jump to navigation

Actualités en bref 5 février 2015

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Tendances.
Tags: , , , , ,
trackback

Market Dojo traverse la Manche. L’éditeur anglais d’e-achat, qui propose une à deux versions majeures de son outil chaque année, va développer ses activités en France en s’appuyant sur le cabinet Effixens. Le modèle, déjà en place dans une dizaine de pays à travers le monde, ne se limite pas à la distribution et au support, mais inclut aussi l’accompagnement des clients dans leurs opérations de consultations et d’enchères. Après avoir quasiment doublé ses ventes l’an dernier, à environ 500 000 livres (640 000 euros), Market Dojo, qui emploie cinq personnes en plus de ses trois co fondateurs, envisage de nombreux recrutements.

Bond des achats professionnels en ligne. Selon le dernier bilan annuel de la Fédération du e-commerce et de vente à distance (Fevad), le chiffre d’affaires des sites marchands a augmenté de 11 % en France en 2014, pour atteindre 57 milliards d’euros. La barre des 60 milliards devrait être franchie cette année. Sur la cible des professionnels, les achats par internet ont progressé de 9%, après les +7 % de 2013. En se référant au classement e-Commerce Europe, la France devrait conserver son rang de 3ème marché e-commerce européen, derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne.

SAP passe la quatrième. Comme attendu, l’éditeur allemand vient d’annoncer la version 4 de sa Business Suite, lors d’une conférence à New-York retransmise sur le web, vingt-trois ans après le lancement de la précédente, R3. Baptisée SAP S/4HANA, et disponible en mode cloud ou on-premise, elle est le résultat de l’ensemble des développements et des acquisitions réalisés ces dernières années, notamment dans le domaine de la gestion des achats avec Ariba et son Business network, Fiedglass et plus récemment Concur. Elle s’appuie évidemment sur la nouvelle technologie de base de données et d’analyse en temps réel Hana.

Esker en bonne forme. L’éditeur lyonnais annonce un chiffre d’affaires en progression de 12 % en 2014, à 46,2 millions d’euros, tiré par une forte croissance de l’activité SaaS (30,3 millions d’euros, +19 %). Historiquement spécialisé en gestion documentaire et en dématérialisation, notamment autour de la facturation électronique, Esker a lancé l’an dernier une solution de gestion des commandes d’achats, pour automatiser la totalité du cycle allant des demandes d’engagements jusqu’au paiement des fournisseurs.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :