jump to navigation

ACTU – Le grand soir des systèmes d’information achats 5 juin 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , , , ,
trackback

A l’occasion de la soirée organisée fin mai par la CDAF (Compagnie des dirigeants et acheteurs de France) sur le thème de l’efficience et de l’innovation de la fonction achats à travers ses outils, une poignée d’éditeurs et d’entreprises utilisatrices ont fait un point sur le marché. Entre conseils et doléances, chacun a pu partager son expérience et échanger avec les autres, devant un auditoire impressionnant.

Plus de 500 décideurs achats, DAF et DSI avaient coché la date dans leur agenda. Jeudi 21 mai au soir, c’est Soiree CDAF - 21-05-2015donc devant une salle comble que six éditeurs et prestataires e-achats (BravoSolution, Coupa, Ivalua, MyProcurement, SAP-Ariba, SynerTrade) ont pu exposer leur vision de l’offre et des projets, en préambule de la présentation d’un Livre blanc consacré aux systèmes d’information de la fonction. Avant eux, les décideurs achats de quatre entreprises utilisatrices, que certains auront jugées trop grandes et exemplaires pour représenter le marché, avaient planté le décor en présentant leur chantier d’informatisation et les vertus des outils.

« Nous sommes passés d’une gestion amatrice à une gestion professionnelle », a tranché d’emblée Arnaud Minvielle, directeur général du GIE en charge des achats au sein du groupe BPCE, soutenu dans son analyse par Claude Bordier, chargé de mission SI achats à la RATP : « Les outils rendent la vie de l’acheteur plus simple, en facilitant notamment la transversalité amont et aval ». Ils permettent « la standardisation et la simplification des processus », a renchéri Michel Jullien, vice president, procurement financial control & administration chez Sanofi, citant également l’enjeu de conformité et de gestion du risque. Pour Jean-Pierre Vignes, directeur des achats non marchands chez Carrefour, la mise en place d’outils répond d’abord à un enjeu d’efficacité, pour ne pas dire de productivité, dans le but d’« augmenter le volume négocié par collaborateur ». (…)

> Article intégral publié dans les Actualités e-achats d’Acxias, juin 2015

 

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :