jump to navigation

Actualités en bref 6 mars 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Tendances.
Tags: , , , , , ,
trackback

Les achats tablent sur l’analyse prédictive. A en croire les tendances 2015 de Deloitte en matière de « Data et Analytics », les achats placent ces nouvelles approches décisionnelles au cœur de leurs enjeux, convaincus qu’elles recèlent de futurs gains de performance. Les outils de « Data Visualisation » notamment, qui favorisent une prise en main par des non-spécialistes, démultiplient les capacités d’analyse au sein des entreprises. En outre, le rayon d’action des traitements s’élargit : au-delà de la description, la prédiction, voire la prescription est désormais possible, marquant le début de ce que le cabinet appelle l’ère des « Big Analytics ».

Corporate Solutions dans les starting-blocks. Engagé depuis cinq ans dans le développement d’une solution e-achat pour un groupe de BTP, le cabinet de conseil en organisation et éditeur tourangeaux envisage une mise sur le marché avant l’été. Baptisée Org@sourcing, et destinée à des ETI ou des filiales de grandes entreprises, cette solution propose un portail de référencement des fournisseurs en mode collaboratif, en mettant l’accent sur les informations enrichies (évaluations, documents juridiques, etc.) et sur la gestion de la relation avec les sous-traitants. Des fonctionnalités d’e-sourcing, notamment autour des appels d’offres, sont également prévues. Source : Acxias

L’e-facturation mobilise peu les achats. Selon la dernière enquête « Tendances Achats » d’Ivalua, la fonction ne jouerait qu’un rôle secondaire lors du déploiement de la facturation électronique. En charge du chantier dans moins d’un tiers des cas (30 %), elle arrive loin derrière la direction financière, citée par 57 % du panel. Sur le plan technique, l’intégration avec le système comptable (69 % de citations) et l’e-procurement (50 %) serait cruciale. Quant aux objectifs, ils portent d’abord sur la réduction des coûts de traitement administratif (68 %), sur l’amélioration de la traçabilité (50 %) et sur la diminution du nombre d’erreurs (28 %). Source : Acxias

B-pack ouvre un bureau à Londres. Après s’être concentré sur les États-Unis, l’éditeur français se renforce en Europe en ouvrant un bureau à Londres, pour mieux servir ses clients locaux (Telehouse, United Drug, etc.) et développer ses activités au Royaume-Uni et dans les pays scandinaves. Du côté de l’offre, B-pack poursuit l’enrichissement de sa solution de « nouvelle génération », lancée fin 2014 autour d’une interface utilisateur refondue, en intégrant des fonctionnalités d’e-commerce, des indicateurs métiers avancés, l’e-facturation via un « supplier network » ou des données Duns (Dun & Bradstreet) sur les fournisseurs. Source : Acxias

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :