jump to navigation

ETUDE – Le métier, crucial dans les projets décisionnels 28 avril 2014

Posted by thparisot in Actualités, Pilotage de la performance, Référentiels, Tendances.
Tags: , ,
trackback

L’implication des directions métiers, telles les achats, conditionne la réussite des projets décisionnels, selon le Baromètre de la Business Intelligence 2014 réalisé par Jemm Vision pour l’éditeur allemand SAP.

La Business Intelligence (BI), l’autre nom du décisionnel, est désormais considérée comme un outil stratégique, devenant indispensable à l’ensemble des collaborateurs. Avec deux grands objectifs : l’augmentation de l’efficacité opérationnelle et l’aide à la prise de décision. Surtout, selon les 62 responsables BI au sein d’entreprises et administrations françaises interrogés entre décembre 2013 et janvier 2014, l’implication des directions métiers s’avère capitale dans le succès des projets.

Naturellement, la stratégie BI est d’abord portée par la direction informatique, citée par 63% du panel, pour prendre en charge la partie technique et la mise en place du chantier. Mais deux autres directions, principales utilisatrices de ces environnements, jouent également un rôle important : la direction financière, qui inclut souvent les achats, et la direction générale, avec respectivement 48 et 45% de citations. Les autres, en commençant par les ventes (15%), arrivent très loin derrière.

Les résultats révèlent que pour assurer la réussite des projets, en particulier dans la phase amont de préparation des données, les organisations ont créé des équipes regroupant l’expertise métier et la compétence technique. Les auteurs du baromètre soulignent aussi que dans la phase opérationnelle, la mise à disposition d’outils simples d’emploi, sur tous types de terminaux, facilite le déploiement et la prise en main.

Schéma Baromètre SAP-JemmVision, BI, Technologies - Titre modifiéEn termes de technologies, la priorité dans les deux prochaines années va à la création de tableaux de bords et de self-service utilisateurs (voir schéma ci-contre, cliquer pour agrandir). Les nouvelles techniques de restitution des résultats et la rapidité d’exploitation, sur des données récupérées en temps réel ou directement en mémoire, figurent aussi parmi les autres pistes d’évolution possibles dans un contexte d’explosion des volumes. « L’innovation aujourd’hui n’est déjà plus tant dans les technologies que dans la capacité à imaginer de nouvelles manières de les utiliser, commente Jean-Michel Jurbert, directeur de marché (base de données, technologies et big data) chez SAP France. Il existe un réel besoin pour une BI unifiée, simplifiée, agile et surtout interchangeable ». La gestion des enjeux autour de la mobilité ou de l’analyse de données textuelles est envisagée à plus long terme.

Publicités

Commentaires»

1. Actualités en bref | Systèmes d'Information achats - 18 novembre 2014

[…] s’adapte aux métiers. La collaboration DSI-métiers dans le domaine du décisionnel, souvent soulignée, vient d’être confirmée par une étude de CIO qui révèle que le pilotage de ces projets […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :