jump to navigation

Actualités en bref 2 janvier 2016

Posted by thparisot in Autres.
trackback

Le Crédit agricole de la Réunion opte pour Sage. Pour améliorer la gestion des commandes de fournitures passées par ses 32 agences et son siège de Saint-Denis, le Crédit agricole de la Réunion vient d’automatiser son processus achats. Déployé parallèlement à la création d’une centrale d’achats, le logiciel Sage 100 Gestion commerciale agrège désormais les commandes, les associe à des bons de livraison puis produit les factures fournisseurs correspondantes sans ressaisie. Le service économat a par ailleurs amélioré la gestion des stocks, avec un inventaire réalisé automatiquement deux fois par an, et dispose de statistiques détaillées permettant de suivre et donc de mieux maîtriser les consommations. Source : Acxias

UCM gère ses contrats avec Ivalua. University of Chicago Medecine (UCM), l’une des principales institutions médicales universitaires des Etats-Unis, vient de s’équiper d’Ivalua Buyer pour améliorer la visibilité sur ses contrats et gérer ses relations avec plus de 2 500 fournisseurs à travers une plate-forme unique et intégrée. L’établissement, qui exploite quatre hôpitaux et un centre de soins, utilisera le module pour optimiser la collaboration entre les différents intervenants impliqués dans le cycle de vie d’un contrat (création, archivage, adaptation, etc.), consolider les opérations d’ordre juridique jusqu’ici dispersées, faciliter l’accès aux documents, renforcer l’application et le suivi des conditions négociées. Source : Acxias

Les technologies du voyage d’affaires décryptée. Dans l’édition 2015 de son livre blanc sur la profession, l’Association française des travel managers (AFTM) revient sur la professionnalisation de la gestion du voyage d’affaires dans les entreprises et les outils indispensables à sa pratique. Dans une analyse prospective, le document estime que le modèle que nous connaissons aujourd’hui, basé sur les outils de gestion des ordres de mission (T&E) et de réservation en ligne (SBT), en lien avec les systèmes globaux (GDS), devrait disparaitre. Le « mobility manager » prendra le pas sur le « travel manager », et des solutions d’« open booking » permettant de contrôler et de suivre les voyageurs dans leurs démarches d’achats vont se développer. Source : Acxias

Le Big data change la donne aux achats. Avec l’augmentation des données publiées sur le web par les fournisseurs, le Big data devient une arme redoutable pour les acheteurs. C’est en tout cas l’une des conclusions de la table ronde sur le sujet organisée au salon Taitronics 2015, qui s’est tenu en octobre à Taipei (Taiwan), en présence de Loïc Biarez, PDG de l’éditeur grenoblois Pertilience, et d’un de ses clients. Selon lui, les données sur les prix permettent notamment de réaliser un chiffrage et de trouver la meilleure solution d’achats en quelques secondes, en limitant les échanges avec les fournisseurs. A partir d’informations sur les stocks disponibles ou les délais d’approvisionnement, le Big data améliore aussi la gestion des risques. Source : Acxias

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :