jump to navigation

Actualités en bref 30 octobre 2019

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Ressources.
Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Nouvelle version de l’outil de Blue Prism. L’éditeur spécialisé dans la Robotic process automation (RPA), qui permet de confier à des robots certaines tâches rébarbatives, annonce la disponibilité d’une nouvelle version de sa solution connectée. Enterprise v6.6, optimisée pour un fonctionnement dans le cloud, offrirait plus de rapidité, de sécurité et de convivialité. Selon le communiqué, cette version répond notamment aux exigences gouvernementales en garantissant la conformité aux nomes FIPS (Federal information processing standards) qui décrivent par exemple les procédés de traitement et de chiffrement à utiliser, et apporte des améliorations dans la gestion des données. En outre, Blue Prism propose désormais des essais gratuits, à travers une licence simplifiée et « un guide de démarrage pour la mise en route ».

Cinq conseils pour choisir sa solution T&E. En marge de son Livre blanc sur « Les 8 erreurs que vous ne ferez plus en 2019 » en matière de gestion des voyages d’affaires et des notes de frais (Travel & Expense), l’éditeur spécialisé Traveldoo publie un vade-mecum pour aider les entreprises à sélectionner leur solution. Il liste précisément cinq points à prendre en compte pour faire le bon choix : préparer une implémentation ambitieuse, en s’appuyant sur un partenaire proposant conseil et accompagnement ; choisir une solution T&E traitant la problématique de bout en bout, sur une plate-forme unique ; accorder une haute importance à l’« expérience utilisateur », qui doit être intuitive pour faciliter l’adoption ; penser à l’utilisation en mobilité, pour démultiplier les possibilités d’utilisation ; évaluer la réussite du projet, pour corriger les dérives.

Les données fournisseurs, pivot du digital achats. Alors que les « master data » fournisseurs sont devenues un élément clé de la digitalisation des achats, le cabinet Gartner vient de publier un rapport pour aider à en améliorer le contrôle et la qualité. Il y explique notamment qu’en l’absence d’un cadre et d’outils appropriés, les entreprises risquent d’augmenter leurs coûts d’exploitation et de réduire la visibilité sur leurs dépenses, avec un impact sur l’efficacité et les résultats de la fonction. Les décideurs pourront trouver une série de recommandations, comme l’amélioration du modèle de classification, la mise en place d’une gouvernance dédiée, l’implication contractuelle des fournisseurs dans la gestion de leurs informations. Source : Acxias

Changement de direction chez SAP. L’éditeur allemand a annoncé la décision de son PDG, Bill McDermott, de ne pas renouveler son contrat. Il est remplacé par Jennifer Morgan (48 ans) et Christian Klein (39 ans), membres du conseil d’administration, qui occupaient jusqu’ici respectivement les fonctions de responsable des lignes d’activité cloud et de directeur des opérations. Si l’annonce est à effet immédiat, Bill McDermott occupera un poste de conseiller jusqu’à la fin de 2019 pour assurer la transition. Après avoir rejoint SAP en 2002, il en avait pris la tête il y a près de dix ans, procédant à de nombreuses acquisitions, dont celles d’Ariba en 2012 pour se renforcer sur le marché des solutions digitales achats, ou encore de Fieldglass (achats d’intérim) et de Concur (voyages et frais professionnels) en 2014. Source : Acxias

Actualités en bref 7 avril 2017

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Ressources.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

Tradeshift lorgne sur l’IBX Business Network. Le prestataire américain, qui exploite la plate-forme d’échanges éponyme, annonce avoir engagé des discussions avec Capgemini en vue d’acquérir son IBX Business Network. Par la combinaison des deux réseaux, Tradeshift entend créer « la plus grande plate-forme de commerce BtoB » mettant en relation près de 1,5 million de fournisseurs avec plus de 500 entreprises clientes à travers le monde, et proposant des applications de gestion des achats-supply chain et des services financiers. L’acquisition de l’IBX Business Network pose aussi les bases d’un partenariat sur le long terme entre Capgemini et Tradeshift, y compris autour de solutions source-to-pay. La transaction devrait être finalisée fin avril. Source : Acxias

BravoSolution poursuit sa croissance. Avec un chiffre d’affaires de 85 millions d’euros en 2016, en hausse de 6,3 %, l’éditeur italien enregistre une 16ème année de croissance consécutive. Fort de 119 nouveaux projets, notamment dans les secteurs de la finance, de la distribution et l’industrie, il revendique aujourd’hui 650 entreprises clientes pour 100 000 utilisateurs dans 70 pays. Parmi les faits marquants de 2016, BravoSolution insiste sur l’acquisition de Puridiom, qui lui permet d’accélérer sa stratégie pour renforcer sa position sur le marché des solutions couvrant le cycle source-to-pay, ainsi que sur le renforcement de son équipe de direction américaine et le développement de ses parts de marché en Amérique du Nord. Source : Acxias

SynerTrade repense son organisation. Un an après l’adoption du statut de « société européenne » par Econocom, sa maison mère, l’éditeur e-achat SynerTrade adopte une nouvelle organisation « matricielle », plus en adéquation avec ses ambitions internationales. Cette évolution, qui intervient conjointement au départ Franck Le Tendre, jusqu’alors directeur général France et vice-président exécutif pour l’Europe de l’Ouest, se traduit par la mise en place de « country managers » dans chacun des quatorze pays où la société est présente et de fonctions support globales. Elle devrait permettre un rapprochement entre les équipes de SynerTrade et celles d’Econocom, pour travailler de façon plus étroite sur les projets et renforcer les synergies. Source : Acxias

Livre blanc sur la gestion des frais professionnels. Dans un livre blanc d’une quinzaine de pages, l’éditeur américain Coupa présente les enjeux de la gestion des frais professionnels et insiste sur les avantages à tirer d’une automatisation du processus. Destiné en priorité aux directions financières, le document s’adresse aussi aux équipes achats en expliquant comment un outil dédié peut les aider à améliorer la visibilité sur ces dépenses, à mettre en place des bonnes pratiques, à définir des métriques. Le tout pour mieux encadrer les collaborateurs et limiter les dérives : abus, fraude, erreur, etc. La mise en place d’une solution logicielle peut surtout les aider à structurer leur politique interne (transports, hôtels, etc.) en lien avec les fournisseurs concernés. Source : Acxias

Actualités en bref 28 novembre 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Ressources.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Test d’évaluation de la maturité digitale. Le cabinet d’expertise en solutions logicielles CXP propose aux directions des achats, comme à toutes les autres fonctions de l’entreprise, d’estimer son niveau de maturité numérique à travers un test d’auto-évaluation en ligne. Après un court questionnaire général, il est proposé de choisir les thèmes à approfondir parmi les outils collaboratifs et les médias sociaux, la mobilité, l’analytique big data, le cloud et l’expérience client. Ce test, régulièrement mis à jour pour tenir compte des dernières tendances et innovations, permet d’obtenir une note et de comparer les résultats à la moyenne de l’ensemble des répondants. Selon le CXP, cette auto-évaluation offre surtout l’occasion de se poser les bonnes questions en parcourant les réponses proposées.

Quaest lorgne sur le marché français. Bien installée en Europe du Nord, la start-up allemande Quaest entend conquérir de nouveaux marchés, en particulier la France. Sa solution repose sur une plate-forme collaborative permettant de piloter les achats, par catégories, en quatre étapes : organisation du projet achats, conduite des analyses de marchés fournisseurs, définition de plans d’actions, exécution et suivi. Disponible en mode SaaS, selon trois formules (essential, professional, expert), elle peut également être installée sur site, en une dizaine de jours d’intégration, de configuration et de prise en main. Quaest, qui compte actuellement sept clients, dont quatre en production, prévoit de faire son entrée sur le marché hexagonal en 2017. Source : Acxias

Livre blanc sur les achats de déplacements. Amadeus, le prestataire technologique pour l’industrie du voyage, publie un livre blanc pour accompagner les entreprises dans le déploiement d’un outil de gestion des déplacements et des frais professionnels. Après une présentation des chiffres clés et des avantages d’un tel outil (gains de temps, économies, maîtrise des risques, contrôle des dépenses, etc.), le document d’une dizaine de pages détaille les bonnes pratiques pour mener le projet, depuis l’analyse du besoin à la définition du cahier des charges jusqu’au déploiement et au démarrage opérationnel. Dans une dernière partie, Amadeus insiste sur l’importance de la conduite du changement, à travers la communication et la formation. Source : Acxias

DocuSign ajoute le paiement à ses services. Le prestataire spécialisé dans la gestion des transactions numériques annonce DocuSign Payments, une solution associant paiement et signature électronique, pour réduire les délais de traitement et de règlement. Lancée en association avec Stripe, pour la gestion des paiements internationaux, et avec le soutien d’Apple, Google et Authorize.net, la solution permettra aux utilisateurs de signer et régler des transactions en une seule étape à travers le Global Trust Network de DocuSign. Alors que DocuSign Payments entrera en phase de bêta-tests limités, avant son lancement commercial prévu au tout début de 2017, de nombreuses entreprises et organismes auraient déjà manifesté leur intérêt. Source : Acxias

Actualités en bref 6 janvier 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

RCI s’équipe de B-pack. L’établissement bancaire filiale de Renault a retenu la solution de l’éditeur français B-pack dans le cadre d’un vaste projet d’automatisation de ses flux et processus achats, depuis le pilotage des engagements jusqu’à la réception, en passant par la gestion des demandes – achats catalogués et hors catalogues – et des commandes. La solution, choisie notamment pour sa compatibilité avec SAP, et complétée par une gestion des contrats, couvre également le contrôle budgétaire et l’e-facturation, en partenariat avec ReadsoftOnline et CDDoc.

Ubister, distributeur d’Ariba. Le revendeur et installateur de progiciels de gestion, en mode SaaS, vient d’être choisi par SAP pour distribuer les solutions achats pour PME développées par sa filiale Ariba. Pour intervenir en prolongement de ses prestations de déploiement technique, Ubister a noué un partenariat avec le cabinet Effixens, spécialisé dans les SI achats, qui assurera notamment la formation et l’accompagnement personnalisé des utilisateurs.

Dimo Gestion refond Notilus. Pour répondre aux nouveaux enjeux de la gestion des voyages d’affaires, notamment la diversification et la personnalisation des usages, mais aussi une tendance à la désintermédiation, le groupe lyonnais a procédé à une refonte de son progiciel dédié Notilus. Outre des innovations technologiques, la nouvelle version offre davantage de flexibilité dans le paramétrage et propose un « hub de communication » combinant les modes de réservation on line (T&E, SBT, HBT, etc.) et off line (agences, prestataires de services, etc.).

Nouveau président pour Berger-Levrault. Pierre Marie Lehucher (59 ans, INPG) devient président du conseil d’administration de l’éditeur français Berger-Levrault, dont l’offre couvre notamment la gestion des marchés pour l’administration publique d’État. Cette nomination intervient alors qu’une campagne d’expansion internationale vient d’être initiée par la société que Pierre Marie Lehucher a rejoint en 2002 en tant que directeur de la stratégie et du développement avant de devenir directeur général six ans plus tard.

ACTU – L’inéluctable automatisation des achats de voyages 7 mars 2014

Posted by thparisot in Actualités, Gestion des risques, Mobilité, Pilotage de la performance, Ressources, Tendances.
Tags: ,
add a comment

Voyages (tableau) - adaptée, Everystockphoto - 03-2014D’après le prestataire spécialisé Concur, de multiples raisons justifient l’automatisation de la gestion des déplacements et des notes de frais professionnels, dans le cadre d’une approche commune.

Alors que de nombreuses entreprises continuent de gérer les déplacements et les frais associés de façon manuelle, à partir d’un tableur ou de systèmes obsolètes, Concur rappelle l’intérêt d’une automatisation sérieuse du processus. Pour convaincre directeurs financiers et des achats, il a récemment publié un document listant huit bonnes raisons de franchir le pas. « Beaucoup d’entreprises hésitent encore par crainte des coûts que cela entraînerait : acquisition d’un nouveau logiciel, mise en œuvre de la solution, déploiement des ressources nécessaires, sans parler des freins liés au changement et à la modification des comportements, notent les auteurs. Mais une mauvaise gestion de ces processus peut sérieusement affecter la performance financière ».

(suite…)

Voyages d’affaires : Aux frontières de l’e-achat 30 juin 2011

Posted by thparisot in Enquêtes.
Tags: , , , , ,
add a comment

Pour gérer leurs achats de déplacements, la plupart des entreprises recourent à des outils spécialisés. Principalement utilisés par les collaborateurs, sous contrôle des travel managers, ces outils apportent aussi aux acheteurs les informations nécessaires pour négocier les contrats avec certains fournisseurs et analyser les dépenses. Mais sans lien direct avec les autres briques de l’e-achat.

Claude Lelièvre, Legrand :  » Nous avons privilégié un éditeur spécialisé  »

Ana Costa, EADS :  » Un département et des outils dédiés  »

LDA n°196