jump to navigation

Actualités en bref 3 avril 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Tendances.
Tags: , , , , , , ,
trackback

Selectica s’offre le français B-pack. Moins d’un an après s’être offert Iasta, l’éditeur américain poursuit sa percée dans les achats en annonçant la signature d’un accord pour acquérir B-pack. Avec ce nouveau rachat, pour un 12,5 millions de dollars, le groupe de 220 personnes et 29 millions de dollars de chiffre d’affaires attendu pour 2015 (exercice clos fin mars) entend consolider sa présence sur le marché de l’e-achat : en poids et couverture géographique d’abord, puisque B-pack (4 à 5 millions d’euros de chiffre d’affaires) emploie quelque 50 collaborateurs en Europe (France, Allemagne, Angleterre) et aux Etats-Unis, mais aussi en termes d’offre. L’objectif est de « proposer une solution globale et transverse de type source-to-pay » associant les logiciels des trois sociétés. L’opération devrait être bouclée avant l’été.

Partenariat entre SciQuest et Transcepta. L’éditeur américain de solutions e-achats annonce la signature d’un partenariat avec son compatriote Transcepta, spécialiste en dématérialisation des factures, pour se connecter à sa plate-forme de traitement. Techniquement, les factures, reçues via plusieurs canaux (e-mail, web, EDI ou système d’« imprimante virtuelle ») et sous différentes formes (PDF, CSV, TXT ou les formats XML), seront vérifiées puis converties dans le format cible avant d’être transférées au client à travers la SciQuest Digital Mailroom. Ce partenariat doit permettre aux utilisateurs de SciQuest de réduire à la fois le coût de traitement unitaire et les délais de paiement, offrant des éléments supplémentaires de négociation avec les fournisseurs. Source : Acxias

La carte d’achat progresse dans le public. Le dernier bilan de la carte d’achat dans le secteur public dressé par l’Apeca révèle une progression d’environ 30 % de l’activité annuelle, en termes tant de chiffre d’affaires (302,5 millions d’euros) que de nombre de transactions (1,03 million). La dynamique est surtout à mettre au crédit du Secteur public local, qui enregistre des taux de progression dépassant les 50 % selon les chiffres recueillis auprès des banques par l’Association des professionnels européens de la carte d’achat, pour l’année 2013. Avec un panier moyen plus élevé pour un nombre de transactions équivalent, les projets de carte d’achat dans les services de l’État représentent toutefois presque 60 % du chiffre d’affaires global. Source : Acxias

Les outils de SRM à la traîne. Le système d’information reste le point faible des entreprises en matière de gestion de la relation fournisseurs, d’après l’étude Global SRM menée par le cabinet anglais State of Flux auprès de 500 grands groupes de tous secteurs. L’absence d’outils dédiés, l’éparpillement des systèmes et les difficultés d’accès aux informations sont les principales explications avancées. Résultat : plus de quatre répondants sur cinq (81 %) utilisent encore Excel pour créer des tableaux de bord et organiser les échanges. Les groupes les plus en pointe envisagent toutefois de progresser dans ce domaine, notamment vis-à-vis des fournisseurs stratégiques, en adoptant une approche et des outils plus collaboratifs. Source : Acxias

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :