jump to navigation

Actualités en bref 30 octobre 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
trackback

Une commande sur cinq est électronique. Selon une étude réalisée par Next Content-Crédoc pour le compte de la Fevad et de la DGE, 18 % des commandes inter-entreprises sont actuellement passées de manière électronique (hors emails), par le biais d’un site e-commerce (7 %) ou d’une plate-forme d’e-procurement (11 %), soit une progression de 5 points par rapport à 2010. Sur les huit familles d’achats étudiées, la proportion devrait encore gagner 6 points d’ici à 2020. Présentée à l’occasion des Rendez-vous du commerce, organisés le 19 octobre au ministère de l’Economie, l’étude révèle qu’en montant d’achats, les canaux traditionnels résistent : points de ventes et commerciaux (50 %), téléphone (18 %), emails, fax et courrier (17 %). Source : Acxias

Selectica devient Determine. Après les acquisitions de Iasta et B-pack, Selectica change de nom pour devenir Determine. L’éditeur américain en profite pour lancer officiellement sa nouvelle plate-forme Source-to-Pay, après l’élargissement du périmètre de son offre historique, centrée sur la gestion des contrats, vers la gestion fournisseurs, le sourcing stratégique et le procure-to-pay. Comme le suggère le nouveau nom, la plate-forme propose aussi une palette d’outils analytiques pour apporter aux entreprises un niveau de visibilité sur leurs données et les aider à prendre les meilleures décisions. Aujourd’hui, Determine emploie environ 170 personnes et table sur un chiffre d’affaires de 35 millions de dollars cette année. Source : Acxias

Un projet Big data ne s’improvise pas. Alors qu’un nombre croissant d’entreprises voient le Big data comme un nouveau levier de création de valeur, y compris dans le domaine des achats, une récente étude de Gartner vient tempérer les ardeurs. Selon cette étude, 60 % des projets ne franchiront pas le stade du pilote au cours des deux prochaines années et finiront par être abandonnés. Les analystes du cabinet rappellent qu’au-delà de l’acquisition d’outils et de compétences, le passage au Big data implique un changement d’état d’esprit et de culture. La réussite du chantier suppose aussi de bien identifier les problématiques concernées, de convaincre les décideurs sceptiques et de ne pas hésiter à faire appel à des prestataires spécialisés. Source : Acxias

Un guide sur le purchase-to-pay en réseau. L’éditeur finlandais Basware propose un livre blanc pour décrypter les enjeux du purchase-to-pay, plus précisément de la chaîne de facturation-paiement, et les étapes à suivre pour évoluer du statut d’« entreprise efficace » (les processus sont sous contrôle mais peu optimisés) à celui d’« entreprise agile ». L’agilité, qui suppose d’être passé par les statuts d’« entreprise alignée » (collaboration entre les achats et la comptabilité-finance) et d’« entreprise en réseau » (collaboration étendue aux partenaires, notamment aux fournisseurs), est atteinte lorsque l’efficacité s’avère maximale et impacte la performance financière. Sans aborder directement la question, le document de 36 pages pointe le rôle clé des outils. Source : Acxias

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :