jump to navigation

Actualités en bref 28 mai 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
trackback

Deux éditeurs e-achats dans le top 100 français. Seuls deux spécialistes e-achats figurent au dernier classement Truffle 100 des éditeurs de logiciels français, réalisé par le cabinet d’expertise CXP et soutenu par le gouvernement, sur la base du « chiffre d’affaires édition » de 2014 : Ivalua et Groupe Ach@t Solutions, respectivement à la 56ème et à la 85ème place. Etonnamment, ni Hubwoo ni SynerTrade n’apparaissent dans le palmarès. En revanche, on y trouve quelques éditeurs d’ERP (Generix Group, Proginov, Qualiac, Ordirope) ou de solutions de dématérialisation (Esker, Itesoft) couvrant en partie les achats. Selon ce classement, les ventes ont augmenté de 6 % en un an, à 6,6 milliards d’euros, avec une « très sensible progression » du SaaS. Source : Acxias

Le groupe Editions Lefebvre Sarrut adopte B-pack. La maison d’édition française, spécialisée notamment dans la documentation fiscale, sociale et comptable, a automatisé son processus d’e-procurement en choisissant la solution de B-pack. Déployé en moins de vingt jours, pour un projet global de deux mois entre la décision et la mise en production, le système couvre les opérations allant de la gestion des demandes à l’envoi des commandes aux fournisseurs, ainsi que le pilotage des budgets. Combinée à une réorganisation des processus, il a également permis de centraliser et de simplifier l’analyse des dépenses des différentes sociétés du groupe. La seconde phase du projet, intégrant la facturation, est prévue pour la fin 2015. Source : Acxias

Partenariat GFI-Yooz dans la dématérialisation. Le groupe GFI Informatique et Yooz, le prestataire SaaS de l’éditeur Itesoft, annoncent leur partenariat pour proposer une solution commune de dématérialisation destinée au secteur public. Baptisée GFI Phase Web Finances-Yooz, cette solution vient répondre au besoin d’optimisation de la chaîne de facturation des organismes publics, notamment vis-à-vis de la nouvelle obligation en vigueur depuis janvier 2015 autour du protocole d’échange standard (PES). Associée aux logiciels de GFI, elle doit permettre de dématérialiser le processus procure-to-pay en conformité avec cette obligation, pour simplifier les opérations de validation et réduire les délais de paiement. Source : Acxias

L’Ugap au secours de ses fournisseurs. Parmi les mesures récemment annoncées par le gouvernement pour lutter contre les difficultés de trésorerie des petites entreprises, largement liées à des retards de paiement, l’Ugap (Union des groupements d’achat public) mettra à disposition de ses fournisseurs un mécanisme de financement avantageux via sa plate-forme, en collaboration avec La Banque Postale. En parallèle, en plus des nouvelles obligations en matière de facturation électronique qui doivent permettre d’accélérer les traitements, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) accentuera ses contrôles sur le respect des délais par donneurs d’ordres. Source : Acxias

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :