jump to navigation

SALON – Best-of-breed vs full-suite, l’éternel débat 2 octobre 2014

Posted by thparisot in Actualités, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
trackback

Au-delà du débat autour de la pertinence d’un ERP, le choix entre un assemblage d’outils ou une solution intégrée se présente aux entreprises au moment d’informatiser leurs processus métiers, en particulier aux achats. C’est en tout cas la conclusion d’une table ronde sur le sujet, dans le cadre du salon Solutions e-Achats qui s’est tenu du 30 septembre au 2 octobre à Paris.

Le choix d’un environnement best-of-breed – assemblage des meilleurs progiciels sur les différents segments du processus achats – ou d’une suite e-achat intégrée dépend d’un grand nombre de facteurs. Sachant aussi, comme l’a rappelé d’emblée Anne-Marie Guillemoteau, présidente du cabinet de conseil en SI achats Effixens, que « chaque cas d’entreprise est 20141001_104115 - recadreedifférent, en fonction de son profil et de l’historique de construction de son système d’information ». Le poids respectif de la direction des achats et de la DSI, et le rapport de force avec comme arbitre la direction financière, est un premier élément crucial.

Les équipes achats voudront la solution la plus adaptée à leur métier, en s’attachant d’abord aux fonctionnalités et à l’ergonomie. De son côté, la DSI cherchera l’option limitant les contraintes techniques, notamment en termes d’intégration et de sécurité, en privilégiant plutôt le module achats de l’ERP généralement en place. Avec un risque, pointé par Nicolas Machuel, directeur chez BravoSolution : « la dépendance à un seul éditeur ». Par ailleurs, a renchéri Eric Decarpentries, directeur associé d’Oalia, « même avec un ERP, il y aura des problématiques d’interfaçage à gérer, notamment avec les partenaires extérieurs, et la complexité de l’environnement pourra rebuter les utilisateurs ponctuels ». « L’ergonomie des ERP s’est beaucoup améliorée », a tempéré Anne-Marie Guillemoteau. Tout en admettant qu’en termes de paramétrage et de profondeur fonctionnelle, les éditeurs spécialisés avaient encore une longueur d’avance, en particulier sur la partie e-sourcing.

Pour automatiser les achats, le choix d’une solution dédiée serait le meilleur compromis. « A condition qu’il s’agisse d’une full-suite, pour proposer une ergonomie unique et rester dans une même logique fonctionnelle sur l’ensemble du processus métier », a insisté Gilles Bismuth, directeur du business development chez Ivalua. Ainsi qu’une administration de toutes les données achats dans le même outil. « Le mode de gestion du référentiel fournisseurs, et sa place dans le système d’information de l’entreprise, doit aussi guider le choix », a complété Nicolas Machuel.

Reste que, tout pesé, la décision finale reviendra à la direction pilotant le budget concerné. Là encore, les éditeurs de suites intégrées d’e-achat, qui ont adopté une approche modulaire au cours des dernières années, s’estiment les mieux placés. « Permettre aux directions des achats de n’installer que les éléments fonctionnels dont elles ont besoin est une réponse aux coûts et au retour sur investissement », a expliqué Gilles Bismuth, déconseillant l’approche « big-bang ». « Pour limiter les contraintes budgétaires, nous essayons d’être créatifs », a indiqué, pour sa part, Eric Decarpenties. Sans en dire davantage, si ce n’est que pour accompagner les entreprises dans le déploiement de ses solutions, Oalia passe désormais par des intégrateurs partenaires.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :