Disponible depuis 4 mois en version bêta, Tableau 9.0 apporte de nombreuses nouveautés fonctionnelles, notamment en termes de préparation des données (qualification, transformation, etc.) et d’analyses (prévisions, courbes de tendance, champs calculés, etc.). Les performances de la solution ont également progressé, grâce à des technologies de parallélisation et de fusion de requêtes, de vectorisation ou à des caches plus sophistiqués. La liste des connecteurs aux bases s’est aussi agrandie. Source : Acxias