jump to navigation

Actualités en bref 22 août 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

Axys se renforce dans le digital avec Aquity. Après trente ans de croissance organique, Axys Consultants vient de procéder à sa première acquisition en rachetant le cabinet Aquity, spécialisé dans la transformation digitale opérationnelle. Le programme de transformation digitale de l’entreprise, initié en 2013, s’inscrit dans une évolution globale et graduelle touchant les aspects tant humains, qu’organisationnels et technologiques : analyse des opportunités sectorielles du digital et de sa déclinaison par les usages, développement des compétences ad hoc, investissements sur des outils s’appuyant sur des approches innovantes de conduite du changement et l’animation d’ateliers. Avec l’acquisition d’Aquity, Axys entend apporter à ses clients un savoir-faire global, de la stratégie à la mise en œuvre.

Interopérabilité de Sage eFacture. Dans la perspective de l’obligation d’e-facturation qui entrera en vigueur entre 2017 et 2020 selon la taille de l’expéditeur, l’éditeur britannique annonce avoir doté sa solution Sage eFacture d’une plate-forme d’interopérabilité développée en partenariat avec Cegedim. Intégrée de façon transparente, cette plate-forme permet, en l’absence d’une norme générale établie en France et en Europe, de convertir une facture vers n’importe quel format spécifique, pour en automatiser l’envoi et la réception. Tandis que la conversion s’effectue en passant par le format XML, Sage explique que les utilisateurs obtiennent un document final en PDF classique, facilitant la consultation, le suivi et l’archivage. Source : Acxias

Guide de bonne gestion des dépenses publiques. La direction générale des finances publiques (DGFiP) propose un « guide des bonnes pratiques de gestion des dépenses des collectivités territoriales et de leurs établissements publics ». Destiné à accompagner le déploiement de la dématérialisation globale de la chaîne de traitement de la dépense, ce document de 34 pages détaille les voies d’optimisation des trois grands segments du processus : l’amont (la gestion des achats, factures, subventions, aides, etc.), la partie centrale (le paiement), l’aval (le pilotage transverse et les régularisations). Il s’intéresse en particulier à la dématérialisation des pièces de dépenses et à l’utilisation de la carte d’achat pour les opérations de petits montants. Source : Acxias

Les métiers mobilisés autour de la donnée. La gouvernance liée aux données et à l’analytique tend à devenir partagée, voire à relever exclusivement des directions métiers, comme les achats, selon le dernier baromètre du CXP sur le sujet commandité par Qlik. Plus d’un tiers (34 %) des responsables informatiques et décisionnels sont conscients de ne plus être incontournables dans les projets, du fait notamment de la montée en puissance des solutions SaaS et des outils en libre-service. Jusqu’alors simples utilisateurs, les métiers souhaitent gagner en autonomie pour accéder à des tableaux de bord statiques et dynamiques, améliorer la qualité de la donnée et gérer son organisation, ou utiliser des outils prédictifs. Source : Acxias

Actualités en bref 7 août 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Projets, Ressources.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

Econocom muscle ses capacités analytiques. Le groupe informatique, qui a acquis SynerTrade l’an dernier via sa filiale Digital Dimension, s’est associé à Tibco Software pour développer une offre globale de gestion des données, depuis leur stockage jusqu’à leur analyse, autour des solutions Spotfire. Cette offre intègre l’approvisionnement et l’installation de la plate-forme, la formation (paramétrage, administration, utilisation, etc.) ainsi que la mise en place de financements adaptés à ce type de projet. Pour valoriser les données, notamment dans le domaine des achats, Spotfire propose un éventail de fonctionnalités incluant l’exploration, la data visualisation, la cartographie, l’analyse prédictive, la création et la diffusion de rapports, etc. Source : Acxias

L’UCPA ausculte ses dépenses avec Easypics. L’Union nationale des centres sportifs de plein air, association à but non lucratif, s’est dotée d’une solution décisionnelle pour améliorer la visibilité sur ses 110 millions d’euros d’achats annuels et mettre en place des plans d’optimisation. Basée sur un partenariat avec le prestataire Easypics, pour le nettoyage des données et la restitution de tableaux de bord, la solution a notamment amélioré la maîtrise du panel fournisseurs, la diffusion des contrats cadres et l’identification de synergies entre les entités du groupe. Elle a permis au service achats, en confirmant ses choix stratégiques, de gagner tant en crédibilité qu’en efficacité, et de franchir une étape supplémentaire dans son développement. Source : Acxias

Intégration d’Esker à Oracle E-Business Suite. L’éditeur lyonnais spécialisé en dématérialisation de documents annonce l’intégration de sa solution à l’ERP Oracle E-Business Suite, permettant aux entreprises qui en sont équipées d’automatiser et de sécuriser le traitement de leurs factures fournisseurs, avec ou sans bon de commande. Cette intégration assure notamment une synchronisation des données des factures et des fournisseurs, un meilleur suivi des opérations sur l’ensemble du processus, et une détection automatique des anomalies. Par ailleurs, il est désormais possible d’approuver les factures à partir d’un téléphone mobile et d’accéder aux archives ainsi qu’à l’historique de traitement directement depuis les modules de l’ERP. Source : Acxias

Guide de Kimoce sur l’optimisation des achats. Pour aider les entreprises à maximiser leurs gains achats, mais aussi à maîtriser les risques associés et à créer davantage de valeur, l’éditeur publie un guide dédié à l’optimisation des opérations. Après une brève introduction sur l’historique et le périmètre de la fonction, le document d’une quarantaine de pages présente de façon synthétique les coûts à chacune des étapes de la chaîne (demande, validation, commande, suivi, réception, facturation, paiement) et surtout différentes pistes d’amélioration. Kimoce insiste notamment sur la mise en place d’un logiciel pour automatiser l’analyse des dépenses, le sourcing, la gestion des demandes et des commandes, la création de catalogues, la facturation. Source : Acxias

Actualités en bref 27 juillet 2016

Posted by thparisot in Actualités, Offre, Projets, Ressources, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Trois leaders en procure-to-pay. Comme l’an dernier, Coupa et SAP (Ariba et Fieldglass) arrivent en tête des « Leaders » du Magic Quadrant de Gartner consacré aux suites procure-to-pay, juste devant Basware. Pour cette édition, eu égard aux critères de sélection du cabinet d’études américain, basés sur le chiffre d’affaires, la clientèle ou la présence géographique, huit solutions ont été sorties du panel (Elcom, JCatalog, Mercado Eletronico, Oracle E-Business Suite, Oracle Peoplesoft, Puridiom, SAP SRM, SciQuest) et aucune n’y est entrée. Parmi les douze éditeurs finalement positionnés, Gartner a identifié quatre « Visionnaires » (BirchStreet Systems, Ivalua, Verian, Wax Digital) et un « Challenger » (GEP). Source : Acxias

NaturéO optimise ses approvisionnements. L’enseigne de distribution de produits bio retient la plate-forme de Determine pour améliorer l’efficacité opérationnelle de sa chaîne d’approvisionnement et de facturation, et supporter sa croissance. Les bénéfices attendus du projet sont de deux ordres. D’une part, une simplification des opérations pour les points de vente en les guidant vers les conditions tarifaires locales ou nationales négociées, et un suivi de l’utilisation de leur budget. D’autre part, une dématérialisation des échanges de commandes et de factures avec les fournisseurs. Outre l’aspect fonctionnel et l’accès en mode SaaS, NaturéO explique avoir choisi la solution pour son ergonomie et ses capacités de paramétrage. Source : Acxias

L’ERP de Cegid progresse dans les achats. L’éditeur lyonnais enrichit Yourcegid Y2 On Demand, son ERP en mode cloud, en ajoutant la gestion d’affaire et la gestion commerciale, pour optimiser le pilotage des activités et leur planification. Dans le domaine des achats, ces fonctionnalités permettent par exemple de répondre à une demande sans délai, grâce à un contrôle budgétaire en temps réel. Elles améliorent aussi la maîtrise des risques, y compris ceux liés aux non conformités des marchandises, en assurant une traçabilité de bout en bout et un suivi des actions associées. Enfin, elles simplifient les flux d’informations entre les différents services de l’entreprise et facilitent les interactions avec les collaborateurs itinérants. Source : Acxias

Rapport de Billentis sur la facturation électronique. Sponsorisé par Basware, le dernier rapport annuel de Billentis sur la facturation électronique revient en 99 pages sur les enjeux de la dématérialisation des processus procure-to-pay, détaillant en particulier les gains financiers à en attendre, chiffres à l’appui. L’analyse, qui compare les pratiques et les contraintes dans différents pays, et donne une tendance des projets menés dans le secteur public, souligne l’impact de l’e-facturation en termes de maîtrise des flux de trésorerie et de fluidification de la relation fournisseurs. Elle serait aussi l’occasion de lancer une politique de mise en qualité des données, pour éviter les oublis ou les erreurs qui conduisent à des litiges et ralentissent les traitements. Source : Acxias

Colas : Le processus d’e-procurement sécurisé 25 juillet 2016

Posted by thparisot in Actualités, Projets, Reportages.
Tags: , , , , , ,
add a comment

A l’occasion d’une matinée d’échanges organisée par l’éditeur e-achat américain Coupa, la direction des achats de l’entreprise de construction et travaux publics, filiale de Bouygues, a détaillé la mise à niveau de son système d’information. Le projet, d’abord limité au procure-to-pay, vise à réduire les coûts, sécuriser les processus et créer davantage de valeur.

Equipé de l’ERP JD Edwards et de plusieurs applications dans le domaine des achats, Colas (12 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015, 57 000 collaborateurs) a décidé de déployer la suite de Coupa pour structurer son processus de la demande d’achats à la commande. Le projet, qui s’inscrit dans le cadre de Copernic, le programme de transformation opérationnelle du groupe lancé en 2014, vise trois objectifs Chantier Colas, pont de Brotonne - 155793principaux. Premièrement, la réduction des coûts d’achats, actuellement de l’ordre de 9,9 milliards d’euros par an. Deuxième objectif : sécuriser les achats sur le plan tant juridique que financier, en encadrant la passation des commandes. « Avec les modes de fonctionnement et les outils actuels, Colas ne comptabilise qu’environ 50 000 commandes formalisées dans un outil alors que 2,5 millions de factures sont traitées chaque année en France », précise Fabien Mercherz, responsable système d’information et performance achats. Enfin le projet de déploiement de la fonction achats doit permettre de créer de la valeur ajoutée, malgré une organisation décentralisée, répartie entre les sites principaux et de nombreuses unités décentralisées dans plus de 50 pays (800 unités d’exploitation de travaux, 2 000 unités de production de matériaux), et une activité dans tous les domaines de la construction et de l’entretien des infrastructures de transport.

En termes de système d’information, le groupe a décidé d’évoluer vers une nouvelle version de JD Edwards et d’y connecter différent outils métiers (gestion des chantiers, gestion des commandes, planification des ressources, etc.) harmonisé et modernisés. Sur le périmètre des achats, l’objectif est de remplacer les différentes solutions existantes par un outil unique, en se concentrant d’abord sur la chaîne allant de l’expression du besoin à la demande d’achats, pour amener les chantiers à formaliser dans l’outil la passation des commandes sur catalogues et à appliquer les contrats cadres négociés localement par les acheteurs. Après avoir scruté le marché, Colas a opté pour Coupa et mène actuellement des pilotes sur cinq sites, au Maroc, en Angleterre et en France. Le module de gestion des notes de frais a déjà déployé auprès de 10 000 utilisateurs. Désormais, le déploiement à grande échelle est imminent, qui va nécessiter un effort important, en particulier en conduite du changement. L’ambition de Colas : que 80 % des besoins obtiennent une réponse à travers les catalogues. Plus tard, un indicateur de mesure des économies en fonction du taux d’utilisation des contrats devrait être mis en place.

Photo – Copyright : Colas – Antoine Soubigou

 

Actualités en bref 22 juillet 2016

Posted by thparisot in Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Michelin Solutions optimise sa gestion des contrats. Michelin Solutions, entité du groupe Michelin qui développe et commercialise des services innovants, vient de signer avec CGI un contrat portant sur le développement d’un outil visant à faciliter et simplifier la gestion de ses différents contrats, en particulier avec les fournisseurs. Il s’agit principalement d’optimiser le suivi d’exécution pour les achats de prestations de services, pré-négociées en amont selon des conditions formalisées contractuellement. L’entreprise a également renouvelé deux autres contrats avec le prestataire informatique portant sur de développement d’une application de cotation pour l’un, d’un outil de collecte et d’analyse des données pour l’autre.

L’application SynerMobile s’enrichit. Deux ans et demi après sa première version, SynerMobile, la déclinaison mobile de la plate-forme Accelerate de SynerTrade, s’enrichit de nouvelles fonctionnalités pour accélérer les opérations et simplifier les tâches récurrentes. En plus de proposer la notation des fournisseurs (questionnaire d’évaluation de la performance) et de la gestion des paniers d’achats (sélection de produits pour une génération simplifiée des demandes), l’application étend sa couverture des workflows d’approbation. Il est désormais possible de participer depuis un smartphone aux validations à chaque étape du processus : enregistrement de fournisseurs, attribution de marchés, contrats, demandes d’achats, etc. Source : Acxias

Zetes automatise ses achats avec Kimoce. Le groupe spécialisé dans les solutions d’identification et de mobilité a choisi la solution Kimoce, en complément de son ERP, pour améliorer l’efficacité de ses processus d’achat, logistique et service-après-vente. Après avoir équipé son siège de Bruxelles, Zetes a décidé d’étendre le projet à ses 19 filiales, avec comme objectif d’optimiser les traitements opérationnels, d’agréger les données dans un référentiel centralisé et de proposer un système de reporting unique. Après cinq premiers pays, le déploiement devrait s’accélérer dans les prochains mois, avec comme enjeu de prendre en compte les spécificités et règlementations locales en vigueur, et de favoriser l’adhésion des utilisateurs. Source : Acxias

Les achats professionnels électroniques à a traîne. En 2015, selon la synthèse publiée par la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad) qui a recensé plus de 182 000 sites marchands actifs, 18 % seulement du montant des achats professionnels en France ont été réalisés par voie électronique, sur un site e-commerce ou via une solution e-achat. Les voyages et transports seraient les plus concernés, avec 53 % des achats afférents réalisés en ligne, suivis des fournitures et équipements de bureau (33 %) et des matériels informatiques (30 %). Au plan européen, en montant d’achats électroniques des entreprises, la France (385 millions d’euros en 2013) serait devancée par l’Allemagne et le Royaume-Uni, d’après leurs instituts statistiques respectifs. Source : Acxias

Actualités en bref 13 juillet 2016

Posted by thparisot in Actualités, Offre, Projets, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Okaveo, une suite basée sur les modules Loda. A l’origine de Loda et de sa gamme de cinq logiciels dédiés au pilotage des achats, Crop and co lance une solution intégrée pour regrouper l’ensemble, sous le nom Okaveo. Le cabinet entend la mettre en œuvre dans le cadre de toutes ses missions de conseil en stratégie achats, et la proposer aux entreprises à la recherche d’une solution « simple et économique ». En ligne avec les logiciels Loda, qui continueront à être commercialisés mais uniquement sur Internet, Okaveo propose une cartographie consolidée des dépenses, une gestion des plans d’actions achats, un suivi des contrats et des marchés, un tableau de bord achats et des reporting à destination des clients et de la direction générale.

Un trophée de la modernisation pour BPCE Achats. Parmi les lauréats des Trophées des Achats 2016, le GIE de BPCE a reçu la médaille d’or dans la catégorie « Modernisation & Numérisation des processus achats » pour son application Rapid : Ratios d’achat et partage d’informations avec les dirigeants du groupe. En fournissant les indicateurs essentiels au pilotage des dépenses, l’outil permet non seulement d’identifier et de prioriser les actions d’optimisation à engager, mais il assure également la promotion de la filière achats et de sa contribution à la performance globale. Dans la même catégorie, la médaille d’argent est revenue à HRS et Schneider Electric (partenariat), et celle de bronze à la centrale d’achat territoriale Approlys. Source : Acxias

Pileje dématérialise ses factures fournisseurs. Société du Groupe Pileje, le laboratoire éponyme spécialisé dans la micronutrition a choisi de passer à la dématérialisation pour optimiser la gestion de ses 15 000 facteurs fournisseurs annuelles. Assuré par une équipe de huit comptables, leur traitement manuel s’étalait jusqu’alors sur deux semaines en moyenne, ralenti par l’étape de validation auprès des nombreux responsables géographiquement éparpillés. La solution d’Esker, interfacée à l’ERP Cegid existant, a permis de diviser ce délai par deux et d’accélérer les paiements, avec à la clé une amélioration de la relation fournisseurs. La mise en œuvre de la solution au sein des huit autres sociétés du groupe est actuellement en cours. Source : Acxias

Les outils TMS peinent à s’imposer. Alors que les solutions TMS (Transport Management System) se multiplient sur le marché, 43 % des entreprises se serviraient encore d’un tableur pour gérer leurs achats de transport. Selon l’étude réalisée par l’éditeur DDS Logistics et l’Ecole Supérieure du Transport (EST), sur un panel rattaché à la fonction logistique et supply chain, elles seraient aussi 60 % à utiliser le téléphone, le fax et la messagerie électronique comme premiers médias d’échanges avec leurs partenaires. Conscients des avantages d’un TMS (optimisation des coûts, traçabilité des flux, pilotage des données en temps réel, analyse prédictive, etc.), 40 % des répondants envisageraient néanmoins de s’équiper à court terme. Source : Acxias

Innovations digitales achats : l’accélération de SAP Ariba 8 juillet 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre.
Tags: , , ,
add a comment

Jusqu’ici focalisé sur l’intégration de l’offre Ariba dans son écosystème, SAP mise désormais sur l’innovation pour accroître son emprise sur le marché des solutions digitales achats et procure-to-pay. Le SAP Ariba Live de Madrid, qui s’est tenu mi-juin, a été l’occasion d’une revue générale des nouveautés disponibles ou à venir.

Trois mois après Las Vegas, c’est à Madrid que SAP Ariba avait choisi de présenter sa vision et ses solutions aux marchés d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique. Pendant trois jours (du 13 au 15 juin), à travers une cinquantaine de sessions de présentation et autant d’ateliers autour du thème fédérateur « simple, intelligent, ouvert », les quelque 1 000 clients et partenaires qui avaient fait le déplacement ont pu découvrir l’étendue de l’offre de l’éditeur dans le domaine des achats et notamment ses dernières nouveautés. Car si depuis le rachat d’Ariba, en 2012, SAP s’était surtout concentré sur l’alignement et l’intégration des solutions, le cap est aujourd’hui mis sur l’innovation. Le SAP Ariba Live a permis de découvrir les trois axes de travail prioritaires : l’ergonomie (expérience utilisateur), les partenariats, l’expansion fonctionnelle. En matière de fonctionnalités, comme à Las Vegas en mars, les intervenants de SAP Ariba ont présenté quinze innovations majeures, déjà disponibles ou à venir. (…)

> Article intégral publié dans les Actualités e-achats d’Acxias, juin 2016

Actualités en bref 4 juillet 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Tendances.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

Coupa étend sa couverture européenne. L’éditeur e-achat américain a signé un accord de distribution avec Acantis, revendeur couvrant notamment le marché Suisse, ainsi que l’Allemagne et l’Autriche. Après le partenariat conclu il y a un an avec OJC Conseil, portant sur la distribution et la mise en œuvre (paramétrage, déploiement, activation) de ses solutions auprès des PME-PMI du marché français, Coupa confirme sa volonté de renforcer sa position en Europe, pour aider les entreprises à optimiser la gestion de leurs achats avec une solution « source to pay » proposant l’analyse des dépenses, l’e-sourcing, l’e-procurement, la facturation électronique, la gestion des contrats, de la relation fournisseurs ou encore des stocks internes.

Les utilisateurs de Concur intègrent l’USF. L’association des Utilisateurs SAP francophones (USF) annonce l’intégration de la communauté des entreprises utilisatrices des solutions de Concur, l’éditeur spécialisé dans la gestion des notes de frais et des déplacements professionnels racheté par le géant allemand fin 2014. Une commission dédiée est créée pour l’occasion, qui envisage de se réunir au moins deux fois par an. Les premières sessions de travail s’articuleront autour de trois thématiques : présentation et découverte de Concur, échanges sur les méthodes et pratiques des utilisateurs en matière de gestion des notes de frais, étude de l’évolution des modules SAP dans ce domaine, partage et retours d’expérience clients. Source : Acxias

Avantage aux solutions e-achats pour les prestations. Près de la moitié des entreprises (43 %) s’appuieraient sur leur solution e-achat pour gérer les achats de prestations intellectuelles et de services, selon la dernière enquête « Tendances Achats » d’Ivalua. Celles équipées d’une telle solution mais qui ne l’utilisent pas dans ce contexte expliquent leur choix par l’absence de fonctionnalités dédiées (47 % de citations), en particulier pour la gestion des aspects juridiques (26 %) ou organisationnels et opérationnels (27 %). Dans les autres cas, les entreprises recourent à leur ERP (21 % du panel) ou à un outil spécialisé, qu’il s’agisse d’un progiciel du marché (18 %) ou d’une application développée en interne (12 %).  Seules 6 % des sondés n’ont pas d’outil. Source : Acxias

Cegedim s’allie à Pagero et Crossinx. Pour contribuer au déploiement de la facturation électronique en Europe, Cegedim vient de conclure avec le Suédois Pagero et l’Allemand Crossinx une alliance stratégique baptisée Gena : Global E-invoincing Network Alliance. Au-delà de la connexion de leurs réseaux, les trois sociétés entendent proposer une offre combinée pour faciliter la dématérialisation fiscale entre leur écosystème de 750 000 entreprises (fournisseurs et donneurs d’ordre) dans les pays scandinaves, germanophones et en France. Avec environ 100 000 entreprises connectées via sa plate-forme Global Information Services (GIS), Cegedim gère actuellement quelque 300 millions d’échanges dématérialisés par an. Source : Acxias

Actualités en bref 30 juin 2016

Posted by thparisot in Acteurs, Actualités, Offre.
Tags: , , , ,
add a comment

Syntec numérique renouvelle son bureauGodefroy de Bentzmann, co-président de Devoteam, succède à Guy Mamou-Mani à la tête du syndicat professionnel des entreprises du numérique, qui compte 1 500 adhérents représentant environ 80 % du chiffre d’affaires du secteur. A l’occasion de l’assemblée générale ordinaire, début juin, neuf administrateurs avaient été nommés au sein des trois collèges (entreprises de services du numérique, éditeurs de logiciels, sociétés de conseil en technologies) du conseil d’administration. Pour le collège des éditeurs (700 adhérents), qui couvre notamment le marché des solutions e-achats, il s’agit de Muriel Barnéoud (Docapost), Marc Genevois (SAP) et Gilles Mezari (Saaswedo). Source : Acxias

Tradeshift lève 75 millions de dollars. L’éditeur annonce une levée de fonds de 75 millions de dollars auprès de ses investisseurs historiques et de nouveaux entrants dont Data Collective, HSBC, American Express Ventures, Notion Capital, CreditEase Fintech Investment Fund et Pavillon Capital. En plus de renforcer le dispositif commercial et R&D, ces nouvelles ressources doivent être consacrées au lancement d’outils permettant aux entreprises d’optimiser leurs délais de paiement et leur trésorerie. La plate-forme Tradeshift de gestion des échanges acheteurs-fournisseurs, dont l’activité aurait progressé de 250 % entre 2014 et 2015 pour atteindre plusieurs milliards de dollars de flux, totaliserait 800 000 utilisateurs dans 190 pays. Source : Acxias

Forte croissance de Generix dans le Saas. Generix Group, dont les solutions couvrent en partie les achats, annonce un chiffre d’affaires de 53,7 millions d’euros pour son exercice 2015 (clos le 31 mars), en hausse de 9 %. Cette croissance repose principalement sur le succès des offres en mode Saas qui s’est confirmée sur les douze derniers mois, avec une augmentation de 19 % des revenus associés. Avec les 12 millions d’euros de nouveaux contrats Saas signés depuis avril et le début du nouvel exercice, l’éditeur ambitionne de rester dans cette dynamique de croissance, d’autant que la récente acquisition de GMI Connectivity renforce son expertise dans la digitalisation des flux inter-entreprises et sa capacité à lancer de nouveaux services. Source : Acxias

Lancement d’Ivalua Academy. Annoncé lors de la dernière édition d’Ivalua On Air, en octobre 2015 à Paris, le centre d’e-learning Ivalua Academy est aujourd’hui opérationnel, pour l’ensemble des modules et fonctionnalités de la suite. Les tutoriels multimédias et les sessions de formation proposées s’adressent à tous les profils d’utilisateurs, qu’ils soient débutants ou expérimentés, occasionnels ou réguliers, ainsi qu’aux administrateurs de la plate-forme chez les clients. L’éditeur met également Ivalua Academy à disposition de son réseau de partenaires intégrateurs à travers le monde, pour leur permettre d’acquérir les connaissances nécessaires au déploiement des solutions, et ainsi opérer en totale autonomie. Source : Acxias

Avec la digitalisation, les achats changent de dimension 27 juin 2016

Posted by thparisot in Actualités, Tendances.
Tags: , , ,
add a comment

Face à la transformation digitale qui bouleverse les entreprises, les achats doivent accompagner les autres fonctions dans une approche transverse et renforcer leurs propres outils. Il en découle une modification des organisations et des processus, qui n’en est qu’à ses prémices.

CDAF-2016Lundi 23 mai, le Conseil national des achats (CDAF) organisait les premières Universités dédiées aux enjeux et problématiques de la profession. Devant un parterre de quelque 800 personnes, réunies dans le grand amphithéâtre du Palais des congrès d’Issy-les-Moulineaux, Marc Sauvage, le président de la principale association professionnelle d’acheteurs en France, a ouvert les débats en insistant sur les profondes mutations que continue d’opérer la fonction pour gagner en efficacité dans un contexte de crise économique mondiale. Comment ? En poursuivant sa professionnalisation, sa modernisation, sa digitalisation. « Les achats deviennent aussi des acteurs de la transformation digitale des organisations », a-t-il ajouté. (…)

> Article intégral publié dans les Actualités e-achats d’Acxias, mai 2016