jump to navigation

Actualités en bref 23 février 2018

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Le collaboratif envahit les outils métiers. Si l’e-mail reste l’outil de collaboration dominant (66 %), malgré un ratio en baisse régulière, 20 % des salariés s’appuient sur des solutions plus matures pour la gestion de projets, le partage de documents, la communication, etc. Selon l’étude du cabinet de conseil spécialisé Lecko, Microsoft et Google restent les deux acteurs dominants sur les fonctions de collaboration standards. Mais de nombreux acteurs ne cessent d’émerger, dont la plupart choisissent la voie de la spécialisation, pour tenir compte des processus et des enjeux métiers. Parallèlement, les solutions dédiées à des fonctions spécifiques, notamment aux achats, prennent le pari de socialiser leur plate-forme via des « add-on » collaboratifs. Source : Acxias

Amazon Business débarque en France. Après les Etats-Unis en 2015 puis l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Japon et l’Inde, la place de marché d’Amazon dédiée aux acheteurs en entreprise a ouvert en France mercredi 7 février. Par rapport à la version grand public, Amazon Business propose des fonctionnalités supplémentaires telles que l’affichage des prix hors taxe, le paiement sur facture à 30 jours, la création de comptes multi-utilisateurs, le support des flux d’approbation ainsi que des options de livraison. Un outil de reporting permet aussi d’analyser les achats et leur fréquence. Pour le géant du commerce en ligne, l’objectif est de couvrir un maximum de catégories non stratégiques, avec déjà plus de 250 millions de références. Source : Acxias

Roadmap de la dématérialisation des marchés publics. Mis en consultation en 2015 et finalisé l’an dernier, le Plan de transformation numérique de la commande publique (PTNCP) vient d’être publié sur le site de la Direction des affaires juridiques (DAJ) de Bercy. D’une quarantaine de pages, le document fixe le cap pour la période 2017-2022, en déclinant le plan selon 5 axes d’intervention : gouvernance (gouvernance lisible et accompagnement des acteurs), simplification (simplification des usages et diminution de la charge administrative), interopérabilité (échanges et traitement des données), transparence de la commande publique et archivage électronique. Dans ce cadre, 19 actions ont été définies, dont sept jugées prioritaires. Source : Acxias

Toucan Toco donne vie aux donnée achats. La start-up parisienne propose une solution de « data storytelling » pour offrir aux directions métiers, en particulier aux achats, une vision globale sur leurs données en dépassant la « data visualisation » classique. Si les graphiques et tableaux de bord facilitent la compréhension d’informations complexes, le data storytelling va plus loin en reprenant les codes du journalisme (hiérarchisation, choix d’un angle, mise en exergue, etc.) pour raconter une histoire en phase avec les attentes de l’audience visée. Les données peuvent être injectées dans la solution, qui se présente comme une surcouche aux outils métiers, ou être directement extraites des bases de l’entreprise via l’un des connecteurs disponibles. Source : Acxias

Publicités

Actualités en bref 18 mars 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets, Ressources.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

OJC distributeur de Coupa en France. L’éditeur e-achat américain annonce la signature d’un accord de partenariat avec le cabinet OJC Conseil portant sur la distribution de ses solutions auprès des PME-PMI en France. En élargissant sa cible de clientèle, à travers un réseau de revendeurs toujours plus étoffé en Europe, Coupa entend aider les petites et moyennes organisations de tous secteurs à optimiser la gestion de leurs achats avec une solution « source to pay » couvrant la plupart des volets du processus : analyse des dépenses, gestion de la relation fournisseurs, e-sourcing, gestion des contrats, e-procurement, facturation électronique ou encore gestion des stocks internes. Selon les termes de l’accord, OJC proposera aussi un accompagnement dans l’activation, le paramétrage et le déploiement.

Jardiland optimise son processus achats. Après l’envoi de ses factures clients, le réseau de jardineries vient de confier à Esker la dématérialisation des 24 000 factures fournisseurs annuelles provenant des 80 magasins et de ses différents services, ainsi que la gestion de ses demandes d’achats et des commandes. En s’appuyant sur cette solution, connectée à SAP, le groupe Jardiland entend diviser par cinq le temps de traitement des factures et accélérer ses clôtures comptables, gagner en visibilité pour mieux contrôler les engagements et organiser les opérations, disposer d’une base unique d’informations. Le déploiement est prévu en deux temps, en commençant par les factures de frais généraux sans commandes d’achats. Source : Acxias

Amazon passe les 100 milliards de dollars de revenus. A l’occasion de la publication de ses résultats pour le quatrième trimestre 2015, la plate-forme de commerce électronique américaine annonce un chiffre d’affaires annuel de 107 milliards de dollars, en hausse de 20 %. De plus en plus utilisée par les directions des achats, souvent à travers leurs solutions d’e-procurement, Amazon offre l’accès à des catalogues d’articles dans une gamme étendue de catégories d’achats indirects, principalement liés aux frais généraux. Via son programme Marketplace, le groupe permet aussi aux fournisseurs de faire référencer leurs produits pour les proposer en ligne, moyennant le prélèvement de commissions et de frais de gestion. Source : Acxias

Livre blanc sur la facture électronique. Partant du constat qu’en France, moins de 5 % des factures ont été échangées sous forme électronique en 2015, Yooz (groupe Itesoft) publie un nouveau livre blanc sur le sujet. Après un rappel du contexte et un bref état des lieux, pointant le retard français, le document détaille les trois principaux leviers de développement de l’e-facturation : l’obligation réglementaire pour les fournisseurs du secteur public, la prise de conscience des effets vertueux de la dématérialisation (maîtrise des coûts, accélération des traitements, traçabilité, etc.), l’impulsion donnée par les directions métiers. Il conclut en rappelant que l’enjeu est d’aboutir à un processus achats totalement dématérialisé pour maximiser les bénéfices. Source : Acxias